#DeleteFacebook : même le co-fondateur WhatsApp pense qu’il est temps de supprimer votre compte !

Le mouvement #DeleteFacebook qui prend de l’ampleur depuis vendredi sur Twitter vient d’être rejoint par le co-fondateur de WhatsApp qui a à son tour tweeté le fameux hashtag. Son ex-entreprise est aujourd’hui dans le giron du réseau social le plus puissant de la planète. Le mouvement a été rejoint par de nombreuses stars et personnalités. Aux sources de ce mouvement, le scandale de Cambridge Analytica, ou comment la campagne du président Trump a accédé aux données personnelles de 50 millions d’utilisateurs et de leurs amis via l’API du réseau social pour faire de la publicité ciblée. 

delete facebook

Depuis vendredi 16 mars, la colère monte contre Facebook. Le réseau social aurait permis à l’entreprise Cambridge Analytica d’aspirer les données de 50 millions d’utilisateurs avant de les vendre à la campagne de Donald Trump pour créer des publicités ciblées – avec la suite que l’on connaît. Le problème, c’est que pour arriver à ses fins, Cambridge Analytica a su détourner l’API du réseau social dans un questionnaire, ce qui permettait d’accéder non seulement à l’ensemble des données des utilisateurs y ayant participé, mais aussi à celles de leurs amis.

#DeleteFacebook : le co-fondateur de WhatsApp pense lui aussi qu’il est temps de supprimer votre compte Facebook

En 2014, Facebook a racheté WhatsApp 22 milliards de dollars, de quoi rendre ses co-fondateurs Jan Koum est Brian Acton milliardaires. Malgré le rachat les deux entrepreneurs ont continué de diriger l’entreprise jusqu’à cette année : Brian Acton a quitté la direction pour se consacrer à sa propre fondation. Le mois dernier ce dernier a investi 50 millions de dollars dans Signal, une application indépendante concurrente éditée par sa fondation qui met l’accent sur le chiffrement et la sécurité des données. Ce matin, comme d’autres personnalités, il a posté ce simple tweet appelant les internautes à supprimer leur compte Facebook : « il est temps. #deletefacebook« .

Même lorsque l’on connaît le contexte, l’ex-patron de WhatsApp qui conseille de supprimer votre compte Facebook (qui l’a rendu milliardaire) était quelque chose d’assez inattendu. Mais il rejoint de nombreuses personnalités qui appellent à faire de même depuis ce weekend. Comme Mark Hoppus, le chanteur et bassiste de Blink 182. En outre, il y a déjà eu par le passé des cadres de Facebook qui quittent l’entreprise pour se montrer ensuite très critiques par rapport à ce qu’est devenu le réseau social le plus puissant de la planète.

Chamath Palihapitiya, ancien vice-président en charge de la croissance de l’audience de Facebook avait ainsi déclaré : « Je pense que nous avons créé des outils qui déchirent le tissu social » avant de faire part de « son immense culpabilité« . Facebook de son côté tente d’éteindre le feu à coups de déclarations dans la presse. Un représentant cité par The Daily Beast explique par exemple : « Mark, Sheryl et leurs équipes travaillent sans compter leurs heures pour réunir les faits et prendre les mesures qui s’imposent, car ils comprennent la gravité de ce problème. Toute l’entreprise est scandalisée par cette tromperie. Nous nous engageons à appliquer vigoureusement nos politiques pour protéger les données de nos utilisateurs et prendrons toutes les mesures nécessaires pour éviter que cela se produise« .

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Coupe du Monde 2018 : les meilleures réactions sur Twitter

La Coupe du Monde 2018 s’est terminée en apothéose sur une victoire de la France 4-2 contre la Croatie.  Bien sûr, Twitter n’était pas en reste, les supporters des bleus étaient nombreux à suivre le match en aparté sur les…