DAS : les constructeurs nous mentent sur les ondes de smartphones !

Maj. le 3 février 2017 à 13 h 02 min

Vous souvenez-vous du Dieselgate de Volkswagen ? Nous pourrions avoir aussi droit à notre scandale dans la téléphonie mobile. En effet, selon une enquête de certaines organisations et d’experts, les tests effectués par les constructeurs pour déterminer le DAS ne sont pas fiables. L’exposition réelle aux ondes de smartphones serait bien plus importante que celle annoncée par les marques.

das constructeurs mentent

Les smartphones sont des outils fabuleux mais les ondes qu’ils émettent peuvent avoir une incidence sur notre santé. C’est en tout cas ce qu’estime l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui a classé les radiofréquences de téléphones mobiles comme « peut-être cancérogènes pour l’homme ».

De son côté l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a estimé suite à un rapport de juillet 2016 que les ondes ont « des effets possibles sur les fonctions cognitives et le bien-être » des plus jeunes.

Les organisations officielles admettent pour le moment ne pas avoir assez de recul sur l’impact des ondes sur la santé pour donner un avis tranchant. Néanmoins, cela n’empêche pas d’imposer certaines règles. C’est pour cette raison que lorsqu’ils créent leurs smartphones, les constructeurs doivent effectuer une série de tests relatifs à l’exposition aux ondes.

Ce niveau d’exposition est appelé DAS et les constructeurs sont obligés de le noter dans les caractéristiques de leur smartphone. En Europe, une réglementation de 1999 a fixé la valeur à ne pas dépasser à 2 W/kg pour l’exposition au niveau de la tête et du tronc et à 4 W/kg pour les membres. Si ces normes ne sont pas respectées, alors les smartphones ne peuvent pas être mis sur le marché.

On entend souvent le discours des détracteurs des smartphones chinois mettre en avant ce problème de DAS. Mais s’ils sont mis sur le marché européen, c’est qu’ils ont respecté les normes d’exposition aux ondes. La provenance des modèles n’est pas vraiment le problème finalement.

Santé : finalement les ondes de nos smartphones favoriseraient bien les cancers !

Des tests qui n’ont rien à voir avec la réalité

Le vrai problème vient des conditions de tests effectués par les constructeurs. Plusieurs organisations anti-ondes avec l’aide d’experts du domaine viennent de démontrer que les constructeurs nous mentaient. Plus précisément, c’est le système entier de tests qui n’est absolument pas au point et qui est complètement éloigné de la réalité.

Ainsi, comme le rapporte Le Monde, les fabricants de smartphones respectent bien les normes en vigueur en Europe, mais uniquement lorsque l’appareil n’est pas au contact du corps. En effet, pour que leurs terminaux soient certifiés, les marques font des tests en laboratoire. Mais les conditions de tests sont complètement faussées.

ondes smartphone mensonge

Au niveau de la tête, il est obligatoire de coller le smartphone à l’oreille pour effectuer les tests, ce qui est fait par les différents constructeurs (c’est obligatoire). En revanche, pour les ondes émises au niveau du corps, la réglèmentation laisse une totale liberté aux industriels quant à la distance à laquelle est placé le smartphone. Pour faire simple, les marques peuvent placer le smartphone à 3 mètres (c’est volontairement exagéré) de l’utilisateur pour leurs tests et dire que le DAS est dans les clous.

Ainsi, à l’exception de modèles très récents pour lesquelles la distance a été raccourcie, cette dernière était d’environ 15mm avec un maximum de 25mm. Mais ce sont précisément ces quelques millimètres qui posent problèmes. Car ils ne correspondent pas à un usage réel.

Par exemple un smartphone dans la poche d’une chemise, d’un pantalon ou d’une veste est quasiment collé au corps et est donc bien plus proche que ne l’exigent les tests. Il est quasiment en contact direct avec la peau. Et c’est aussi valable lorsque le smartphone est en veille puisque lorsque l’utilisateur ne téléphone pas le smartphone reste tout de même connecté et émet donc des ondes.

La loi sur les ondes de nos smartphones et tablettes a été votée, voici ce qu’elle prévoit

Doit-on s’attendre à un « phonegate » ?

Ces révélations viennent confirmer un précédent rapport de l’ANFR (Agence nationale des fréquences) rapporté dans l’avis de l’Anses en juillet 2016. En effectuant ses propres tests, tests qui correspondent à un usage réel du smartphone au quotidien, l’ANFR a établi que « 89% des téléphones mesurés présentaient un DAS supérieur à 2 W/kg et 25% un DAS supérieur à 4 W/kg » au niveau du corps. Certains modèles ont même atteint un DAS de 7 W/kg !

Ces risques sanitaires sont bien réels. Si l’OMS n’a pas encore assez de recul pour affirmer que les ondes provoquent des cancers, elle a fait un grand pas en expliquant qu’elles pouvaient en provoquer. Les ondes de smartphones doivent donc être prises au sérieux.

