Pour Elon Musk, « nous sommes déjà des cyborgs » et devrions fusionner avec nos PC

Elon Musk, le fondateur de Tesla et SpaceX qui n’est pas dénué de matière grise, est apparu à la Code Conference 2016 pour déclarer du lourd : « Nous sommes déjà des cyborgs ». Il nous invite même à fusionner avec nos technologies avant qu’il ne soit trop tard.

L’évolution de la technologie pose bien des questions philosophiques : est-ce que l’humain serait encore humain s’il « s’augmentait » le corps à grand coup de membres artificiels et de puces, est-ce que l’intelligence artificielle pourrait asservir l’Homme sont autant de questions qui se posent désormais.

A cela, Elon Musk a ses propres réponses… Qui risquent d’en choquer plus d’un, mais ne sont pas dénuées de sens. En effet, interrogé sur la question lors de la Code Conference de 2016, le créateur de Tesla et SpaceX ne mâche pas ses mots.

Pour lui, « nous sommes déjà des cyborgs » argumentant le fait que nous avons déjà une version numérique de nous-mêmes, une part de son être sur internet dû à nos partages constants sur Facebook et consorts et le stockage de nos conversations par email.

Il continue en rajoutant que nous avons déjà des « super pouvoirs » grâce à l’accessibilité de nos smartphones et PC au quotidien, qui nous permettent d’avoir des ressources quasi illimitées. C’est bien simple : « nous avons plus de pouvoir que le Président des Etats Unis il y a 20 ans » selon lui.

Que faire alors ? Embrasser cette révolution avant qu’elle ne nous écrase. En effet, celui-ci préconise de pousser le développement d’interfaces qui pourraient interagir directement avec le cerveau humain via implant, bien que les perspectives de telles technologies peuvent être effrayantes.

C’est bien simple, sans cela, Elon Musk avance que nous ne deviendrions que des « animaux de compagnie pour nos suzerains robotiques », devenant si peu avancés par rapport à eux que notre utilité serait remise en cause.

Celui-ci semble toutefois bien plus concerné par le rôle de Google dans la création d’IA, qu’il semble juger être le plus dangereux de tous. Si vous suivez les pensées de l’homme, peut-être est-il temps de supprimer votre compte Gmail avant qu’il ne soit trop tard.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • slayers84

    Il a un peu trop jouer a Deus EX ^^

  • fred

    La drogue c’est de la merde.

  • Gazeka74

    Ah oui quand même

  • Il a raison.
    Le fait des nouveaux exosquelettes, des nouveaux bras/jambes robotiques pour les gens amputer d’un membre. Il y a 5 ans, on en était pas encore là, ça évolue très vite. Et je ne serais pas surpris que cela se multiplie dans un futur proche.

    La seule chose qui me rebuté un peu, c’est de touché le cerveau.

    • emmanuel milcent

      S’ils pouvaient déjà te greffer un cerveau qui te permettrait (à toi et à tant d’autres, ne t’en fais pas) de maîtriser la grammaire française :)

      • Yoann

        Il a fait quelques erreurs mais pas besoin de l’agresser comme cela..

        • emmanuel milcent

          C’était de l’humour :)

  • so

    C’est qui ce debile