Facebook Messenger : des virus se propagent par des images infectées

Facebook Messenger est l’application de discussion instantanée la plus populaire en France, et l’une des plus populaires dans le monde. Aussi, il n’est pas étonnant que celle-ci soit désormais ciblée par les pirates. Un fichier image se propage sur ce réseau, d’apparence innocente mais qui cache en réalité un virus dévastateur : faites attention à vous.

Les applications de discussion instantanée ont naturellement supplanté le vieillissant protocole SMS, du fait qu’elles supportent des fonctionnalités plus avancées pour la photo, la vidéo, et le contrôle en général de ses données.

En France, un champion s’est toutefois soulevé au-dessus de la masse : Facebook Messenger, qui en conjugaison avec WhatsApp sont les 2 applications les plus utilisées dans le monde. Une telle popularité attire forcément des personnes particulières…

Ces personnes ne sont autres que les pirates bien sûr, qui profitent de cela pour tenter de vous avoir. Sur Messenger, un nouveau virus se propage d’une bien vicieuse manière… par l’envoi d’une image en .svg, comme « photo_9419.svg », semblant tout à fait inoffensive.

Si vous avez le malheur de cliquer dessus, celle-ci exécute en réalité un code Javascript. Sous Chrome, vous serez redirigés vers une fausse page YouTube vous incitant à installer une extension nommée « One ». Si installée, elle siphonnera votre compte Facebook pour infecter vos amis, lira et modifiera le contenu des pages que vous visitez et installera d’autres malwares sur votre machine.

Dans certains cas, celle-ci va même installer le ransomware Locky sur votre appareil, vous promettant encore plus de tourments futurs. On vous invite donc à être extrêmement vigilant sur la plateforme, et prévenir vos amis en partageant cet article par exemple.

D’ordre général, n’ouvrez pas d’images en « .svg » jusqu’à nouvel ordre puisque Facebook est au courant de l’affaire et devrait faire du ménage de son côté. N’oubliez pas également de protéger un maximum vos données privées sur le réseau social, par acquit de conscience.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Mulder FOX

    Passez sous Linux, c’est la solution :-) !

  • TrollMan

    Aucun problème, j’ai un iPhone. :-)

    • vous êtes bienvenue sur android
      + sa parle de Facebook messenger :)