Test du BlackBerry Priv : le premier smartphone Android de BlackBerry

Date de dernière mise à jour : le 1 février 2016 à 11 h 20 min

BlackBerry fait un retour fracassant sur le marché avec son premier smartphone sous Android. Après plusieurs jours entre nos mains, on vous dit tout ce que l’on pense de ce BlackBerry Priv qui se démarque notamment par son clavier physique, caractéristique de la marque canadienne. Notre test complet est là, bonne lecture à tous !

Meilleur prix :

Le Test du BlackBerry Priv

Sommaire

La fiche technique est celle d’un smartphone haut de gamme de fin 2015. On retrouve le processeur Snapdragon 808 du LG G4, mais également l’écran AMOLED incurvé, inspiré de celui du Galaxy S6 Edge. Le tout avec 3 Go de RAM, une batterie conséquente de 3410 mAh et un capteur photo de 18 mégapixels. La plus grosse particularité de ce BlackBerry Priv est bien sur son clavier physique sur lequel nous revenons longuement, plus loin dans ce test.

Fiche technique du BlackBerry Priv
ÉcranAMOLED 5,43 pouces doublement incurvé, Quad HD 2560 x 1440 pixels (540 ppp), Protection Gorilla Glass 4
Processeur8 cœurs Qualcom Snapdragon 808 cadencé à 1,8 Ghz 64 bits
Puce graphique (GPU)Adreno 418
Mémoire vive3 Go
Stockage32 Go
MicroSDoui, jusqu’à 2 To
Caméra arrière18 MP, Ouverture f /2.2, Certifié « Schneider Kreuznach »
Autofocus à détection de phase, Stabilisation optique
Double Flash LED
Zoom numérique 4X
Mode Photo, Video, Panorama, HDR auto
Stabilisation vidéo
Vidéo HD 1080p (60 fps), 4K (30 fps)
Caméra frontale2 MP, Ouverture f/2.8
Pixels de 1.75um pour de meilleures photos en faible luminosité
Zoom numérique 2X, Selfie Panorama
Vidéo 720p
Réseau4G LTE Cat. 6 (jusqu’à 300 / 50 Mbits/s)
Connectivité Wi-Fi 802.11 a/g/b/n/ac 2,4 et 5 Ghz + MIMO 2×2, NFC, GPS, Bluetooth 4.1 LE
ConnectiqueNano SIM, prise casque 3,5 mm, micro USB 2.0 avec sortie vidéo MHL
Batterie3410 mAh (non amovible), recharge rapide (Quick Charge 2.0)
AudioHaut-parleur à l’avant, 3 microphones
ColorisNoir
Dimensions147 (184 ouvert) x 77.2 x 9.4 mm
Poids192 grammes
OSAndroid 5.1.1 Lollipop avec applications BlackBerry
AutresClavier physique coulissant avec surface tactile et rétroéclairage des touches. Bouton « mute » pour couper le son

Un design réussi, des finitions à revoir

En façade, l’écran AMOLED de 5,4 pouces doublement incurvé rappelle évidemment celui du Galaxy S6 Edge Plus, même si celui du Priv ne va pas aussi loin sur les bords. C’est très esthétique, avec des bordures d’écran qui disparaissent une fois l’écran éteint. La dalle vient parfaitement épouser les bordures, qui viennent elles-mêmes épouser la coque arrière, donnant un design arrondi du plus bel effet. Les photos parlent d’elles même.

On retrouve le haut-parleur sous l’écran, avec un petit décalage entre les deux qui permet de faire coulisser l’ensemble à une main, laissant apparaître le clavier physique. Au-dessus se trouvent le logo BlackBerry, les capteurs de luminosité et de proximité, la caméra avant de 2 mégapixels et un LED de notification juste à côté (dont la couleur est paramétrable selon les événements).

À la première prise en main, on remarque tout de suite le dos en fibre de carbone qui permet une excellente tenue du téléphone, même en utilisation à une main. La matière est très agréable au toucher et marque légèrement les traces de doigts. Au dos, on retrouve également le capteur photo Sony de 18 mégapixels certifiés Schneider Kreuznach et le double flash LED juste à côté. Le logo BlackBerry est centré un peu plus bas.

Le point négatif de cette coque est qu’elle s’enfonce lorsqu’on appuie légèrement dessus, jusqu’à toucher la batterie. Un espace de quelques millimètres qui fait que le smartphone émet des petits grincements lorsqu’on appuie dessus, mettant un doute sur les finitions attendues d’un mobile haut de gamme, et qui posent des questions sur la durabilité du téléphone sur le long terme.

Les côtés en plastique font également du bruit lorsqu’on prend le téléphone en main. L’assemblage et le choix des matériaux ne sont donc pas parfaits.

On note la présence d’un port microUSB 2.0 et d’une prise casque 3,5 mm sur la tranche inférieure, d’un port nano SIM et d’un port microSD jusqu’à 2 To sur le dessus. Sur le côté gauche, le bouton de mise sous tension et sur la droite deux boutons pour le contrôle du volume. Une troisième touche se trouve au centre pour couper le son lors d’un appel ou d’une vidéo YouTube par exemple.

Sur le papier, les 192 grammes du BlackBerry Priv peuvent paraitre lourds, mais le téléphone est très bien équilibré une fois en main, y compris lorsque le clavier est déplié.

Le design du BlackBerry Priv est donc très réussi, mais les finitions et l’assemblage ne semblent pas encore parfaits. Un point important pour tout smartphone, encore plus lorsqu’on se positionne sur le très haut de gamme.

Un bon écran

L’écran du BlackBerry Priv est incurvé des deux côtés, ce qui n’est pas sans rappeler celui des Galaxy S6 Edge et Edge+. On remarque cependant qu’il va un peu moins loin sur les côtés, avec des bordures noires plus importantes.

Commençons par le moins bon : la colorimétrie. Elle est loin d’être exemplaire avec des couleurs trop vives et assez loin de la fidélité que peut proposer le Galaxy S6 par exemple pour prolonger la comparaison. Dans les paramètres, vous avez la possibilité de régler la saturation des couleurs, mais pas au point d’améliorer le rendu de l’écran.

La technologie AMOLED permet en revanche au BlackBerry Priv de profiter de noirs infinis, un très bon point. La luminosité maximum de l’écran est bonne. Ce n’est pas la plus impressionnante que l’on ait pu voir (sur les derniers Sony Xperia par exemple), mais elle est largement suffisante pour un usage en extérieur sans rencontrer de problème de visibilité.

La définition Quad HD sur une diagonale de 5,4 pouces offre une résolution très confortable de 540 ppp, de quoi afficher n’importe quel contenu avec une précision redoutable et un bon confort de lecture.

