Facebook lance un nouvel outil pour signaler vos amis suicidaires

Facebook est devenu le service préféré des utilisateurs pour étaler leurs états d’âme. A tel point que parfois ça en devient ridicule. Mais il arrive également que Facebook permette de détecter des profils « à risques » c’est-à-dire des utilisateurs prêtes à se suicider. Le réseau social lance un nouvel outil pour signaler ces amis suicidaires.

Depuis la création de Facebook, certains utilisateurs dont la santé psychologique s’avère être plutôt perturbée ont tendance à envoyer des messages d’alerte sur le réseau social. D’ailleurs, certains faits divers tragiques auraient pu être évités grâce à Facebook. En effet, certaines personnes s’étant suicidées aurait pu être sauvées puisqu’elles avaient posté des statuts sans équivoque avant de passer à l’acte.

Evidemment, dans ce genre de cas, on a tendance à douter, on se demande si le pas sera franchi. Surtout avec certains profils qui veulent se donner la mort tous les deux jours. Au passage, Facebook a tout de même détecté qu’un tiers des messages postés sur le réseaux social comportent des sentiments négatifs.

Face à ce constat, Facebook a donc lancé un nouvel outil de signalement permettant de prévenir les suicides de ses utilisateurs. Jusqu’à maintenant, ces outils étaient disponibles pour les pays anglosaxons mais l’entreprise a décidé de l’étendre au monde entier. La France va donc profiter de cet outil et en français.

Le principe est simple : si vous détectez un statut ou un contenu ambigu qui pourrait vous faire penser qu’un de vos « amis » peut se faire du mal ou se suicider, vous allez pouvoir le signaler à Facebook. Plusieurs options sont proposées lorsque vous signalez un utilisateur potentiellement suicidaire :

  • Envoyer un message à cet ami
  • Prévenir un ami commun
  • Signaler le profil à Facebook

Si vous signalez le profil d’un de vos « amis » à Facebook, une équipe qui examine les signalements 24 heures sur 24 se chargera de proposer une aide adaptée à l’utilisateur signalé. A l’heure où le taux de suicide ne cesse d’augmenter, et sachant que Facebook est utilisé chaque jour par 1,5 milliard d’utilisateurs, l’idée est plutôt bienvenue.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Mini-Tops

    Espérons que ça ne sera pas utilisé abusivement pas des personnes mal intentionnés