Débits 4G : Free Mobile a été, de très loin, le pire opérateur de 2017

Maj. le 12 mars 2018 à 18 h 58 min

Du point de vue des débits 4G, Orange et SFR ont été particulièrement performants en 2017, aussi bien dans les grandes agglomérations, que les villes moyennes, les campagnes et les réseaux ferrés. C’est ce que révèle une étude de QoSi sur le sujet. Sans surprise, Free Mobile est très loin derrière, handicapé, notamment par un réseau d’antennes propres moins dense, des bandes de fréquence moins pénétrantes et l’itinérance sur le réseau Orange dans les zones rurales. 

free 4g

Une étude QoSi portant sur la couverture, les débits 2G/3G/4G, la qualité de la connexion 4G et du réseau voix et SMS, donne une vision claire des performances des opérateurs sur l’année 2017. On apprend ainsi qu’Orange a été, de loin, le meilleur opérateur de 2017 sur la question des débits et de la couverture réseau. Si on s’intéresse en particulier aux débits 4G, Orange affiche un débit moyen descendant national de 24,7 Mb/s. L’opérateur est suivi par SFR avec un débit moyen de 22,1 Mb/s et Bouygues (21,1 Mb/s). Très loin derrière, Free Mobile affiche tout juste 14,2 Mb/s.

Débits 4G : Free Mobile, de loin le pire opérateur de 2017

Selon les responsables de l’étude « le dépositionnement de [Free Mobile] s’explique notamment par un débit en téléchargement 3G bridé à 1 Mb/s sur le réseau d’itinérance […] ainsi qu’une couverture 4G la moins étendue des 4 opérateurs« . En outre, les mesures mensuelles montrent d’importants progrès d’Orange sur les quatre derniers mois de l’année après un incident en août qui avait accusé une baisse de 20%. Une progression que l’on remarque aussi chez Bouygues sur les trois derniers mois de l’année et qui se rapproche des débits de SFR. Altice et Free sont quant à eux restés relativement stables sur la même période.

L’étude analyse ensuite les débits par strates de population, à savoir dans trois zones, « rurales, moyennes agglomérations et grandes agglomérations« . Une segmentation qui permet de mieux se rendre compte de la qualité de service de l’opérateur en fonction de la localisation géographique. On remarque alors qu’Orange reste de loin leader aussi bien dans les grandes agglomérations (38,1 Mb/s) que les agglomérations moyennes (27,9 Mb/s). Alors que Bouygues fait mieux dans les zones rurales (15,6 Mb/s contre 12,9 Mb/s pour Orange), de même que SFR (14,4 Mb/s). Free est de son côté en retrait sur toutes les strates de la population et n’offre qu’un débit moyen de 8,5 Mb/s en zone rurale.

Les données permettent également de se faire une idée de la connexion dans les trains. Orange fait quasiment figure d’exception sur les lignes grande vitesse, tandis que Orange, Bouygues et SFR sont quasiment à égalité sur le réseau de trains classiques. Enfin, l’étude explore aussi le « Quality of Service« , c’est à dire la qualité de la navigation web sur le réseau 4G. Ils ont ainsi testés la proportions de pages web s’affichant en moins de 10 secondes ainsi que la proportion de vidéos qui se lancent en moins de 10 secondes. Deux données assez intéressantes : Orange est alors talonné par Bouygues et SFR dans les deux cas. Free reste là encore très loin derrière, comme en témoignent ces quelques graphiques.

Côté voix et SMS, on est là par contre sur des performances nettement plus homogènes en fonction des opérateurs. Cette étude QoSi a été menée via les données des applications 4Gmark, Gigalis, Qosbee et Euroconumer, en plus des données issues d’enquêtes de terrain UpData, appuyé par le crowdsourcing dans les zones moins couvertes.

debits 4g descendants orange bouygues sfr free
evolution debits 4g
reseau ferroviaire 4g

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !