Google : un brevet pour un bracelet anti-cancer

Maj. le 2 avril 2015 à 9 h 20 min

Certains d’entre vous ne le savent peut-être pas, mais Google, aujourd’hui est bien plus qu’un géant du high-tech. La firme continue de rechercher en permanence de nouvelles évolutions technologiques pour rendre notre vie meilleure et il y a un domaine dans lequel le géant américain semble vouloir faire sa révolution : la santé.

Le but ultime de la firme : atteindre l’immortalité. Un projet qui semble fou, mais dans lequel Google croit. A tel point que des centaines d’ingénieurs de la firme y consacrent tout leur temps. Dernière trouvaille en la matière : un bracelet anti-cancer. Rien de moins.

google bracelet anti cancer

Un bracelet capable de détruire les cellules cancéreuses

Souvenez-vous, en octobre dernier, Google dévoilait une pilule utilisant les nanoparticules permettant de détecter les diverses anomalies du corps humain. Plus précisément, Google affirmait que ses pilules du futur sont capables de marquer les cellules cancéreuses et de détecter une artère sur le point de rompre, permettant ainsi de prévenir les AVC.

Ce qui manquait à Google, c’était une sorte d’objet connecté capable de suivre ces nanoparticules et de prévenir le danger avant qu’il ne se manifeste. Pour y parvenir, le géant américain comptait sur des partenariats avec des entreprises du monde de la santé. Mais visiblement pas uniquement.

Car la World Intellectuel Property Organization aurait accordé un brevet à la firme pour un bracelet connecté anti-cancer, bracelet qui, grâce à une forme d’énergie électromagnétique, acoustique, optique ou mécanique, pourrait « modifier ou détruire » une « cible » présente dans le sang.

google bracelet connecte cancer

Pour parvenir à une telle prouesse, Google réfléchirait donc à plusieurs pistes. La première serait d’intégrer des métaux au sein des nanoparticules. Ainsi, grâce à un simple aimant, le bracelet pourrait attirer les cellules dangereuses et les détruire.

L’autre possibilité serait de créer un système s’appuyant sur plusieurs types de particules. Le traitement serait ainsi plus flexible qu’en choisissant la première solution. Par exemple, Google envisage d’intégrer des nanoparticules capables de détecter les cellules qui pourraient être victimes de dommages collatéraux. La firme réfléchit aussi à un système permettant de magnétiser ces cellules afin de les tenir à l’écart.

Enfin, et c’est sans doute l’idée la plus pertinente, Google envisagerait de proposer un système intégrant des nanoparticules qui travailleraient en binôme. L’une d’entre elles serait une sorte de chercheuse capable de se désolidariser avant la destruction de la cellule pour continuer à rechercher d’autres dangers. Ainsi, le suivi serait constant, et le traitement ne consisterait qu’à renouveler les nanoparticules détruites en même temps que la cellule.

Quand Google se prend pour Dieu

Même si pour le moment il ne s’agit que d’un brevet, nul doute que Google fera tout son possible pour parvenir à ses fins. Car la transformation de l’Humanité, le transhumanisme est devenu l’objectif à long terme de cette société. Pour les amateurs du genre, Google c’est un peu Skynet dans Terminator.

Imaginez un peu un monde où Google pourrait injecter des nanoparticules dans votre corps. C’est à peine croyable. C’est surréaliste. Une entreprise capable de pratiquement éradiquer le cancer et les AVC, capable d’allonger encore l’espérance de vie de l’être humain, capable tout simplement de contrôler la vie et la mort, comme un dieu (l’emploi de « dieu » n’est là que pour imager).

bracelet anti cancer google brevet

On se croirait dans un film de science-fiction. Et pourtant, Google a déjà bien avancé dans ses recherches. Certes, l’utilisation de ces nanoparticules n’est pas pour tout de suite, la recherche médicale impliquant des processus bien plus longs que pour des produits high-tech. Mais pour la plupart d’entre nous, cette technologie fera partie de nos vies.

Et qu’en est-il des limites de telles inventions. Même si l’objectif est louable (qui ne serait pas d’accord pour éradiquer le cancer ?), il faut bien le dire, ça fout la trouille. Car avec de telles technologies, Google saura tout de nous, absolument tout, jusqu’à la moindre cellule qui nous constitue.

Via

Réagissez à cet article !
  • Spitfire

    Intéressant mais pas sur pour l’instant (normal)

  • Emeraldia

    Ben pourquoi pas ! Ça ne me fout pas la trouille. Si une firme pharmaceutique proposait ce bracelet révolutionnaire, tout le monde crierait au génie. Mais puisque c’est Google, dont ce n’est pas vraiment encore le corps de métier, ça inquiète. Je suis pret à sacrifier mes données pour éviter d’atroces souffrances.

    • Google ou pas, c’est le concept d’immortalité que je trouve flippant. Et ce sera sans moi.

      • fred

        Tu veux pas vivre plus de 900 ans ? ;)

        • Robuste je suis grâce à la force… mais pas à ce point là…

          • fred

            avec le bracelet,1 siècle tu vivras lol

          • Pas besoin du bracelet pour ça !

          • fred

            Pardon,je voulais dire 10 siècles ahahah

      • Mini_Glue

        Non mais faut vraiment être idiot pour dire ça.
        En quoi un bracelet anti-cancer te rend immortel ? Le cancer est la seule cause de décès de nos jours ? La vieillesse c’est démodé ?

        • As-tu seulement lu, ou te contentes-tu du titre et des commentaires ? Citation :

          « Le but ultime de la firme : atteindre l’immortalité. Un projet qui semble fou, mais dans lequel Google croit. A tel point que des centaines d’ingénieurs de la firme y consacrent tout leur temps.

          Car la transformation de l’Humanité, le transhumanisme est devenu l’objectif à long terme de cette société.

          Une entreprise capable de pratiquement éradiquer le cancer et les AVC, capable d’allonger encore l’espérance de vie de l’être humain, capable tout simplement de contrôler la vie et la mort, comme un dieu (l’emploi de « dieu » n’est là que pour imager). »

          • Mini_Glue

            Et toi, naïf, tu gobes tout ce qu’on te dit ? Tu ne te dis qu’il extrapole dans son article ?

            Vérifions. Romain Vitt, peux-tu nous donner la source de ceci ? Article, vidéo ou autre provenant de Google.
            « Le but ultime de la firme : atteindre l’immortalité. Un projet qui semble fou, mais dans lequel Google croit. »

          • Enzo Ouaki

            Moi je veux bien être immortel

          • Soli

            ça me fait penser a la série « Helix » ( très bonne série au passage ).

    • Mais vous n’aurez pas! Ma liberté de penser. ……Ok je suis dehors. :3

      • Emeraldia

        Quand on récapitule toutes les demarches et contrôles imposés aux entreprises pharma pour la mise en circulation d’un medoc, je doute de l’argument de des pouvoirs publics et des etudes partisanes qui justifient le non remboursement de certains traitements au prétexte qu’ils ne sont pas efficaces.

        • Je ne parle pas de remboursements ou non. Ca c’est un problème de mutuels. Les faits sont là. Beaucoup admettent que la moitié des médicaments sur le marché ne servent à rien. C’est une industrie quasi comme les autres. Une chose toute bête le démontre. Les pubs pour des médicaments…

          • Soli

            Les medocs / les pesticides et tout le tralala sont a mettre dans le meme sac. Ce sont les lobbys du Chimique qui donne la validité eux même de leurs produits …

  • Ateam

    jai un enfant prise avec un cancer du sang ( leucémie ) et si une tel chose dans un future proche pourrai aide a sauve des vie au risque de perd une *vie prive* je dit OUI toute suite.. toute façon rend en 2015 on a t’il vraiment encore une vie dite prive?

  • design4you

    Ce dépôt de brevet n’indique en rien sur l’efficacité du dit bracelet qui devra dans le futur subir les test et l’approbation des autorités de santé nationales et internationales . L’espoir fait vivre …

    Ps : Terminator
    https://www.youtube.com/watch?v=mStmiGS43jQ

  • Mini_Glue

    En tout cas, comme exemple de ce que veut devenir Google, je n’aurais pas cité « Terminator » mais plutôt « Bienvenue à Gattaca »

  • Romain Vitt

    Juste une vidéo en guise d’exemple : http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-03-09/google-ventures-bill-maris-investing-in-idea-of-living-to-500

    Ensuite il suffit de taper « Google immortality » pour découvrir d’autres articles et vidéos sur le sujet, avec des officiels de l’entreprise qui en parlent ;)

  • Maxime Vlt

    Attention le bracelet ne marque que si vous êtes connecter au GPS :P

  • Si ils peuvent te rallonger la vie. ils peuvent peut-être te la retirer! tadadammmmm
    *Fin de la musique angoissante.*

    Sinon, je ne sais quoi penser de cette news pour dire: olala c’est biiiennn ou olalala ça fait peur. Attendons de voir la suite du programme. Comme Google a un double fond.

  • Jé Rôme

    Ma source c’est plus de 3 millions de spectateurs de Capital dimanche sur le Dossier Google ou le patron lui même a dit qu’il s’intéressait a l’immortalité ☺

  • Hywalle

    Ne croyez pas tout ce que l’on vous raconte sur Internet, nous savons guérir les cancers depuis bien longtemps, un chercheur avait réussi à créer une machine capable de guérir ceux-ci. Deviner comment cela à terminer? On l’a mis en asile en le fessant passé pour un fou dans la presse et rien n’est jamais ressorti de tout ça. Guérir les cancers n’est pas réalisable car cela bouleverserait l’équilibre du monde. Ce bracelet va juste récolter des infos très utils à google pour embellir le dossier qu’ils ont sur chacun de nous..

    • Raphg1070

      « bouleverser l’équilibre du monde » Tu crois pas qu’il est déjà complètement déséquilibré le monde?

      « Ne croyez pas tout ce que l’on vous raconte sur Internet » qui c’est qui t’as appris qu’un chercheur avait appris à guérir du cancer?

  • Pier Deux

    L’homme de Neandertal prenais sont cousin l’homo-sapiens comme un fou … peut êtr eune question d’évolution. Notre seule manière de survivre a été de créer de soutils pour nous maintenir en vie de façon artificiel !

    Alors bon tout ça ne m’étonne peu

  • patou

    Après, c’est une question que chacun est en droit de se poser.

    Etre potentielement guéri du cancer et donner ses informations personnelles via ce bracelet à Google ou être mort et donner d’une autre manière ses informations personneles à tout le monde via sa rubrique nécrologique dans le journal du coin. A choisir…

  • Karl Berg

    La « World Intellectuel Property Organization » n’accorde pas de brevet, elle publie seulement des DEMANDES de brevet, c’est très différent….putain de journaliste incompétent qui n’a pas fait son boulot et se croit spécialiste du droit et de la technique !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Droits Ligue 1 : Facebook et Amazon pourraient diffuser les matchs

Et si les futurs OM-PSG étaient diffusés sur Amazon Prime Video ou Facebook ? Les deux géants américains se sont montrés intéressés par les droits de diffusion de la Ligue 1 auprès de la LFP. Formuleront-ils une proposition lors de l’appel d’offres ?