Etude nPerf : qui propose la meilleure connexion Internet mobile en France ?

Maj. le 5 avril 2016 à 14 h 25 min

L’application nPerf permet de faire des tests de sa connexion Internet mobile sous Android et iOS. En utilisant tous les résultats recensés et en ajoutant ceux obtenus par DegroupTest, l’étude présentée ici propose une idée globale signifiante de l’état de la 3G et de la 4G proposées en Métropole avec chaque opérateur mobile. Mais qui a la meilleure connexion ?

Qui est le meilleur opérateur Internet mobile en France ?

Une telle étude fonctionne sur des moyennes, ce qui signifie que selon votre emplacement géographique, vous pourriez avoir des résultats très différents. N’hésitez donc pas à nous donner votre avis dans les commentaires, avec votre opérateur mobile préféré ainsi que la région dans laquelle vous vous trouvez.

Petit rappel de la méthodologie utilisée

L’idée principale de nPerf est de saturer la bande passante le temps du test afin de mesurer le débit et la latence dans les conditions les plus propices. Pour se faire, l’application effectue un maximum de connexions simultanées. Ensuite les mesures sont prises sur les serveurs de nPerf exclusivement, il peut donc s’agir d’une expérience différente d’un surf réel.

L’éditeur rappelle néanmoins disposer de serveurs en France et à l’étranger, et même chez Orange, Iliad, Bouygues Telecom et SFR afin de proposer un résultat des plus représentatifs. Deux tests sont alors effectués. Le premier mesure le temps de chargement sur 5 sites web plébiscités par les internautes. Le second concerne le streaming sur YouTube.

Nperf et Degrouptest, la méthode utilisée

Enfin, pour le surf en 3G, seuls les appareils 3G Dual Carrier HSPA+ (3G+) sont pris en compte. Pour la 4G, il faut bien entendu utiliser un terminal éligible pour avoir une donnée chiffrée signifiante. Enfin, la répartition du nombre de tests se veut quasiment égale entre les 4 opérateurs nationaux pour ne pas en désavantager un seul par une pratique anti-concurrentielle. Place aux mesures qui portent sur le dernier trimestre 2014 !

Les scores nPerf des opérateurs mobiles français

Le nPerf s’exprime en nPoints, il permet d’avoir une bonne idée de la connexion réelle d’un utilisateur. Il utilise ainsi 60% du débit mesuré (dont 80% en download et 20% en upload) et 40% de mesures en conditions réelles (partagées entre navigation et streaming).

Moyenne nPerf en 2G/3G

Moyenne des connexions 2G et 3G

Orange est ici largement en tête au dernier trimestre de 2014, ce qui semble logique vu son statut de leader sur le marché mobile français. Il est suivi par SFR, Bouygues et Free Mobile bon dernier.

Moyenne nPerf en 4G

Moyenne des connexions 4G

Ici, Free Mobile, sur son propre réseau, est largement devant avec 32408 nPoints mesurés. Bouygues et Orange sont ensuite au coude à coude tandis que SFR ferme le classement.

Qui mène sur le taux de connexion en 4G du territoire ?

Pour obtenir ces résultats, l’équipe a récupéré toutes les statistiques issues de nPerf et DegroupTest. Ensuite il y a calcul du quotient du nombre de tests en 4G sur le nombre total de tests cellulaires de chaque opérateur. Seuls sont exclus les terminaux incompatibles avec la 4G. En revanche un smartphone certifié 4G mais qui ne dispose pas d’une offre mobile 4G peut apparaître dans les résultats suivants.

Taux de connexion en 4G

Avec cette méthodologie, Bouygues est largement en tête avec plus de 80% de taux de connexion au dernier trimestre 2014. Belle performance !

Et le meilleur réseau mobile du dernier trimestre 2014 est …

Les résultats obtenus précédemment sont tous indexés pour obtenir classement qui se présente comme un baromètre de l’ensemble du territoire de la métropole.

le meilleur opérateur mobile national

Bouygues Telecom est donc le meilleur opérateur mobile selon les mesures et la méthodologie utilisées par nPerf.

Conclusion

A la vue des ces statistiques et tableaux, deux opérateurs semblent se détacher nettement du lot. Orange et Bouygues Telecom sont souvent au plus haut niveau dans la plupart des domaines vérifiés. Ils profitent tous deux de réseaux 3G et 4G dont la réputation n’est plus à faire. Dommage pour Free Mobile, remarquable sur son propre réseau mais trop souvent décevant suivant l’emplacement géographique de l’abonné.

Bon dernier, SFR est victime des faiblesses de ses réseaux qui sont en cours de modernisation. Depuis le rachat par Numericable et avec de probables interconnexions avec des structures fibrées, nul doute que l’opérateur au carré rouge doit pouvoir progresser en 2015.

Que pensez-vous de ces résultats ? Etes-vous d’accord avec les mesures effectuées ? Observez-vous la même situation au quotidien ? Place aux commentaires afin de nous donner vos impressions ! Pour approfondir le sujet, retrouvez le rapport complet au format PDF en suivant la source en fin d’article.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !