Free Cash Investigation : l’opérateur critiqué pour son management lors de l’émission de France 2

Maj. le 27 septembre 2017 à 13 h 54 min

Free a été au centre de toutes les attentions lors de l’émission Cash Investigation diffusée le 26 septembre sur France 2. L’opérateur a été montré du doigt par les journalistes qui accusent la firme de malmener ses salariés en employant des méthodes de management musclées. Maxime Lombardini, le directeur général d’Illiad (Free), s’est entretenu avec Elise Lucet à l’occasion de cette émission.

free cash investigation

Le trublion du net est au centre d’une polémique suite à l’émission Cash Investigation qui enquête sur les conditions de travail des employés de Free. Un exemple a été cité lors de cette émission et le cas du centre d’appel “Mobipel” situé à Colombes a été évoqué. Suite à un débrayage qui a duré 3 heures, il a été décidé de stopper les recrutements tandis que les effectifs se sont fortement réduits suite au départ de nombreux salariés du groupe qui ont soit donné leur démission ou été licenciés.

Free : Cash Investigation nous dévoile les méthodes musclées de management de l’opérateur

Il n’y a pas seulement la France qui est touchée par le scandale puisqu’à l’étranger il y a le même cas de figure avec un centre d’appel situé au Maroc où la directrice des relations clients, Angélique Gérard, indique vouloir “liquider 50 détracteurs” suite à une grève organisée voilà quelques années maintenant. Apparemment, Free a encore du pain sur la planche pour améliorer ses relations avec ses employés qui ne semblent pas vraiment être au centre de ses préoccupations et Maxime Lombardini a eu du mal à s’expliquer durant son entretien. Ce scandale intervient à quelques semaines de l’arrivée de la Freebox V7.

Free n’était pas tout seul dans l’émission puisque Lidl a également été cité, la chaîne de magasins est également sous le feu des critiques pour ses méthodes de management. L’émission est encore disponible via le replay de FranceTV, vous pouvez également la revoir en passant par l’application Molotov ou encore MyCanal sur votre smartphone ou votre tablette. Avez-vous regardé l’émission ? Qu’est-ce que vous en avez pensé ? Êtes-vous surpris ? Dites-nous tout dans les commentaires.

Molotov sur le Play Store : 

Quelques réactions sur Twitter après la diffusion de l’émission

Réagissez à cet article !
  • A. Zabo

    Bon free pour se faire pardonner aux yeux du publique va devoir faire une vente privée avec abonnement à 2,99€ au lieu de 19,99€ ;(

  • Spitfire

    Oui bah oubliez pas Orange hein ? Les suicides, pressions psychologiques a l’époque de France Telecom on a pas oublié non plus !

    • Djib

      Peugeot aussi y ‘a quelques temps il me semble !

    • Hiro

      Non mais faut arrêter ! Ici on parle d’aujourd’hui. Les suicides chez Orange ça fait 10 ans Que ça n’existe plus.

  • alchi

    Ce qui me gène dans cette émission, c’est qu’ils font un zoom sur Free et Lidl sans jamais parler des autres sociétés équivalentes !! Après avoir vu cette émission, on a l’impression que Free est la seule société de télécom à se comporter comme ça alors que SFR est bien pire depuis le rachat par Numéricable. Pour Lidl, pareil. Je pense que des groupes comme Carefour non rien à envier à Lidl. Du coup, on peut se demander si l’enquête n’a pas été commanditée par les concurrents…

    • Whiteman

      J’ai entendu E.Lucet en interview avant la diffusion. La sélection de Free et Lidl s’est faite car c’est effectivement des cas d’école. Et qu’il y a des choses à dire sur les autres également. Mais ils ont pris les 2 plus beaux exemples.

  • Jimbo

    Il a été d’une condescendance le PDG de Free… Lamentable.

    • crachoveride

      Il ne pouvais surtout pas répondre aux questions parceque ce n’est pas lui qui s’en occupait. Il aurai été plus intelligent et intéressant de lui laisser les documents et de revenir le voir quelques jours ou semaines après et la s’il n’avait toujours pas d’explication la ok je serai parfaitement d’accord sur le fait que ça soit lamentable.

  • crachoveride

    Un info de fausse (Le centre d’appel au Maroc a fait grève en 2012 et non en 2014 comme on peu le voir sur les vidéos et écrits à cette époque, et ils ne sont pas plus d’une 30 ène la bas à travailler pour Free actuellement, tous les autres sont basés en France dans les 5 centres d’appels), par contre l’histoire de la RH c’est clairement abusé, après je vois difficilement ce que Mr Lombardini pouvais répondre à ça puisque ça ne dépendais pas de lui. Reportage intéressant cela dit même si je m’attendais nettement à pire. Heureusement que ce n’est plus d’actualité :p Le principal c’est d’apprendre de ses erreur et c’est sûr que devoir licencier des gens ce n’est pas une mince affaire. Par contre le coup du licenciement de Feral Messak qui ne s’est même pas pointé à la convocation je trouve ça moyen quand même :-/ Il disait qu’il était quasi sûr de se faire licencier, perso j’essais quand même de me battre un minimum, ça a réussi à certains.

    Pour Lidl par contre ça donne clairement pas envie d’y bosser :-/

    • Flo

      J’ai largement plus été bluffé de liddle que free malgré des pratiques pas toujours très saine… mais avec leur comptages à 250 colis à l’heure je suis resté sur le cul, je pensais pas que ça pouvait encore exister pour avoir bossé en supermarché il y a 15 ans ! La marque va en prendre un sacré coup…

      • crachoveride

        C’est clair, au début tu penses que tout est super même pour l’employé et finalement les cadences imposés sont abusé (8 tonnes par jours :O même chez DHL en tant que préparateur de commande je ne faisait pas autant à l’époque et pourtant les colis était lourd et nombreux).

        • Flo

          Ouais j’suis resté choqué… parfois on se plaint de son propre travail mais au final il y a tellement pire ailleurs ! Pour 900 balles en plus, c’est du grand n’importe quoi…

  • MrNoir

    Une petite vente privée a 2,99 et un Karcher Parkside a 9,99 et c’est reparti comme en 40. C’est triste… très triste.

  • diordnAi

    Ce qui me dérange c’est le fait que ce soient deux entreprises qui aient été visées et pas le cas en général dans LES entreprises pratiquant ceci (Orange = SFR = Free = Bouygues Télécom hein).

    Énormément de téléspectateurs sont des abrutis aveuglés par ce qu’ils voient, ce qu’ils voient c’est :
    • Lidl c’est des méchants, allez à Aldi
    • Free ils sont pas respectueux, allez chez les autres

    Alors que chez les autres c’est exactement pareil.
    C’est clairement un reportage contre ces deux sociétés qui ont du à un moment ou un autre déplu à sa majesté Lucet.

    • Willowww

      Donc non seulement ton commentaire est vide de sens car incomplet/HS mais en plus tu te permets de penser à la place d’autres spectateurs mais en plus de les traiter. Alalala super ta life.

      • diordnAi

        J’ai peut être été un peu dur avec « abrutis aveuglés » mais souvent c’est bien le cas. Les réseaux sociaux sont le parfait exemple.
        « vide de sens car incomplet/HS »
        Je doute très sérieusement qu’il y ait à faire un pavé à propos de ce genre de reportages.

    • Djib

      Orange c’etait déjà le cas et bien d’autre grosse entreprise donc mettre sur le dos de Elize Lucet c’est un peu abuser , elle devoile l’envers du décors de chez Lidl et de chez Free qui sont eux  » low coast » de la grande distribution et de la téléphonie mobile …

      • diordnAi

        Oui mais c’est la même chose chez les non low-cost, ça reste productivité à fond au détriment des conditions.
        édit: Oui mais dans ce cas autant tout regrouper. Je vois pas le but de traiter Orange, Free, SFR et tout séparément si la cause dénoncée est la même.

    • spamnco

      La défense « les autres font pire que moi » c’est pour les enfants et les délinquants.
      Évidemment que ce ne sont pas les seuls à traiter certains employés de façon dégueulasse mais en aucun cas ça ne justifie que free se comporte de la sorte avec certains employés, surtout quand le discours de la boîte est aux antipodes.

