J’alerte l’Arcep : une plateforme pour dénoncer les opérateurs

 « J’alerte l’Arcep » est un nouvel outil que vient de lancer l’Arcep pour permettre aux Français de signaler les problèmes liés aux différents opérateurs. Cette plateforme va permettre d’exercer une pression sur les opérateurs pour les forcer à intervenir plus rapidement pour résoudre les problèmes de connexion internet ou les soucis de téléphone fixe et mobile. 

j'alerte l'arcep outil dénoncer opérateurs

Quoi de plus agaçant qu’un problème de connexion internet ? Désormais, si un tel désagrément vous arrive, vous n’aurez plus à vous contenter de vous énerver dans votre coin. Grâce à l’Arcep, vous pouvez maintenant directement dénoncer votre opérateur. L’autorité de régulation des communications électroniques et des postes vient de lancer un outil nommé « J’alerte l’Arcep », permettant aux consommateurs français de signaler les soucis de connexion internet, de box, de téléphone fixe ou mobile, ou même les problèmes de courrier liés à La Poste.

La marche à suivre pour signaler un problème est très simple. Il suffit de se rendre sur le site https://jalerte.arcep.fr. Après avoir renseigné son adresse, l’utilisateur n’a plus qu’à expliquer son problème et à indiquer le nom de son opérateur. L’Arcep se chargera ensuite de passer en revue les signalements. Si un problème est signalé à de multiples reprises, le régulateur se chargera de faire passer le mot à l’opérateur concerné, qu’il s’agisse d’Orange, SFR, Free ou Bouygues Telecom.

J’alerte l’Arcep : le volume de problèmes signalés pour chaque opérateur sera dévoilé

L’idée de l’Arcep est bien évidemment d’user de son autorité et de son statut de régulateur pour pousser les opérateurs à résoudre les problèmes plus rapidement. Pour exercer cette pression, l’Arcep annonce d’ailleurs d’emblée qu’elle n’hésitera pas à dévoiler régulièrement le volume de signalements reçus au sujet des différents opérateurs.

Ainsi, les consommateurs pourront savoir quel est l’opérateur le plus fiable. Jusqu’à présent, l’Arcep communiquait déjà des informations comme la carte de couverture des réseaux mobiles, mais ces nouvelles données seront encore plus intéressantes pour les utilisateurs. De quoi donner un nouveau souffle à la concurrence entre ces quatre entreprises.

Tous types de problèmes peuvent être signalés. Il peut s’agir d’un souci ponctuel, ou d’un problème permanent qu’un opérateur refuse de résoudre depuis des années. L’Arcep se chargera de faire le tri entre les signalements. L’outil ne se destine d’ailleurs pas qu’aux particuliers. Les entreprises peuvent également signaler des soucis, au même titre que les administrations locales et autres associations.

Si toute une commune rencontre un problème de connexion internet, par exemple, il sera possible de le signaler par le biais d’un porte-parole. Le 19 septembre 2017, l’Arcep dévoilait d’ailleurs que les réseaux mobiles ne couvrent que 60% de la France. Ainsi, le régulateur compte forcer les opérateurs à cesser de négliger les petites villes au profit des grandes villes, une pratique trop souvent adoptée car les grandes villes rassemblent davantage de clients potentiels.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : Orange accélère et lance ses tests à Paris et en Île-de-France

Orange va lancer des tests 5G à Paris et en Île-de-France, a indiqué l’opérateur. Des expérimentations auront lieu dans le quartier Opéra, à Châtillon et au circuit de Linas-Montlhéry suite à un accord avec l’ARCEP sur l’attribution de fréquences dans la bande 3400-3800 MHz….