Les smartphones peuvent-ils lutter contre l’obésité ?

Date de dernière mise à jour : le 31 mars 2016 à 23 h 31 min

Le fléau de l’obésité sera-t-il bientôt contré par les smartphones ? Une équipe de scientifiques ont cherché à montrer l’importance que les téléphones peuvent avoir pour encourager les sujets à entamer une activité physique et ainsi réduire les comportements sédentaires, qui sont à risque pour l’obésité.

Nous savons que la Nintendo DS, les bracelets fitness comme le Gear Fit, dont la nouvelle version fait surface, ou encore l’Apple Watch savent vous prévenir en cas d’inactivité trop longue, les smartphones eux ne le font pas ou pas de manière intuitive. Au vu de l’importance qu’ils ont dans le monde d’aujourd’hui, notamment chez les adolescents, ils pourraient avoir un rôle majeur, c’est ce que ces chercheurs américains ont compris.

Parlons maintenant de cette étude, qui est parue au sein du Journal of Medical Internet Research, et qui a rassemblé des chercheurs du centre de santé de l’American Cancer Society, de l’université d’Oklahoma, et enfin les experts du MD Anderson Cancer Center du Texas. Ils ont demandé à l’équipe « cobaye » de conserver leurs smartphone sur eux pendant toute la durée de l’étude, soit une semaine.

Pendant l’expérience, en plus du suivi via l’accéléromètre, les sédentaires qui restaient assis pendant plus de 2 heures par jour, se voyaient ainsi encourager à se lever et déambuler sur quelques pas dans la pièce où ils se trouvaient par le biais de messages sur leurs smartphones. Ces messages insistaient notamment sur le côté néfaste de la position assise prolongée.

Au terme d’une semaine d’expérience, les participants amenés par leur smartphone à faire des efforts étaient moins assis et pratiquaient plus d’activité que ceux que ne bénéficiaient pas de conseils de ce type. Les accéléromètres ont ainsi enregistré 3 % de temps en moins en position assise, par rapport à l’autre groupe, soit 25 minutes d’exercice physique en plus par jour.

Les auteurs de cette étude, pionnière dans son genre, concèdent volontiers que leur étude se heurte à certains limites, de durée de notamment. Un suivi plus long serait utile, mais ces premières constations permettent déjà de tirer quelques conclusions. Un des auteurs commente ainsi que « de simples messages de rappel sur smartphone semblent offrir une stratégie prometteuse pour réduire les comportements sédentaires et accroître l’activité ».

De quoi donner de l’espoir, même si d’autres études plus approfondies devront confirmer cette analyse. Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce nos smartphones pourront nous aider à maintenir notre forme physique dans le futur, en tout cas de meilleure manière qu’aujourd’hui ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • job13016

    Non, une paire de running beaucoup plus.

    • Leroymerlin1

      Pour un Obèse courir est contre indiqué, ca défonce les articulations ( bon même pour les léger c’est mauvais), Je conseil le Vélo.

  • Thierry Brez

    perso j’ai du mal à les digérer, donc j’en mange pas trop