    • « Énormément de téléspectateurs sont des abrutis aveuglés par ce qu’ils voient, ce qu’ils voient c’est :
      • Lidl c’est des méchants, allez à Aldi
      • Free ils sont pas respectueux, allez chez les autres »

      Et bah, dans le genre je pète plus haut que mon cul, « les autres c’est tous des cons » tu es pas mal.

      • diordnAi

        Je faisais partie de ce genre de personnes auparavant (2-3 ans).
        Je suis bien content d’avoir décroché de la TV et je regarde avec désespoir ceux qui y sont encore.
        Je ne me la pète pas plus haut que mon cul c’est un constat.

    • itachi

      Bien sur il n’y a jamais d’articles sur SFR, on ne parle pas des suicides chez Orange, des licenciements massifs chez les constructeurs auto français. L’émission dure 2 heures, il faut choisir.

      • diordnAi

        Je sais ce qu’il se passe dans le monde n’est-ce pas.
        Je souligne juste le fait que beaucoup de gens vont être influencés par le fait que l’opérateur x ait été visé par ce reportage et seulement lui va se faire lyncher tandis que les autres continueront leurs pratiques dans leur coin.
        Faire un seul reportage, plus long certes, mais s’attaquant à tous aurait eu beaucoup plus d’impact et auraient forcé tous les opé. à réagir.

  • spamnco

    Le cas free a surtout mis en évidence une pratique probablement répandue dans les grands groupes et que je ne connaissais pas : renvoyer des éléments « perturbateurs » (syndicalistes zélés mais pas seulement) et qui pourraient potentiellement faire des émules en utilisant de façon abusive le licenciement pour faute grave tout en acceptant de payer des dommages et intérêt aux prud’hommes. Cela permet de faire des exemples, même si free est en tort, l’employé a perdu son travail et devra attendre parfois 2 ans avant d’être indemnisé, de quoi dissuader d’autres employés de suivre cette voie.
    La loi travail va grandement faciliter cette « technique » moralement très discutable et je ne suis pas sûr qu’il existe une parade prévue dans la loi pour limiter la pratique.

  • couzcouss

    Emission intéressante qui permet de prendre connaissance des pratiques du secteur, le cas de Lidl est certainement applicable aux acteurs du hard discount et le cas de Free est certainement applicable à d’autres opérateurs. L’émission permet de garder à l’esprit (et il me semble que c’est valable pour beaucoup de marchés) que lorsqu’une entreprise se vante de casser les prix (et que l’on se tourne vers cette offre), il y a forcément des concessions qui sont faites derrière que cela soit en terme de qualité ou de ressources employées et celle qui est impactée le plus souvent est la ressource humaine. D’ailleurs le terme parle de lui même, on n’a plus de directeur du personnel mais un directeur des « ressources humaines »…

    Malheureusement je ne vois pas de solution au problème si ce n’est peut être d’informer les salariés de leurs droits pour agir aux prud’hommes. D’ailleurs la stratégie mise en place par Free est clairement expliquée, licencier pour faute grave en partant du principe que seul un faible pourcentage des licenciés ira devant les tribunaux. Si ce pourcentage augmente cela pourrait éventuellement rabattre les cartes.
    Pour Lidl, pourquoi ne pas leur faire payer les frais médicaux liés aux arrêts de travail au delà d’un seuil à définir par rapport au secteur ?

    Au final, le reportage ne donne pas envie de faire affaire avec ces sociétés, mais il doit en exister beaucoup d’autres.

    • itachi

      Avec la nouvelle loi travail, Free va encore plus se frotter les mains.

    • Alfred

      Non ce qui se passe chez Lidl n’est pas applicable dans toutes les autres enseignes et non ce qui se passe chez free n’est pas applicable chez tous les autres opérateurs. Il reste tjr de bons employeurs.
      La seule et unique chose qui fait que des entreprises adoptent ce fonctionnement c’est le low cost. Rien d’autre.

  • itachi

    Les employés de Free ne sont qu’une bande de fainéants, cyniques, allergiques aux réformes et qui pensent que c’est la rue qui gouverne.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !