Orange jugé pour la chute mortelle d’un salarié risque une amende

Maj. le 1 avril 2016 à 15 h 13 min

Mercredi 9 Décembre, à Aix-en-Provence Orange était jugé pour homicide involontaire après la chute mortelle d’un de ses salariés fin 2011. Tombé d’une échelle il n’en était pas sorti indemne. La dangerosité du matériel avait été pointée du doigt.

Orange meilleur opérateur

L’histoire remonte au 2 décembre 2011. Jean-Claude Lachaux, technicien France Telecom (devenu Orange) de 55 ans intervient sur un poteau en bois pour remplacer un câble. Pour grimper il utilise une échelle dite « PFE » ce qui signifie « plate-forme extérieure ». Alors qu’il essaie d’attacher une sangle il chute d’une hauteur de 4,5 à 5,5 mètres. La chute lui a été fatale.

Suite à ce drame, le procureur de la république Jean-François Varaldi a requis une peine d’amende contre Orange soulignant que cette fameuse échelle PFE n’était « pas conforme » et n’était « ni plus, ni moins qu’une échelle un petit peu améliorée ».

L’inspection du travail a rappelé lors de l’audience de mercredi qu’elle avait « alerté » Orange à plusieurs reprises au sujet de la « dangerosité » du matériel. Pour les parties civiles, remplacer une échelle classique nécessitant deux techniciens par une échelle PFE pouvant être utilisée seule, n’est ni plus ni moins qu’un « synonyme de réduction des coûts ».

Par ailleurs, Jérôme Palmer, directeur de l’unité d’intervention du technicien Jean-Claude Lachaux, a reconnu qu’il y avait « eu des questionnements » concernant cet équipement. Et d’ajouter :

Si j’avais pensé qu’il posait un problème de sûreté, je n’auras pas hésité à le retirer. (…) Des regrets, bien sûr que j’en ai… Après, est-ce que j’ai mis des gens en danger par mes actes, mes procédures ? Je ne le pense pas.

La fille de la victime a quant à elle assuré que son père « ne voulait pas faire cette intervention » et que « c’est son supérieur qui lui a ordonné de le faire ». Depuis ce drame, Orange a retiré par précaution toutes les échelles de type PFE en France. On en comptait entre 3000 et 4000. Le jugement a été mis en délibéré au 3 février 2016.

Plus d’actualités Orange : 



Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !