Dans quelles villes françaises internet est-il le plus rapide ?

Maj. le 5 avril 2016 à 11 h 00 min

Votre ville fait-elle partie de celles où internet est le plus rapide ? En juillet dernier, la Mission Très Haut Débit a dévoilé une carte des débits et réseaux filaires disponibles dans les différents quartiers français. A partir de cette carte, le Journal Du Net a établi un classement des villes offrant le meilleur accès au Très Haut Débit. Et contrairement à ce que l’on peut imaginer, les très grandes villes ne sont pas les mieux loties.

quelle ville internet plus rapide

Pour qu’une ligne soit considérée comme Très Haut Débit il faut qu’elle offre un débit de 100 Mbit/s au moins que ce soit en ADSL, câble ou fibre optique FTTH. Le JDN a donc établi un classement des 100 villes et départements de France ou le débit internet est le plus rapide ainsi qu’un classement des 50 plus grandes villes de France où internet est le plus rapide.

Les très grandes villes sont à la traîne

Commençons par les grandes villes. Dans le Top 50, Paris n’est classé que 15ème avec 91,8% de ses locaux éligibles au Très Haut Débit. La capitale est donc à la traîne. Lyon est 20ème (87,9%) et Marseille 29ème (77,6%) juste devant Bordeaux 30ème (69,8%).

Classement des 50 plus grandes villes françaises
Ville Département Part des locaux éligibles toutes technologies (DSL, câble et Fibre FttH) pour 100Mbits/s et plus
1er Tours Indre-et-Loire 99,0%
2ème Rennes Ille-et-Vilaine 98,6%
3ème ex aequo Reims Marne 98,1%
3ème ex aequo Dijon Côte-d’Or 98,1%
3ème ex aequo Montreuil Seine-Saint-Denis 98,1%
6ème Dunkerque Nord 97,9%
7ème Créteil Val-de-Marne 97,7%
8ème Mulhouse Haut-Rhin 97,5%
9ème Metz Moselle 97,3%
10ème Saint Etienne Loire 95,7%
11ème ex aequo Grenoble Isère 94,8%
11ème ex aequo Nancy Meurthe-et-Moselle 94,8%
11ème ex aequo Courbevoie Hauts-de-Seine 94,8%
14ème Boulogne-Billancourt Hauts-de-Seine 92,7%
15ème Paris Paris 91,4%
16ème Villeurbanne Rhône 90,8%
17ème Toulon Var 90,4%
18ème Lille Nord 89,5%
19ème Perpignan Pyrénées-Orientales 88,8%
20ème Lyon Rhône 87,9%
21ème Montpellier Hérault 87,2%
22ème Avignon Vaucluse 84,6%
23ème Nantes Loire-Atlantique 82,1%
24ème Brest Finistère 81,1%
25ème Limoges Haute-Vienne 80,2%
26ème Strasbourg Bas-Rhin 79,9%
27ème Clermont-Ferrand Puy-de-Dôme 79,0%
28ème Vitry-sur-Seine Val-de-Marne 78,5%
29ème Marseille Bouches-du-Rhône 77,6%
30ème Bordeaux Gironde 69,8%
31ème Rouen Seine-Maritime 68,2%
32ème Le Havre Seine-Maritime 67,0%
33ème Saint-Denis Seine-Saint-Denis 63,0%
34ème Toulouse Haute-Garonne 62,5%
35ème Angers Maine-et-Loire 62,3%
36ème Nîmes Gard 61,9%
37ème Nice Alpes-Maritimes 48,7%
38ème Nanterre Hauts-de-Seine 47,7%
39ème Caen Calvados 38,8%
40ème Poitiers Vienne 30,6%
41ème Orléans Loiret 27,9%
42ème Le Mans Sarthe 25,9%
43ème Saint-Paul Réunion 20,7%
44ème Argenteuil Val-d’Oise 13,8%
45ème Amiens Somme 12,4%
46ème Besançon Doubs 12,1%
47ème Aix-en-Provence Bouches-du-Rhône 8,8%
48ème Tourcoing Nord 5,5%
49ème Roubaix Nord 0,6%
50ème Saint-Denis Réunion 0,0%

Les villes les plus au point au niveau de l’internet très haut débit ne sont pas les plus grandes de France, loin de là. Ainsi c’est Tours qui est premier de ce classement avec 99% de ses locaux éligibles à toutes les technologies Très Haut Débit. En seconde position on retrouve Rennes (98,6%), puis Reims, Dijon et Montreuil à égalité avec 98,1%.

La Moselle et le Bas-Rhin sont au top

Le JDN a également constitué un classement des départements les mieux équipés. Et là encore il y a des surprises puisque c’est la Moselle et le Bas-Rhin qui affichent les meilleurs résultats avec 17 villes du département présentes dans le Top 100 des villes équipées en Très Haut Débit.

Top 100 des villes où l’Internet est le plus rapide
Rang Commune Département Part des locaux éligibles – Toutes technologies (DSL, câble et Fibre FttH) 100 Mbit/s et plus
1er ex aequo Blies-Guersviller Moselle 100,0%
1er ex aequo Ippling Moselle 100,0%
1er ex aequo Plappeville Moselle 100,0%
1er ex aequo Rouhling Moselle 100,0%
1er ex aequo Breuschwickersheim Bas-Rhin 100,0%
1er ex aequo Grassendorf Bas-Rhin 100,0%
1er ex aequo Hohatzenheim Bas-Rhin 100,0%
1er ex aequo Hohfrankenheim Bas-Rhin 100,0%
1er ex aequo Châtillon Hauts-de-Seine 100,0%
1er ex aequo Neuilly-sur-Seine Hauts-de-Seine 100,0%
1er ex aequo Vanves Hauts-de-Seine 100,0%
1er ex aequo Gentilly Val-de-Marne 100,0%
1er ex aequo Saint-Mandé Val-de-Marne 100,0%
1er ex aequo Saint-Maur-des-Fossés Val-de-Marne 100,0%
1er ex aequo Vincennes Val-de-Marne 100,0%
16ème ex aequo Chamalières Puy-de-Dôme 99,9%
16ème ex aequo Sathonay-Camp Rhône 99,9%
16ème ex aequo Noisiel Seine-et-Marne 99,9%
16ème ex aequo Garches Hauts-de-Seine 99,9%
16ème ex aequo Villeneuve-la-Garenne Hauts-de-Seine 99,9%
16ème ex aequo Montfermeil Seine-Saint-Denis 99,9%
16ème ex aequo Choisy-le-Roi Val-de-Marne 99,9%
23ème ex aequo Mons-en-Barœul Nord 99,8%
23ème ex aequo L’Île-Saint-Denis Seine-Saint-Denis 99,8%
23ème ex aequo L’Haÿ-les-Roses Val-de-Marne 99,8%
26ème ex aequo Pérenchies Nord 99,6%
26ème ex aequo Wilwisheim Bas-Rhin 99,6%
26ème ex aequo Antony Hauts-de-Seine 99,6%
26ème ex aequo Clamart Hauts-de-Seine 99,6%
26ème ex aequo Ville-d’Avray Hauts-de-Seine 99,6%
26ème ex aequo Gournay-sur-Marne Seine-Saint-Denis 99,6%
32ème ex aequo Ronchin Nord 99,4%
32ème ex aequo Oullins Rhône 99,4%
32ème ex aequo Rosny-sous-Bois Seine-Saint-Denis 99,4%
32ème ex aequo Saint-Maurice Val-de-Marne 99,4%
36ème ex aequo Grundviller Moselle 99,3%
36ème ex aequo Montigny-lès-Metz Moselle 99,3%
36ème ex aequo Dingsheim Bas-Rhin 99,3%
36ème ex aequo Gingsheim Bas-Rhin 99,3%
36ème ex aequo Lixhausen Bas-Rhin 99,3%
36ème ex aequo Bois-Colombes Hauts-de-Seine 99,3%
36ème ex aequo Charenton-le-Pont Val-de-Marne 99,3%
43ème ex aequo Lixing-lès-Rouhling Moselle 99,2%
43ème ex aequo Le Mée-sur-Seine Seine-et-Marne 99,2%
45ème ex aequo Ettendorf Bas-Rhin 99,1%
45ème ex aequo Melsheim Bas-Rhin 99,1%
45ème ex aequo Osthoffen Bas-Rhin 99,1%
45ème ex aequo Wolfisheim Bas-Rhin 99,1%
49ème ex aequo Tours Indre-et-Loire 99,0%
49ème ex aequo Bergues Nord 99,0%
49ème ex aequo Faches-Thumesnil Nord 99,0%
49ème ex aequo Achenheim Bas-Rhin 99,0%
49ème ex aequo Ingersheim Haut-Rhin 99,0%
49ème ex aequo Sainte-Foy-lès-Lyon Rhône 99,0%
49ème ex aequo Sèvres Hauts-de-Seine 99,0%
49ème ex aequo Vaucresson Hauts-de-Seine 99,0%
49ème ex aequo Sevran Seine-Saint-Denis 99,0%
58ème ex aequo Tassin-la-Demi-Lune Rhône 98,9%
58ème ex aequo Les Mureaux Yvelines 98,9%
60ème ex aequo Sainte-Ruffine Moselle 98,8%
60ème ex aequo Daubensand Bas-Rhin 98,8%
60ème ex aequo Zimmersheim Haut-Rhin 98,8%
63ème ex aequo Wiesviller Moselle 98,7%
63ème ex aequo Craponne Rhône 98,7%
65ème ex aequo Rennes Ille-et-Vilaine 98,6%
65ème ex aequo Saulxures-lès-Nancy Meurthe-et-Moselle 98,6%
65ème ex aequo Grande-Synthe Nord 98,6%
65ème ex aequo Diebolsheim Bas-Rhin 98,6%
65ème ex aequo Saint-Genis-les-Ollières Rhône 98,6%
65ème ex aequo Rillieux-la-Pape Rhône 98,6%
65ème ex aequo Torcy Seine-et-Marne 98,6%
65ème ex aequo Fresnes Val-de-Marne 98,6%
73ème ex aequo Rémelfing Moselle 98,5%
73ème ex aequo Saint-Avold Moselle 98,5%
73ème ex aequo Baldersheim Haut-Rhin 98,5%
73ème ex aequo Caluire-et-Cuire Rhône 98,5%
73ème ex aequo Montrouge Hauts-de-Seine 98,5%
73ème ex aequo Le Bourget Seine-Saint-Denis 98,5%
73ème ex aequo Bry-sur-Marne Val-de-Marne 98,5%
80ème ex aequo Duntzenheim Bas-Rhin 98,4%
80ème ex aequo Habsheim Haut-Rhin 98,4%
80ème ex aequo Pontault-Combault Seine-et-Marne 98,4%
83ème ex aequo Corny-sur-Moselle Moselle 98,3%
83ème ex aequo Lognes Seine-et-Marne 98,3%
85ème ex aequo Frauenberg Moselle 98,2%
85ème ex aequo Kalhausen Moselle 98,2%
85ème ex aequo Hochstatt Haut-Rhin 98,2%
85ème ex aequo Pierre-Bénite Rhône 98,2%
85ème ex aequo Chelles Seine-et-Marne 98,2%
85ème ex aequo Clichy Hauts-de-Seine 98,2%
85ème ex aequo Saint-Cloud Hauts-de-Seine 98,2%
92ème ex aequo Dijon Côte-d’Or 98,1%
92ème ex aequo Reims Marne 98,1%
92ème ex aequo Lessy Moselle 98,1%
92ème ex aequo Wittring Moselle 98,1%
92ème ex aequo Scherlenheim Bas-Rhin 98,1%
92ème ex aequo Sentheim Haut-Rhin 98,1%
92ème ex aequo Tarare Rhône 98,1%
92ème ex aequo Montreuil Seine-Saint-Denis 98,1%
100ème Longeville-lès-Metz Moselle 98,0%

D’ailleurs les quatre premières villes du Top 100 sont mosellanes : Blies-Guersviller, Ippling, Rouhling et Plappeville affiche un taux d’équipement de 100%. Ils sont à égalité avec des villes comme Vincennes, Gentilly ou encore Neuilly-sur-Seine.

Départements les plus représentés dans le top 100
Rang Département Nombre de villes du département présentes dans le top 100
1er ex aequo Moselle 17
1er ex aequo Bas-Rhin 17
3ème Hauts-de-Seine 14
4ème ex aequo Val-de-Marne 10
4ème ex aequo Rhône 10
6ème Seine-Saint-Denis 7
7ème ex aequo Seine-et-Marne 6
7ème ex aequo Nord 6
7ème ex aequo Haut-Rhin 6
10ème ex aequo Puy-de-Dôme 1
10ème ex aequo Indre-et-Loire 1
10ème ex aequo Yvelines 1
10ème ex aequo Ille-et-Vilaine 1
10ème ex aequo Meurthe-et-Moselle 1
10ème ex aequo Côte-d’Or 1
10ème ex aequo Marne 1

Dans le fond du classement des 10 meilleurs départements on retrouve la Marne, la Côte d’Or et la Meurthe et Moselle avec une seule ville figurant dans le Top 100 des villes où internet est le plus rapide.

Un retard flagrant en France sur le Très Haut Débit

Si certaines villes s’en sortent mieux que d’autres, le constat reste tout de même alarmant sur l’état du Très Haut Débit en France. Sur 36 695 villes, 35 293 affichent 0% de locaux éligibles toutes technologies, dont la fibre. Plus de 96% des villes en France ne sont pas équipées totalement pour le Très Haut Débit.

1402 municipalités seulement dépassent donc les 0,1% de couverture. Parmi elles, 52 stagnent entre 0,1 et 1% de couverture, 123 se situent entre 1,1 et 10% et 171 entre 10,1 et 30%. Pour les 1056 villes restantes, plus de 30% des locaux sont couverts.

très haut débit france retard

Pour faire simple, à peine 3% des villes françaises ont plus de 30% de leurs locaux qui sont couverts en 100 Mbit/s et plus. C’est très peu. La France a un retard considérable sur le Très Haut Débit mais ceci peut s’expliquer assez simplement.

Sur un marché ultraconcurrentiel, les opérateurs se sont concentrés sur le mobile. Bouygues Telecom, Orange, SFR et Free se sont lancés dans une guerre qui n’est pas sans conséquence. Free Mobile a attaqué sur les prix ce qui a inévitablement réduit les marges. Qui dit marges réduites dit moins d’investissements.

A l’heure où les opérateurs mobiles ont dû se distinguer en proposant un réseau toujours plus rapide et donc en développant la 4G, c’est le Très Haut Débit Internet qui a été délaissé. Nous sommes maintenant dans une phase d’accalmie chez les opérateurs et les investissements dans l’internet Très Haut Débit est la nouvelle priorité des fournisseurs d’accès. Il va falloir être patient pour que la situation s’améliore et que le retard soit rattrapé.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Mauvaise connexion internet : les gamers sont-ils responsables ?

Une mauvaise connexion internet rend la vie bien compliquée de nos jours, et notre premier réflexe, c’est bien sûr de blâmer notre opérateur. Mais ceux-ci et les acteurs télécoms en général trouvent toujours des arguments plus ou moins convaincants pour…