DAS smartphones

Par ailleurs, si les constructeurs sont condamnables pour leurs pratiques, les règlementations européennes doivent être revues. Visiblement, accorder une certaine confiance aux constructeurs est une grave erreur puisqu’ils s’engouffrent dans la brèche de l’immoralité.

Ces révélations ne sont pas sans rappeler le « dieselgate » dont Volkswagen a fait les frais. Là encore les conditions de tests étaient en cause. Il est fort possible que les risques sanitaires liés à l’exposition aux ondes devraient faire s’éveiller les consciences.

A moins que tout ceci ne tombe aux oubliettes. On se souvient des consommateurs émus et indignés par le processus de fabrication d’un smartphone tant dans les mines africaines (pour les minerais nécessaires à la fabrication des batteries) ou par les conditions de travail dans les usines chinoises.

C’est l’émission Cash Investigation qui avait mis en lumière les dessous de la fabrication des smartphones. Cette indignation n’aura duré qu’un temps, celui de s’émouvoir sur les réseaux sociaux, et de se donner bonne conscience.

Aujourd’hui les constructeurs vendent toujours plus de smartphones et le seul modèle équitable respectant l’environnement et l’humain, le Fairphone 2, est loin de se vendre par palettes. Voyons si le fait d’avoir sa propre santé en jeu va faire réagir les utilisateurs.

DAS : les smartphones avec le meilleur et le pire débit d’absorption spécifique

Réagissez à cet article !
  • foxraph

    Lol

  • Angelneo

    et ça vous surprend ? Quand on voit des huawei et des iphones bizarrement à la limite du DAS max autorisé, on ne peut que douter des valeurs.
    Les valeurs de samsung faibles sont aussi à prendre en compte et je pense que les valeurs sont litigieuses.
    Enfin, perso, ça me surprend pas, tous les fabricants magouillent. J’aimerai bien voir les tests réels soulevés par ANFR :D

    Faut se demander après qu’elles sont les risques encourues par les fabricants ? Si c’est une petite tape sur la main, rien ne changera.

    • Nexus-Gen

      C’est vrai que Samsung abuse sur les valeurs du DAS

    • Lochheart

      On nous ment pas, c est ecrit noir sur blanc.

      Samsung test ses smartphones a 1,5 cm de l oreille, Apple a 0,5.

      • Angelneo

        Différence énorme entre les 2. J’imagine les DAS réels… Il est temps de prévoir des sanctions je pense ^^

        • doggy310

          Pourquoi veux-tu punir quelqu’un qui respecte les normes ? Tu peux pas dire à quelqu’un « fais comme tu veux » puis derrière lui reprocher qu’en fait ça ne va pas et qu’il aurait du faire autrement. Faut juste mettre une norme claire avec une distance précise, et à ce moment là on pourra taper sur les doigts de ceux qui ne respectent pas.

      • crachoveride

        Curieux de voir ou tu a trouvé ça, perso j’ai trouvé que ça d’après l’ANFR (non seulement pas à jour mais pas du tout en rapport avec ce que tu avance : https://uploads.disquscdn.com/images/26eac71166994a13b096d0a87663f5a2fc95cd4768795d4afce462786f366148.jpg

        • Giboulé

          Certes les valeurs sont différentes mais les appareils aussi car le système d’émission aux USA et totalement différent de celui qui existe en Europe.
          D’ailleurs, les téléphones européens ne fonctionnent pas (ou partiellement) aux USA car ils ne fonctionnent pas selon les mêmes normes.
          Enfin, les constructeurs proposent une version pour le continent nord américain et une version pour l’europe, ce n’est pas pour rien.
          Cette information peut aussi être utile à ceux qui veulent acheter un appareil à l’étranger car il est moins cher. Il faut avant tout vérifier qu’il fonctionne de la même manière.
          Par contre, ce qui m’embête vraiment c’est qu’il y a des contres mesures qui sont faites en France mais ces données ne sont pas rendues publics. Je pense qu’il faudrait faire une pétition pour que les utilisateurs puissent savoir quel est la DAS réel car il est souvent différent de celui affiché et à ce jour, il n’y a pas vraiment de sanction et encore moins d’obligation d’afficher le DAS qui a été réellement constaté lors des tests.
          Sans vrai sanction, les choses ne changeront pas…
          Ps : après quand on voit le DAS très faible de certains constructeurs (inférieur 0,40; je pense qu’il y a plus que des doutes car un téléphone et un émetteur et récepteur radio donc il faut bien qu’il émette des ondes pour fonctionner).

  • Ellio74

    J’avais déjà capté leur technique, où j’avais lu clairement dans le fiche constructeur traitant les données DAS que c’était mesuré à 2,5 cm du corps. Je me suis toujours demandé comment est-ce qu’on peut tenir le tél à 2,5 cm de sa main mais bon, les constructeurs semblent savoir comment faire en dirait…

    • crachoveride

      Merci les écouteurs :) (et pas les sans fil ^^)

  • doggy310

    « Les smartphones sont des outils fabuleux mais les ondes qu’ils émettent peuvent avoir une incidence sur notre santé. C’est en tout cas ce qu’estime l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) qui a classé les radiofréquences de téléphones mobiles comme « peut-être cancérogènes pour l’homme ».
    De son côté l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a estimé suite à un rapport de juillet 2016 que les ondes ont « des effets possibles sur les fonctions cognitives et le bien-être » des plus jeunes. »
    « Si l’OMS n’a pas encore assez de recul pour affirmer que les ondes provoquent des cancers, elle a fait un grand pas en expliquant qu’elles pouvaient en provoquer. »

    On n’en a pas la moindre idée mais dans le doute peut-être qu’on va dire que oui car certainement c’est sûr qu’on se sait pas mais c’est sûr que oui même si c’est que peut-être car on sait pas.

    Et donc les constructeurs respectent les normes mais sont méchants car les normes sont pas réalistes ?

    • Romain Vitt

      Non les constructeurs sont condamnables car ils parviennent à respecter les normes en faisant des tests complètement bidons. ;)

      • Nohik

        Les 2 partis sont à incriminer, mais pas forcément pour les mêmes raisons.

      • AV_22

        Des tests bidons qui sont autorisés par les dits organismes de certification qui servent à vérifier qu’ils sont dans les normes. On est loin du DieselGate, si tu autorises un fabricant de bornes WiFi à mesurer la puissance des ondes émises sans fixer de distance par rapport à la source d’émission, est-ce réellement le constructeur le fautif si il donne des chiffres extrêmement bas parce qu’il a en fait mesuré la puissance à 10 mètres de la source d’émission ? Non, bien sûr que non, la faute est à l’organisme de certification et/ou ce qui fixent les règles des normes…

        Autant, comme certains plus haut, c’est épuisant de voir que tout le monde cherche perpétuellement à tricher sur tout sans aucune valeur ni honnêteté, autant faire  » confiance  » aux constructeurs en pensant qu’ils vont être honnêtes et pas essayer d’exploiter la moindre faille de la norme pour effectuer leurs tests et donner des résultats flatteurs, très sincèrement, c’est de la naïveté pure…

        Pour le DieselGate, c’est la voiture qui détectait qu’elle était en phase de  » test  » et réduisant donc ses émissions. Là le soucis n’est pas la norme, il y avait bien tricherie. Mais là il y a aucune tricherie, les téléphones sont pas bridés pendant les tests, c’est la norme qui autorise de choisir soit même la distance…

      • doggy310

        Je suis plutôt d’accord avec ce qu’a dit AV_22 moi.
        Plus qu’à attendre que l’OMS trouve une vrai réponse mieux que « peut-être que oui mais pas sûr je sais pas » et on saura si c’est grave ou pas ^^

  • Don Vigo

    Arrêtons de téléphoner avec des smartphone au diesel. Tous aux smartphone hybride!!! Un peu d’humour ça fait du bien!

  • 1messager

    Les gens pourraient pas être honnête de temps en temps? C’est lourd comment tout le monde trompe tout le monde.

    • Borny

      Tant que la morale, l’honneur et l’honnêteté n’auront pas de valeur…

      • 1messager

        Avant ça en avait, donner sa parole ou faire une promesse valait autant qu’un contrat signer. Mais bon c’est une autre époque.

        • Borny

          ça dépend pour qui. Pour moi, ça a toujours une valeur.

          • louis

            Et cela reste une valeur suprême bien au-delà de la loi des sociétés humaines.

  • zzzz

    pour de l argent ils sont pret a condamné tout le monde

  • Romain Vitt

    Non non mais nous nous mettons dans le même lot. Vous connaissez le fameux dicton « faites ce que je dis pas ce que je fais »…

    • louis

      Quel excès de sincérité, bravo.
      A moins que ce soit un souci de garder une certaine crédibilité…

  • Mais qu’elle surprise ?!!!!

    Et croire que les gens vont protester ? Oui peut être sur tweeter aujourd’hui, et demain ils vont aller acheter leurs S7 cancérigène…ou n’importe quel tel qui est tendance.

    Pourquoi ? Simplement parce que l’humain ne s’intéresse qu’à ce qu’il voit. Et les ondes, ça ne se voit pas, par contre c’est tellement pratique !

    Donc l’utilisateur avertis ne va absolument rien changer simplement parce qu’il s’en fout royalement.

  • Franck

    Personnellement j’utilise le main libre le plus possible (et pourtant j’ai 0,4 w/kg selon constructeur donc lol), cela ne me protège pas totalement mais je suppose que ça limite.
    Dans un souci d’impartialité, il serai judicieux que les tests ne soient pas effectués par les constructeurs, dans le cas présent c’est une blague.
    Et là je vais en choquer certains, un jour j’ai du dire à une amie qu’il ne fallait donner son tél (en communication) à son enfant de 5 ans. Aberrant n’es ce pas ? Il faudrait que les gens réfléchissent un peu de temps en temps.

    • tony

      lol mais c est pas en etant exposé 1 min qu on risque quoi que ce soit, meme tres jeune……
      De toute facon on n a pas d elements pour prouver que c’est nocif………..
      On utilise bien de baby phones non loin des bébé, et ils ne sont pas mort des émissions d ondes…….
      Pareil y en a qui font attention au portable avec leur enfants et qui laissent la box wifi a coté de l enfant…………

      • Franck

        Déjà moi le tél c’est des heures (c’est mon job) ensuite les baby phones c’est des ondes radio… Quand au wifi, les gosses n’ont pas la box sur la tête… Alors renseignez vous avant de parler Merci

        • doggy310

          C’est des ondes lumineuses le Wi-Fi peut-être ?

          • Franck

            Les ondes d’un babby phone sont faible. La box on l’a pas sur la tete non plus. Le problème, ce sont les ondes électromagnétiques des mobiles qui sont tenus pres de la tete lors de l’utilisation d’où le nécessité du main libre.

  • Will

    Ça me fait penser aux tests de conso des voitures impossible à reproduire sur route.

    • Je confirme, j’ai une hybride. Conso constructeur en ville: 3.2L Conso réel 6L. (calcule fait via litre d’essence à la pompe et km parcouru avec un plein.)

      C’est loin de la réalité, et ca ne mérite même pas l’autorisation de rouler en période de pollution !

      • crachoveride

        Sérieux du simple au double? :O ça dépend comment tu roule aussi, perso ce n’est pas flagrant à ce point la sur la mienne. au pire je passe de 4L annoncé à 4.5 ou 5 mais pas plus sauf si je bourrin.

  • Warthawk

    Faudra pas s’étonner dans 40 ans si le taux de mort par cancer aura triplé. La pollution, la nourriture de moins en moins bonne…

    • crachoveride

      Au japons, en Chine et en Corée les habitants s’en prennent au mieux 10 fois plus dans la gueule et n’ont pas plus de mort que nous ou de problème de cancer ou santé pour autant :) si on met au même ratio.

  • ‘celle EHS

    Très intéressant votre article, mais il manque un élément essentiel: Le WIFI (et le bluetooth): Un smartphone en communication émet des ondes, ça on le sait. Mais ce qu’on ne dit pas, c’est qu’en veille, le bluetooth et le WIFI sont toujours en activité intense, à la recherche d’une borne ou d’un appareil avec lequel communiquer, et cela 24h/24. Cela se mesure avec n’importe quel mesureur de champs hautes fréquences. La plus grande « irradiation » provient de là … et il n’existe aucune indication du DAS qui y est lié ! Merci de bien vouloir approfondir cette question et faire éclater ce qui est constitue un véritable scandale sanitaire par omission d’information.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 et ARM : la véritable révolution du PC passe par le mobile

Windows 10 est désormais compatible avec les SoC ARM, et les premiers PC portables avec Snapdragon 835 s’apprêtent à sortir. Mais pourquoi cette nouvelle risque de chambouler le marché entier du PC, en rendant les ordinateurs toujours plus autonomes et moins chers ? Nous vous le démontrons.

Bluetooth LDAC, Apt-X HD, SBC : tout ce qu’il faut savoir

La prise jack est sur le départ, et se veut être remplacée par les écouteurs et casques Bluetooth. Toutefois, ceux-ci sont entourés de notions compliquées et de sigles peu compréhensibles. Voici tout ce que vous devez savoir pour bien comprendre l’audio Bluetooth et les différents codecs utilisés.

7 erreurs à ne pas faire lorsque vous rechargez votre smartphone

Les smartphones souffrent d’un défaut considérable : leur autonomie. Aujourd’hui il faut les recharger une à plusieurs fois par jour. Un geste répétitif qui laisse s’installer de mauvaises habitudes et qui peut dégrader le mobile. Voici donc 7 erreurs à ne pas faire lorsque vous rechargez votre smartphone.

Top 10 des coques de smartphones les plus originales

De nos jours, protéger nos smartphones d’une coque c’est devenu indispensable ! Que vous possédiez un Galaxy Note, un iPhone ou un OnePlus, il y en a pour tous les goûts. Si vous voulez que votre smartphone ne passe pas inaperçu, découvrez notre sélection des 10 coques les plus originales du moment !

56682b281864397d51eb002db5dd98d2jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj