Netflix : le service de VOD promet plus d’anime d’ici début 2018

A l’origine de la récente adaptation tirée du jeu vidéo Castlevania, Netflix compte redoubler d’effort quant à la production de séries d’animations japonaises originales. La plateforme de VOD souhaite en effet proposer davantage de dessins animés japonais à l’avenir comme l’a récemment fait savoir le chef de produit de Netflix, Greg Peters, lors de son Anime Slate 2017.

netflix svod castlevania série d'animation

Netflix est sur tous les fronts, y compris celui des séries d’animation. Le service de VOD, qui totalise aujourd’hui près de 104 millions d’abonnés dans le monde et qui a lancé début juillet la série tirée du jeu vidéo Castlevania, envisage d’aller encore plus loin en matière de production de ce type de contenu.

Conscient de l’énorme potentiel de ce marché et même plus particulièrement, de la cote qu’ont les dessins animés japonais auprès du grand public, le géant américain souhaite de ce fait proposer un plus large catalogue aux utilisateurs à l’avenir. C’est ce qu’il a annoncé à l’occasion d’un événement de grande ampleur tenu ce mercredi à Tokyo.

Netflix : plus d’anime originaux à venir dès 2018

Au cours de son event baptisé « Anime Slate 2017 », la plateforme américaine a révélé une pluie d’informations au sujet de ses futurs programmes et des contenus dont bénéficieront ses abonnés à l’avenir. Netflix a pour réelle vocation de s’ouvrir à un plus large public et il compte bien y parvenir en produisant davantage d’anime et de séries d’animation originaux.

C’est ce qu’a déclaré le chef de produit de la firme, Greg Peters, lors de son intervention. L’intéressé a ainsi fait savoir que Netflix compte collaborer à l’avenir avec beaucoup plus de studios d’animation japonais de façon à ce que les abonnés puissent bénéficier d’un plus grand nombre de dessins animés japonais dès le début de l’année 2018.

Il est par exemple question de séries comme Les Chevaliers du Zodiaque (nouvelle adaptation de Saint Seiya, en 12 épisodes), Rilakkuma, Kakegurui, Baki, Lost Song ou encore Sword Gai pour ne citer qu’eux. La liste est longue et prévoit même de s’allonger si les retombées sont positives pour Netflix. Cela risque de faire augmenter la dette déjà plus que conséquente du géant américain mais soit, ça devrait faire plaisir aux fans.

Quoiqu’il en soit, bon nombre de titres sont donc prévus et visent ainsi à toucher les adeptes de contenus du genre. En premier lieu les japonais, qui sont plus de 50% à regarder des animes mais aussi le reste du marché international. Netflix espère ainsi « augmenter ses vues au Japon, et dans le monde, à mesure qu’il investit dans du contenu de qualité » comme l’a déclaré Greg Peters.

Nul doute donc que ce souhait de développer davantage de séries animées japonaises comblera de bonheur les fans. Netflix entend bien contenter tout le monde dans les mois à venir, y compris les gamers au travers de la série télévisée The Witcher.

Réagissez à cet article !
  • thorfinn

    J’espère que la plupart des anime seront dispo en piste audio japonais à leur sortie contrairement à Castlevania et surtout Blame encore introuvable en japonais sous titré anglais ou français.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Chrome : Google ajoute un antivirus à son navigateur web !

Selon nos confrères de The Verge, Google vient d’ajouter un antivirus à son navigateur web, le célèbre Google Chrome. Cet antivirus de base permet à l’utilisateur de savoir si votre navigateur a été infiltré par une extension frauduleuse.

b6e948ebd557c254f56b4b0137788105ddddddddddddddddddd