L’écran incurvé est très beau, mais pourrait parfois causer quelques « ratés » lorsque vous devez appuyer sur des icônes situées sur les côtés de l’écran. C’est assez rare, mais cela m’est arrivé. Il faut donc être précis en appuyant.

Plusieurs fonctionnalités intelligentes pour l’écran facilitent l’usage du BlackBerry Priv au quotidien comme le double tap pour réveiller le téléphone, le soulever pour l’activer ou encore le retourner pour couper le son lors d’un appel, ou le mettre en veille à n’importe quel moment. Bien pensé et pratique.

Le clavier BlackBerry qui fait la différence

Note : le test a été réalisé avec un clavier QWERTY, mais le BlackBerry Priv sera bien commercialisé chez nous avec un clavier AZERTY.

Tout cela c’est bien beau, mais ce qui fait vraiment la différence, c’est le clavier physique ! Poussez l’écran vers le haut et le clavier physique caractéristique de BlackBerry apparaît ! Il a l’avantage de laisser l’écran complètement libre lorsque vous écrivez, contrairement au clavier virtuel (que vous pouvez toujours utiliser bien sûr), qui occupe une bonne partie de l’écran.

Le clavier permet, en plus d’avoir cette sensation unique des touches physiques, d’attribuer des raccourcis aux touches pour ouvrir certaines applications en appuyant longtemps dessus (le F pour Facebook par exemple). Il peut également servir de trackpad pour certaines fonctions bien utiles comme faire défiler les pages web. Vous avez ainsi l’intégralité de votre écran libre, tout en faisant défiler la page web en effleurant simplement le clavier. Très pratique.

Le tactile du clavier permet également de faire glisser votre doigt vers le bas pour afficher les symboles sur l’écran, on se retrouve ainsi avec un clavier étendu sur l’écran. Du côté des raccourcis sur le clavier physique, le bouton T (comme top) permet de remonter tout en haut de l’écran. Le B (bottom) fait pareil vers le bas. Enfin, la barre « espace » permet de descendre progressivement par paliers.

Le clavier est également prédictif. Si vous utilisez le clavier physique, les mots propos s’affichent sur une petite barre noire en bas de l’écran. Un simple mouvement vers le haut sur le clavier sélectionne automatiquement le mot proposé.

Si vous utilisez le clavier tactile de BlackBerry, les mots proposés s’affichent directement au-dessus de chaque lettre que le clavier devine être la suivante. Un mouvement vers le haut sur la lettre permet d’écrire le mot immédiatement. Intuitif et rapide, tout simplement. Le clavier physique est également rétroéclairé.

À titre personnel maintenant, j’ai trouvé les touches un peu petites par rapport à d’autres téléphones BlackBerry aux touches plus larges. Je n’ai jamais écrit très rapidement avec ce genre de clavier et préfère encore aujourd’hui utiliser le redoutable clavier SwiftKey avec lequel je tape plus vite.

Ceux qui sont des pros du clavier BlackBerry devraient en revanche s’y retrouver. Ceux qui n’ont connu que le clavier tactile et veulent se mettre au physique auront un long temps d’adaptation avant de taper aussi vite.

Performances : un manque d’optimisation logicielle

Le BlackBerry Priv est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 808 cadencé à 1,8 GHz avec un GPU Adreno 418 et 3 Go de RAM. Une configuration identique à celle d’un LG G4 avec lequel il partage également la même définition d’écran de 2560 x 1440 pixels. Les résultats dans les benchmarks sont logiquement très proches.

En jeux, le téléphone se comporte assez bien, avec une moyenne autour des 30 FPS pour les jeux les plus gourmands sur Real Racing 3. Peut-être pas le smartphone Android le plus puissant qui existe, mais largement suffisant pour jouer à tous les jeux Android dans de bonnes conditions.

BlackBerry PrivLG G4
AnTuTu4653148346
Geekbench 3 (Single-Core / Multi-Core)1220 / 34811000 / 3037
Basemark OS II (Overall / System / Memory / Graphics / Web)1453 / 2171 / 1191 / 1985 / 869 1216 / 2062 / 889 / 1651 / 723
GFX Bench Manhattan 3.0 (Onscreen / Offscreen)485,9 / 807 –
GFX Bench T-Rex 2.0 (Onscreen / Offscreen)1139 / 1766 –
PC Mark44154856
3D Mark Unlimited1686518636
Basemark X (High Quality)1535213694
Epic Citadel (Ultra High Quality)38,6 FPS38,5 FPS

Les performances brutes sont donc bonnes sur le papier, mais le BlackBerry Priv souffre parfois de quelques ralentissement et crash d’applications assez gênant. L’optimisation logicielle est en cause, on sent que BlackBerry débute encore sur Android. Pour connaître le Snapdragon 808, le problème de performances ne vient pas du SoC. On espère donc que de prochaines mises à jour pourraient régler le problème de ralentissements sporadiques.

Interface : Sécurité et Productivité avant tout

Le Blackberry Priv tourne sous Android 5.1.1 Lollipope avec une mise à jour vers Marshmallow prévue pour le début de l’année 2016.

BlackBerry s’est fait une solide réputation pour ce qui est de la sécurité de ses terminaux et du respect de la vie privée. Ainsi, le Priv intègre déjà des fonctionnalités de la dernière version d’Android comme le cryptage du téléphone par défaut ou encore la gestion très poussée ici des permissions d’applications.

Visuellement, nous sommes très proches d’Android Stock. Au niveau des fonctionnalités, BlackBerry apporte ses applications et son savoir-faire en terme de communication et de sécurité. L’ajout de petites étoiles rouges sur les icônes pour signaler une nouvelle notification de l’application est un ajout bienvenu.

Premier changement visible, la présence de plusieurs raccourcis sur le bureau et dans un onglet du lanceur d’applications. Ils mènent vers des fonctionnalités précises et sont classés par catégories assez claires. Cela va de l’ajout d’un contact en passant par la rédaction d’un message BBM ou encore l’appel de votre messagerie vocale. Une fois qu’on a pris ses marques, c’est assez pratique.

Le petit trait que vous voyez sur le bord droit de l’écran est un volet des raccourcis qui mène aux événements proches de votre calendrier, à vos mails non lus, à vos tâches et contacts préférés. Cela n’est pas sans rappeler la fonctionnalité présente sur les Galaxy S6 Edge, avec une meilleure intégration aux fonctionnalités professionnelles.

Ce volet des raccourcis est ajustable en hauteur et peut être placé du côté gauche de l’écran. Vous pouvez également le retirer complètement.

Le panneau des notifications est très proche de celui d’Android Lollipop. Le seul ajout vient des icônes thématiques qui viennent classer les notifications par genre. Appuyez sur l’une d’entre elles pour afficher uniquement les notifications en question. Cela fait tout de même redondant dans la mesure ou Android affiche déjà toutes les notifications les unes en dessous des autres.

L’écran de verrouillage propose en plus des classiques Schéma, code PIN et mode de passe, un déverrouillage par image. Il vous faut alors choisir un fond d’écran de verrouillage et un chiffre à placer à un endroit précis de l’image. Une fois configuré, vous êtes le seul à connaître la combinaison, si bien que quelqu’un qui vous regarde faire ne peut pas le deviner.

Une manière redoutable de protéger l’accès à son téléphone. Mais le BlackBerry Priv semble un peu schizophrène. En effet, dans l’application DTEK qui dresse un statut du niveau de sécurité du téléphone (explications plus bas), le mode de déverrouillage n’est pas présenté comme le plus sécurisé. L’application vous invite alors à changer pour une manière plus « traditionnelle ».

Nous regrettons que BlackBerry n’ait pas intégré de lecteur d’empreinte digitale pour déverrouiller le téléphone, à l’heure où ce moyen rapide et fiable de sécuriser se démocratise. BlackBerry a surement dû composer avec des contraintes techniques importantes à la conception du Priv avec son clavier coulissant.

Les raccourcis par glissement sont également proposés lorsque vous faites un appui long depuis le bouton central. À Google Now, BlackBerry ajoute la recherche qui permet de tout trouver sur votre téléphone et par extension sur internet en tapant simplement quelques mots clés.

Le troisième raccourci même vers l’application BlackBerry Hub qui centralise presque toutes vos messageries. De vos messages BBM (j’y reviens plus loin), en passant par vos SMS, mails, tweets ou encore journaux d’appels. C’est assez pratique et bien pensé pour avoir un coup d’oeil rapide sur tout ce qui se passe au niveau communication sur votre Priv.

Venons-en à l’application BBM que certains connaissent peut-être déjà. Pour les autres, il s’agit d’une application de messagerie « privée » sur laquelle vous ne pouvez rentrer en contact qu’avec les autres personnes utilisant l’application BBM (disponible sur le Play Store). À vous d’envoyer des invitations à vos contacts qui l’utilisent. L’application est particulièrement pratique pour les conversations de groupe.

BBM Meetings est une variante qui met l’accent sur les réunions vidéos, avec une synchronisation redoutable à votre calendrier. Rejoindre une réunion où en démarrer une est extrêmement simple est efficace.

DTEK est l’application qui mesure le niveau de sécurité global du téléphone avec un code couleur rouge, jaune et vert, vous donnant des pistes d’amélioration. Cela peut être le mode de déverrouillage de votre écran, mais également la désactivation conseillée du débogage USB dans les options développeurs.

Les applications sont présentées dans l’onglet bleu, vous montrant les différents accès qu’ont les applications sur votre téléphone. À vous ensuite de bloquer ou non certains d’entre eux. Une fonction présente par défaut dans Marshmallow, mais que BlackBerry pousse ici un peu plus loin avec par exemple le nombre exact et la durée d’accès à votre GPS par une application.

L’application de transfert de contenu est également de la partie pour faire passer vos photos et contacts de votre ancien téléphone vers le nouveau. BlackBerry propose donc des ajouts bienvenus liés à la productivité et la sécurité. On regrette en revanche que le Priv ne soit pas doté d’applications multimédias (lecteur vidéo, explorateur de fichier, application galerie).

Réseau : bien connecté !

Le BlackBerry Priv est compatible avec la 4G+ de catégorie 6, offrant des débits théoriques maximums de 300/50 Mb/s. La qualité des communications est au rendez-vous et la connectivité complète, du WiFi 5 GHz au Bluetooth 4.1 en passant par le NFC et le GPS. Tout fonctionne très bien.

Audio : Passable

La grille de haut-parleur est située juste en dessous de l’écran. Le haut-parleur en lui même est uniquement sur le côté gauche et délivre un son d’une qualité moyenne. Il ne faut pas les pousser trop loin pour garder une qualité acceptable. La prise casque s’en sort évidemment bien mieux et les écouteurs intra-auriculaires fournis dans la boite sont de qualité.

Appareil photo : du bon et du moins bon

BlackBerry n’a jamais été dans les meilleurs pour ce qui est de la photo, mais l’entreprise semble cette fois avoir mis le paquet avec le capteur Sony de 18 mégapixels certifié Schneider Kreuznach. L’application est plutôt simple, avec trois modes : photo, vidéo et panorama. Un accès rapide à des filtres en temps réel est également disponible.

Du côté des réglages, vous pouvez choisir le format et la qualité des photos, d’afficher la grille et d’activer ou non le mode HDR (qui se montre assez efficace). Il est possible de filmer jusqu’en 4K à 30 FPS, mais vous ne pourrez profiter de la stabilisation vidéo uniquement jusqu’à 1080p 30 FPS.

La mise au point et le déclenchement ne sont pas extrêmement rapides, surtout lorsque le mode HDR est activé. Pour le reste, la qualité des photos peut se montrer excellente lorsque la lumière est au rendez-vous. Les photos en extérieurs sont bien détaillées, avec des couleurs très naturelles.

En revanche, la qualité se dégrade très rapidement en même temps que la lumière vient à manquer. Le capteur est loin d’être le plus efficace dans ces conditions. Même constat pour la caméra avant qui est de seulement 2 mégapixels. Aucun problème pour des selfies en plein jour, mais assez problématique en faible lumière.

Face à ses concurrents directs que sont les Galaxy S6, Xperia Z5 et autre LG G4, le BlackBerry Priv est clairement en cran en dessous pour la photo.

Autonomie : il se défend bien

Avec une batterie de 3410 mAh, le BlackBerry Priv promet une autonomie de 22h en usage mixte. Deux journées en somme. La batterie (inamovible) et l’optimisation de BlackBerry permettent presque ce résultat. Personnellement, j’ai réussi à tenir 1 journée et demie en utilisant uniquement la 4G (en la coupant de temps en temps), et en passant le téléphone en mode avion la nuit.

Sur une grosse journée de 9h à 1h du matin, il me restait 30 % de batterie avant d’aller au lit, toujours avec la 4G activée. Beaucoup de web, pas mal de réseaux sociaux et quelques vidéos durant cette journée. Un appel de 30 minutes. Aucun jeu sur cette période.

Vous n’aurez donc aucun mal à tenir toute la journée dans un usage intensif. Si vous êtes plus prudent et que vous ne le sollicitez pas trop, les deux journées sont envisageables. Le mode d’économie d’énergie est celui présent par défaut sur Android.

Conclusion

Pour son premier essai sur Android, BlackBerry ne s’en sort pas trop mal. Le Priv a pour lui son originalité. En misant sur la sécurité, la productivité et son clavier physique unique, il se démarque de la concurrence. Mais cela suffira-t-il à convaincre les utilisateurs ? La marque canadienne cible clairement les technophiles, mais aussi et surtout ceux qui aiment Android et/ou BlackBerry.

Meilleur prix :

Les utilisateurs BlackBerry retrouveront quelques-unes de leurs marques avec le clavier et la suite logicielle offerte, mais devront s’habituer à Android. Les habitués de l’OS mobile de Google devront eux composer avec le clavier physique et à la suite logicielle du constructeur canadien.

Le BlackBerry Priv est un bon smartphone avec ses qualités et ses défauts, mais qui commet encore quelques erreurs de jeunesse en arrivant sur Android. Au-delà d’une optimisation logicielle qui doit être améliorée, c’est le positionnement tarifaire du produit qui va freiner son succès.

Excepté le clavier et l’écosystème BlackBerry, les utilisateurs d’Android peuvent aujourd’hui trouver des smartphones faisant mieux que le Priv dans de nombreux domaines, et pour moins cher. Avec un prix de vente affiché à 799€, le BlackBerry Priv se tire une balle dans le pied. Le produit ne peut pas uniquement compter sur les fans de la marque et les utilisateurs Android voulant un clavier physique pour élargir son public.

Passé l’enthousiasme de voir arriver un produit vraiment orignal, force est de constater qu’il reste encore du travail à BlackBerry pour atteindre le niveau de ses concurrents directs. Une baisse de prix serait salutaire pour ce produit original qui se démarque clairement des autres et qui a une carte à jouer.

Ce qu’on aime

+ Joli Design
+ Bon écran
+ Claviers physiques et tactiles très bien pensés
+ Les applications et fonctionnalités BlackBerry
+ Bonnes performances brutes
+ Autonomie dans la moyenne
+ Bon écran
+ Port microSD
+ Photos de jour
+ Autonomie

Ce qu’on n’aime moins

– Touches du clavier pas très larges
– Ralentissements dans l’interface
– Pas de lecteur d’empreinte
– Assemblage et qualité de fabrication
– Photos de nuit et caméra avant
– Partie audio très moyenne
– Prix

BlackBerry Priv

Verdict

Le BlackBerry Priv est le smartphone qu'il vous faut si vous voulez absolument un clavier physique, que vous tenez à la sécurité et la confidentialité et que vous aimez les fonctionnalités BlackBerry. Si ce n'est pas votre cas, vous trouverez mieux et moins cher sur le segment haut de gamme. Un retour imparfait pour la marque, mais plein de promesses. Vivement le BlackBerry Priv 2 !
   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Leroymerlin1

    Y’a déjà des tests sortie, mais l’autonomie est assez médiocre et pareil pour la photo visiblement.

    Pour la sécurité on repassera puisque BB a déclare ne pas vouloir chiffré ses téléphones est coopéré avec les gouvernements et leurs donner accés grâce aux Backdoor^^

    Le tout pour 799€ Ho Ho Ho

    • ssksd

      Lol ils sont partis du Pakistan il y a quelques jours en refusant les backdoor justement… quand on ne sait pas on… :)

      • Leroymerlin1

        Ils ont déclaré le contraire y’a 15 jours chez The inquirer, en plus d’être contre le chiffrement totale, en gros ils déclarent aussi vouloir laisser les gouvernements accéder a nos données, bref on repassera pour la sécurité ^^

        • canalac

          Ce qui a été dit est que les compagnies doivent coopérer avec la justice de cas en cas. Point. Le Priv est chiffré nativement. Pour mémoire Whatsapp ne coopère pas avec la justice pour un argument purement commercial, tout comme Apple

  • PandaB

    Fibre de Carbone, pas fibre de verre.. C’est pas un isolant ou une canne à peche..

    Faites aussi la MAJ des applis et de l’OS avant le test, ca améliore radicalement le terminal, dont la réactivité du HUB et de l’appareil photo !

    • Bost

      Et pourquoi ça ne pourrait pas être de la fibre de verre ?
      Ça y ressemble fortement pourtant.

      • PandaB

        Parceque depuis le Bold 9900 Blackberry utilise des matériaux nobles dans la finition de ses terminaux avec notamment de la fibre de carbone.
        La fibre de verre c’est bas de gamme et juste bon a réparer des carrosseries.

        • Bost

          Pourtant en cherchant bien, on s’aperçoit que BB à équipé son Q10 et son Z30 en fibre de verre.
          Une fibre de verre n’a pas la « noblesse » de la fibre de carbone surtout côté marketing (dans le domaine de la téléphonie j’entends) parce que côté spécificités, la fibre de verre remplie amplement le rôle.
          Et la fibre de verre n’est pas si bas de gamme que tu veuilles l’entendre.

          • Michael

            Dans ce cas-ci, la question ne se pose pas, c’est de la fibre de carbone :)

    • Seb T

      c’est vrai que pour le passport c’etait idem au début…de bonnes MAJ ont amélioré le tout.

  • iphobe

    ce téléphone ne m’intéresse pas…

  • pnico

    Dommage que la qualité de fabrication ne soit pas au rendez-vous…. Sur le mien la coque arrière a du jeux, elle n’est pas parfaitement collé au mobile, peut être pour évacuer la chaleur car il chauffe…. Et le pire c’est latéralement la coque a aussi du jeux et couine à chaque appui…. pas terrible donc !!!

    • psgced

      Ah mince.. Peut être pas de chance tomber sur une mauvaise série qui sais ..

      • Zizigoulou

        Le miens chauffe aussi, la coque arrière a aussi un chouilla de jeux. Loin d’être gênant.
        Le prix est abusif, oui, mais franchement, si on peut se le permettre, le jeux en vaut la chandelle.
        Etant passé d’un Wphone à celui-ci, il est largement mieux qu’un galaxy S ou qu’un Nexus que j’ai eu l’occasion de tester. (mais qui, eux, sont bien moins cher).

        La batterie se vide rapidement, mais une fois l’économie de batterie acitivé, je ne ressens quasi aucun ralentissement, et la durée de vie est multiplié par 4.

        • pnico

          Effectivement, la « souplesse » de la partie arrière n’est pas gênante, par contre la partie latérale, gauche, qui couine à chaque prise en main c’est pas top !! As tu le même problème ou c’est le mien qui a une coque mal ajustée ??

      • clom

        Les modèles Priv qui ont du jeu à l’arrière de la coque n’ont pas la partie qui permet le système de charge sans fil. Si tu as le modèle qwerty, il y a des différences de modèles selon le site/opérateur où tu l’as commandé

    • lola

      La coque est faite ainsi. On appuie et elle s’assouplie. Ce n’est donc pas un défaut. Et puis via les journalistes américains ou canadiens, personne n’a mentionné une fabrication foireuse. Bien au contraire.

      De deux choses : ou vous avez effectivement un mobile défectueux ou vous n’avez pas ce PRIV en main et faites de la denigration.

  • Plax

    Je ne crois pas au succes de ce téléphone, trop cher, clavier physique=retour en arriere, pas vraiment d’innovation coté performances, batterie… un flop annoncé

    • lola

      Qui a dit que le clavier physique était un retour en arrière ?

      Vous annoncez un flop. Bien. Vous êtes apparemment clairvoyant. Donnez-moi les numéros du loto du 31 décembre pendant que vous y êtes.

      Merci.

      • Plax

        Moi je le dis, comme si on revenait à la charette pasque ca se fait plus, les numéro du loto du 31 décembre seront 7 11 31 34 56 et le complémentaire 79

        • toto

          Pour le clavier physique c’est juste ton avi, ne fait pas ton cas une généralité ! Il y a en a qui le veulent ce clavier physique dont moi!

          • Plax

            ok mais ca restera marginal, comme les gens qui veulent rouler dans une voiture de 1930, ça existe mais le clavier physique c’est mort ! Je crois que sur un mac 2015 la dernière pièce mécanique c’est la charnière pour le refermer, et c’est une tendance avec la suppression des disques durs, le refroidissement par dissipation, la mort du DVD… Donc c’est comme le vinyle, tu trouveras toujours des nostalgiques qui disent avant c’était magique maintenant c’est moins bien néanmoins aujourd’hui l’essentiel de l’industrie c’est le numérique, ce qui est dématérialise, non physique, non mécanique… et aujourd’hui une société ne peut pas bâtir un modèle économique sur 3 nostalgiques qui veulent écrire leur sms avec leur clavier physique comme quand ils avaient 16 ans pasque que ça leur rappelle des bons souvenirs.

          • Nobilitas

            Cela reste marginal ? tu te base sur quoi pour dire cela ? « tu crois », mais croire et être sont 2 verbe different tu le sais ?

          • slayers84

            Tout les laptop ont un clavier physique et c’est très efficace, pourquoi ca ne serait pas le cas sur un smartphone ?

          • Shem68

            Parce qu’un clavier directement sur l’écran d’un laptop, c’est pas pratique, et qu’un clavier aux touches aussi petites sur un smartphone, c’est pas pratique non plus ? J’ai déjà eu des BB en main, ces toutes petites touches me rendaient fou. Pourtant, moi-même je dépasse à peine 1m70 et j’ai des mains de femme tellement elle sont petites, alors j’imagine même pas pour l’homme « moyen » :p

          • Shem68

            De mon expérience, je crois que ton avis, comme Plax le dit, est plutôt marginal. Je trouve aussi que c’est un retour en arrière, et je pense que si je demandait autour de moi qui voudrait acheter un smartphone avec un clavier physique, la plupart me riraient au nez :)

          • slayers84

            Il ne rigolerais pas si ils en connaissait les avantages et innovation ;)

          • Shem68

            Ouais, on peut s’en servir pour slider avec son doigt comme on peut le faire sur son écran, c’est carrément génial comme truc… :D

          • slayers84

            Et aussi 52 raccourcis direct pour apps, contact et action diverses, raccourcis dans des apps, recherche universel avec métadonnées direct, sélectionné du texte beaucoup plus facilement, déplacement du curseur beaucoup plus facile, effacement des mots d’un geste, faire défiler les pages web sans avoir le doigt qui gêne pour lire, c’est sympa aussi, le clavier ne bouffe pas l’affichage puisqu’on écrit tout en ayant les 5,4 pouces disponibles
            C’est quant même sympa ^^

          • Seb T

            moi aussi, j’adore le clavier physique de BB…sur le passeport il est génial…je crains juste que sur le Priv, il soit beaucoup moins agréable? qu’en penses-tu ?
            Car le testeur a peut être de gros doigts…ih ih

        • Skwo

          imagine c’est vraiment ça les chiffres du loto du 31…

          • gigimig3

            C’est ce que je me suis dit aussi ;)

          • Seb T

            mêm pour le 79… pas si sur !!!

    • slayers84

      Le clavier physique n’est pas un retour en arrière il est au contraire innovant car sensitif, permet de nombreux raccourcis et ne cache pas l’écran quant on écrit et permet de sélectionner du texte beaucoup plus facilement que sur les autres smartphone

  • Leroymerlin1

    C’est a dire que pour 800€ j’attend mieux qu’une autonomie tout juste dans la moyenne avec 3400mAh, Mon Nexus 6 fait mieux et un Apn juste bon ^^

    Tu est aveuglé par l’aura de BB, tu peut l’avouer personne ne t’en voudra. ^^

    Mais encourageons les sites High tech a faire avec BB ce qu’ils on fait avec Htc en sortant des tests tronqué/sympathique sans trop pointer les défauts et a les mettre en rapport au prix, ca va aider BB pour sur .

    • KyS

      L’aura de BlackBerry ? Mouarfff tu es bien le premier depuis une décennie qui attribue une aura a BlackBerry ^^

      Et puis je pense que tu devrais faire quelques recherches sur internet : il existe pléthore d’articles mitigés voire détracteurs du Priv …

      Mais peu importe, ta réponse m’apporte la confirmation qu’il s’agissait bien de TON avis, et non de faits avérés comme tu semblais le dire.

      • Leroymerlin1

        Faut savoir un coup tu me dit je cite « il existe pléthore d’articles mitigés voire détracteurs du Priv »

        Et 2 lignes après tu me dit que ce n’est que mon avis, alors écoute met toi en accord avec toi même et on reparle .

        Reste que pour 800€ ce téléphone est clairement pas a la hauteur des meilleurs android ^^

        • Jean Dereon

           » Reste que pour 800€ ce téléphone est clairement pas a la hauteur des meilleurs android ^^  » Vraiment ?

          Les appareils photo des Samsung S6 & S6 Edge + sont de 16 MPx, celui du Priv : 18 MPx.

          Les batteries sont respectivement pour le edge, edge+ et Priv de 2600, 3000 et 3410 mAh.

          Le Priv et les S6 intègrent 32 Go de mémoire interne, mais seul le Priv permet d’étendre sa mémoire via carte micro-SD jusqu’à 2 To ! pour les S6, il faut augmenter le prix pour avoir de la mémoire en plus.

          Les 3 smartphones ont la même résolution 2560 x 1440, mais le Priv a une plus grande densité de pixels : 540 contre 515.

          Le Priv est également compatible 4G+ tout comme les meilleurs Android du moment.

          Le BlackBerry Priv n’a donc rien a envier aux autres smartphones Android du marché

          • Leroymerlin1

            Sauf que son Apn est moins bon et de loin.

            Son autonomie est vraiment moins bonne et pas qu’un peu, mais bon on peut parler du Z5/G4/N6/Note 5 qui l’explose encore un peu plus ^^

            Ensuite la densité de pixel du S6 est supérieur a celui du priv, mais bon a partir de 300ppi faut dire que l’intérêt est quand meme nul.

            Maintenant parlons du prix du Priv face celui du S6/S6 edge et S6 edge+ qui se trouve bien moins cher.

            Pareil pour le note 5.

            Alors oui Bb avec le priv n’as pas pris la bonne voie, les seul a l’avoir compris c’est encore une fois motorola avec les Moto G il y’a 3 ans quand ils allaient mal, Hop un bon téléphone milieu de gamme au prix de l’entrée de gamme et tu redore ton blason en 2 ans.

            La BB va au mieux comme souvent pour Htc avoir quelques bonne critiques dans la presse mais le téléphone ne se vendra pas.

          • Jean Dereon

            Vous parlez d’un APN moins bon & d’une autonomie moins bonne, sur quoi vous basez-vous pour affirmer cela ? l’avez vous testé ? Car sur le papier le caractéristiques du Priv sont au dessus des S6 & S6 Edge.

            Les tarifs des S6 et S6 Edge n’étaient pas beaucoup moins chère que le Priv à leur sortie.

            Au contraire, je pense que BlackBerry est dans la bonne voie avec ce Priv. Les critiques de la presse sont positives dans l’ensemble et il est plutôt bien reçu auprès du publique Nord américain notamment.

            Attendons de voir comment il sera accueilli par le publique français

          • Leroymerlin1

            Tu as lu le test de l’article que tu commente? je croit pas…

            Y’a d’autre site qui test et qui arrivent a la même conclusion.

            Puis alors comparé 2 téléphones sur les carac papier en 2015 sérieux quoi…

            Le public français le verra même pas passer notre marché mobile est bien meilleur que celui d’amerique du nord ^^

          • Flo

            « Maintenant parlons du prix du Priv face celui du S6/S6 edge et S6 edge+ qui se trouve bien moins cher. »

            tiens tiens c’est bizarre quand même parceque le s6 et le s6e+ sont sortis respectivement à 799€ chacun mdr décidément tu parles sans rien connaître ou même t’être informé.. on parle du prix à la sortie d’usine, pas en s’moment -_-

          • Leroymerlin1

            Sauf que le jour de la sortie le S6 tu l’acheter 550€ sur n’importe quel site, et le S6e+ 749€, et pour autre chose que ce que propose le priv…

            BB c’est une fois de plus planté et na toujours pas compris comment repartir, suffit de suivre Motorola et c’est bon, mais non lachons des tel a moitié fini a 800€ ca va se vendre… ou pas.

          • Flo

            mdr mais t’es un fou toi … jamais de la vie j’ai vu un tel android être à 350€ de moins … jamais !! quand j’ai acheté mon note il était à 749 sur n’importe quel site, et je l’ai acheté au prix, comme ls 6 ou le s6 edge, oui maintenant il est a 500€ mais il fallait attendre un an, depuis quand un smartphone android sort à 350 € de moins que son prix officiel mdrrrr
            je suis pas super fan de ce BB mais il tient la route face au s6 et largement, surtout au niveau de la surcouche qui parait beaucoup plus fluide (en même temps pas dur)

          • Leroymerlin1

            Faut croire que tu achète pas au bon endroit.

          • Flo

            ah oui ça doit être ça, t’es surement un monstre pour faire des bonnes affaires le jour j pour arriver à nous sortir un HDG android dernier cri 350€ moins cher de son prix de départ, alors que ce prix n’arrive que plus de 6 mois plus tard LOL décidément tu fais rire la galerie avec les idioties que tu peux nous raconter..
            bon les gars j’annonce le s7 sera dans les 300€ à sa sortie, leroy merlin vous donnera le bon lien pour pas vous faire pigeonner mdr si tu peux m’en faire profiter, ça vaut tellement le coup que je veux pas louper ça ;)

          • Leroymerlin1

            Sauf que le S6 était annoncé a 700€ donc chez moi 700-550 ca fait 150€ ^^

            Je te quote le prix du jour de sortie hein »en France le prix du Samsung Galaxy S6 est de 709 euros en version 32 Go »

            Faut vraiment que t’arrête de raconter n’importe quoi ou alors que tu te renseigne un peu…

        • KyS

          Pour mon dernier paragraphe, je faisais référence a ton tout premier post celui auquel j’ai répondu a l’origine… Cela s’appelle le contexte. Je suis donc en accord avec moi même ne t’en fais pas pour moi.

          Sinon, tourné comme cela, t’es pas loin de ne pas avoir tort avec ta dernière phrase. C’est cher. Mais a mon avis, tu vas voir que les smartphones de 2016 vont piquer sévère : les S7 et autres iPhone7 vont pas être donnés, surtout si on extrapole la tendance des prix a la hausse. Alors oui les specs du Priv ne seront folichonnes a côté de ces derniers, mais il ne faut pas oublier que pour une grosse part des consommateurs les perfs brutes ne sont pas une priorité.

          • Leroymerlin1

            Je suis assez d’accord avec toi, l’avantage sera que l’ont pourra a voir des tel HDG 2015 pas cher c’est toujours ca

      • Flo

        avec un type comme lui t’es parti pour un moment, appart son nexus 6 il ne vois rien d’autre, et je m’en rends compte sur ce poste encore une fois mdr

  • andro8

    22 heures d’utilisation ! À moins de se servir de son téléphone la nuit, difficile d’excéder 11 heures par jour.

  • rofl

    Très bon test.
    Petite erreur dans la fiche technique, le BlackBerry Priv est compatible avec sortie vidéo SlimPort, pas MHL.
    Et le Snapdragon 808 est un 6 coeurs, pas 8.

  • 1messager

    Où sont les fond d’écran de ce smartphone svp? Vous devriez les publier dans votre test car j’aime bien celui ci en bleu.

    • ouiss-ks

      C’est peut etre qu’une impression mais il me semble que c’est un fond d’ecran d’Android Stock 5.0, il ressemble fortement au fond d’ecran par defaut du Nexus 6

  • Tapian

    Rien d’extraordinaire pour le prix, un clavier physique pourquoi pas mais à 800 euros vu les finitions …c’est cher payé

  • grofbd

    « La marque canadienne cible clairement les technophiles, mais aussi et surtout ceux qui aiment Android et/ou BlackBerry. »

    Je dirais que dans mon cas c’est que j’aime beaucoup BlackBerry et que tournant sous Android, le petit monde des l’applications tierces est enfin ouverte. Car au final, c’est bien la seule chose qui manque sous leur OS maison. C’est ce qui fait vendre des mobiles…
    J’ai donc hâte de le prendre en main… peut-être pour remplacer mon G3…

  • Angelneo

    bon bah mon note4 reste avec moi encore un moment ^^

  • Shem68

    Merci pour ce test très complet !

    Personnellement je ne suis pas franchement convaincu. Les finitions laissent à désirer d’après vos dires, l’écran aussi, l’audio aussi, les performances aussi… Ça commence à faire beaucoup de tares pour un téléphone à 800€. Faut vraiment être nostalgique de la grande époque BlackBerry ou avoir très envie du clavier physique (dont j’ai beaucoup de mal à voir la valeur ajoutée par rapport à un clavier logiciel) pour vouloir l’acheter. Non parce que bon, c’est pour juste pour une application de hub messagerie qu’on va le faire, si ? :p

  • ouiss-ks

    Franchement il m’a l’air vraiment pas mal.. Mais il ne sera surement pas mien, du moins pas maintenant, je n’aime pas depenser autant pour un smartphone

  • Johntratra

    Je suis un peu déçu par ce blackberry…les finitions , l’appareil photo , et même le côté logiciel…Tous ça au prix d’un galaxy s6 edge plus ou d’un iPhone , ce smartphone est beau attirant et il a un clavier mais la la concurrence fait mieux surtout dans cette tranche de prix

    • gastroweb

      d’après ce qu’on a lu sur les derniers infos le PDG de BB parle d’une réduction de son prix, alors si c’est le prix qui fait l’obstacle il faut juste attendre quelques mois.

      • Frenchman75

        Ce telephone est de très bonne qualité et se différencie complètement de la concurrence. Croyez moi je vis au Canada et je connais deja plusieurs personnes qui l’ont acheté et qui l’adorent. En plus il offre la version la plus sécurisée d’Android sur le marché avec un clavier physique optionnel. J’ai actuellement un Passport et je vais acheter le PRIV très bientôt!

        • Walter Arseneault

          Le noyau du système androïd de Blackberry utilise « grsecurity ».
          « grsecurity » rend infaisables, grâce à sa complexité, toutes les tentatives des attaques techniques, en introduisant l’imprévisibilité, grâce au renouvellement du chiffrement en permanence…

  • gastroweb

    on a lu sur les infos qu’il y aura une réduction de prix au premier trimestre de 2016! avec un prix un peu réduit je pense il peut être compétitif.

  • wyzy wyg

    Wow!
    Cette merveille est un plaisir quand on tape sur ce clavier révolutionnaire
    Il fonctionne comme un écran tactile! Mieux encore !
    Il est amusant comme un flipper!
    Un clavier physique qui n’a pas de rival
    BlackBerry la construit.
    Découvrir et profiter de toute la puissance de cet objet d’art dans la paume de notre main, est un pur plaisir.
    Tranquille !

  • wam bam

    Grâce à des accords avec les fournisseurs d’accès téléphoniques,
    BlackBerry est le seule fabricant qui offre maintenant du Fun sécurisé
    grâce aux nombreuses mises à jour mensuelles.
    ( Déjà 2 en 1 mois avec de nombreux patch )

    PRIV n’est pas un MalwarePhone, c’est un MarvelPhone au prix d’une Bugatti Veyron comme l’iPhone.
    C’est la meilleur évolution du système androïd.
    Ce n’est pas un MalwarePhone, BackdoorPhone ou un NSAPhone

    Priv n’est pas un Spyphone comme l’iPhone qui fait de l’espionnage personnel et aussi industriel.

    C’est ce qui est gênant pour nous et nos entreprises françaises, allemandes, italiennes ou autres …,
    Et, Nous ne sommes pas citoyen américains encore.

    Priv n’est pas un petit Toyphone édulcoré pour Barbie…
    Ce n’est pas un Spyphone malsain pour Ken, ou Gi Jo.

    Pour le prix, on a tout ce qu’offre iPhone, en moins cher.

    • slayers84

      On est dans la méme gamme de prix et il n’y a pas tout ce qu’offre l’iPhone niveau écosystème, qualité des apps de base y compris une super suite bureautique qui est la même que la version OS X donc zéro bridage, symbiose au top avec osx entre les diverses syncro, handoff et continuity, sauvegarde intégral native en local, en wifi ou sur le cloud au choix, suivî instant de 5 ans, très bonne sécurité et aussi élu récemment l’entreprise qui respecte le mieux la vie privé des clients (il y a eu une News il y a quelques semaines) grosse valeur de revente, beaucoup plus puissant et rapide, ecran 3D Touch qui offre de nombreuses fonctions et raccourcis et qui va par la suite équiper les flagship concurrents 2016, jusqu’à 128go de mémoire interne avec des débits type ssd etc…

      Çe priv offre la sécurité sur Android et un clavier physique

      • Walter Arseneault

        Tu as lu ces scandales :
        1 ) du « Fappening 1 et 2 et… » ou la vie privée des gens les plus célèbres ont été facilement piraté dans l’iCloud, à cause ou grâce à un sytème inadéquat de sécurité.
        https://en.wikipedia.org/wiki/2014_celebrity_photo_hack

        2 ) Le Projet PRISM ou l’on découvre que l’iPhone est un SpyPhone pour le compte de la NSA… va voir le lien…
        https://en.wikipedia.org/wiki/PRISM_%28surveillance_program%29#/media/File:Prism_slide_5.jpg

        3 ) et amusant de lire que le AppleStore est une machine sous le contrôle des pirates… va voir le lien… il date tout simplement du 23 Décembre 2015.
        http://money.cnn.com/2015/12/23/technology/vshare-apple-apps/

        Bravo et merci pour tes conseils…
        Nous ne sommes pas américains

        • slayers84

          Faut arrêter la paranoïa en plus c’est que du survol, si tu était rentré dans le détail au final c’est que du bullshit ce que tu me raconte
          Mème blackberry laisse la NSA faire aussi, ils ont fait une déclaration et c’est normal d’ailleurs
          Oh mon dieu! tout les gens qui utilisent un iphone sont foutus! qu’est-ce qu’on va devenir ? tu veux que je te sorte tous les problèmes de sécurité qu’il y a sur android ? il y a 100x plus de news la dessus que chez ios et pourtant trouve quelqu’un dans la réalité qui a un vrai problème de sécurité ?
          Tu est juste hater apple c’est tout, dis la vérité

          • Walter Arseneault

            On se calme, elle est pas belle la vie!
            BlackBerry ne laisse entrer personnes, ni hackers. ni pirates, ni NSA.
            La clientèle reste chez BlackBerry grâce à ce service unique.
            David Cameron a dégagé tout ces iPads du gouvernement britannique et Angela Merkel a botté les fesses de Microsoft Nokia du gouvernement allemand, suite a l’espionnage perpétré par ses société américaines.

            Les membres du G20 continuent a utitlisée BlackBerry grâce a ce service Unique.
            Blackberry reste le seul a avoir l’autorisation d’administré les serveurs téléphoniques du Pentagon au département de la Défense américaine.
            Obama a autorisation d’utilisé un seul téléphone et c’est un BlackBerry.

            S’il y avait des BackDoors dans les BlackBerry; les gouvernements allemand et américains pourraient s’espionner mutuellement…
            Ce serait idiot n’est-ce pas?

            Seule une affaire criminelle avec une ordonnance de la justice peut, de manière extraordinaire et ponctuelle, pourrait être respecté par BlackBerry, et ce, afin de lutter contre la criminalité.
            BlackBerry n’est pas un moulin et c’est pour cela que Blackberry a quitté le Pakistan…
            Si cela n’était pas le cas, on ne serait pas là, entrain de discuter de cette formidable entreprise canadienne qu’est BlackBerry…
            Elle aurait disparu comme Nokia et Motorola

          • guest.

            En fait tu voue un culte à blackberry…

            Tu sais que un document fournis par edward snowden sur la compatibilité du programme prism sur les systèmes d’exploitation montraient que la nsa pouvait récupérer les données des smartphones blackberry ? -_-‘

          • Walter Arseneault

            Le Gouvernement Australien qualifie les smartphones de BlackBerry, d’appareil « Phantom »…
            Leur service de chiffrement, ont estimé que pour déchiffrer une seule phrase, il leur faudrait plusieurs centaines de milliers d’années !
            Tu as finalement raison la NSA peut le faire…. On attend tous avec impatience le décryptage de ta deuxième phrase spéculative !

          • guest.

            Déjà non, le cryptage de blackberry est le même que celui de IOS, ce sont deux forme de AES…
            Ensuite une dizaine d’années est nécessaire pour décrypter l’intégralité du code, je ne sais pas d’où tu sors les « centaines de milliers d’années »…

            Ensuite tu ne répond pas à ce que j’ai dit : la NSA pouvait entrer dans les systèmes blackberry à volonté, probablement grâce à des backdoors, et bizarrement blackberry n’a jamais rien démenti…

          • Walter Arseneault

            Relis l’affaire snowden et regarde bien le les tableaux.
            Il n’y a que des sociétés alméricaines …
            Aucune canadienne

          • guest.

            Malheureusement oui, blackberry a confirmé être obligé de devoir fournir des informations à la NSA si il voulait continuer à vendre ses produits en territoire américain…

            Donc si la NSA fait une requête pour avoir les conversations d’Angela Merkel, ils devront le donner.
            Blackberry n’est pas apple, ils ne peuvent risquer de perdre un marché comme l’Amérique du nord.

            Le truc que tu ne comprend pas, c’est toutes les marques sont surveillées par la NSA, les chefs d’états n’ont pas vraiment le choix…
            Soit ils prennent un truc peut sur et tout le monde peut les espionner, ou un truc très sécurisé (Blackberry en l’occurence), et seul une personne peut les espionner, le choix est vite fait…

          • Walter Arseneault

            Tu devrais lire plutôt que d’écrire
            C’est bien! allez au revoir

          • guest.

            Ah, ça rage…
            Pas grave, on voit que tu sais pertinemment que tu as tort.

          • slayers84

            Mais on est pas dès chef d’états, pour le commun des mortels çe ne change rien, la sécurité de iOS est largement suffisante

          • Walter Arseneault

            Tu as raisons, nous ne sommes pas des chefs d’états, et en plus, aussi, nous ne sommes pas américains !
            Nous sommes le petit peuple, mais pourquoi se faire espionner par cette STASI américaine.
            D’accord on est petit, mais pour le bien des Etats-Unis ces boîtes américaines espionnent nos entreprises françaises aussi…. pas que nous…
            Pourquoi risquer la fuite de nos brevets là-bas?
            Pourquoi risquer d’aggraver le chomage ?

        • guest.

          Mdr, tu interprètes tellement les choses, ça fait presque pitié…

          1) Le gars à trouvé les mots de passe en répondant aux questions personnelles des gens, TOUS les systèmes ont ce problèmes, et les stars n’ont pas activé la double vérification ( elles ont refusé de l’activer, par flemme probablement…), ce n’est absolument pas la faute d’apple…

          2) La NSA n’a pas demandé à apple la permission de les espionner, ils leur ont demandé mais ils ont refusé (contrairement à google qui a accepté de leur livrer tous ce qu’ils demandaient…), c’est dans le lien que tu donnes…

          Il n’y a pas que apple qui a été espionné par la NSA, mais bien tout le monde.
          De plus, ce n’est plus d’actualité, maintenant IOS est crypté par défaut en AES 256 bits et toutes les actions de la NSA pour faire cesser ça prouve que ça leur pose des problèmes.

          3) Totalement faux, des hackers ont créé un clone de Xcode, le logiciel de programmation d’apple, leur permettant de faire croire à l’apple store que leurs programmes sont parfaitement sains alors qu’ils enfreignent les règles de sécurité.
          Une centaine d’applications a été touché, ce n’est absolument rien comparé aux millions d’autres applications saines, donc déjà c’est la faute des dev, ensuite « apple store est sous le contrôle des pirates », faut redescendre sur terre…

          Bref, je vois que tu ne sais visiblement pas de quoi tu parles et tu tentes de prouver que apple c’est le diable, mais tu arrive juste à faire pitié…

          • Walter Arseneault

            Wow Super ! Tu m’impressionnes

          • flyinpiz

            Non, Apple n’est pas le diable, mais juste la boîte qui a su se positionner en premier sur les failles de sécurité en 2015 + dans le classement de tous les temps et ce y compris devant java ou flash player.. ça ça fait pitié !

  • Audrey

    La non-utilisation du lecteur d’empreintes et un choix de BlackBerry qui considère que ce n’est pas si sécurisé que ça vu que ça reste une image enregistrée sur un serveur quelque part et que donc, c’est piratable et que vu qu’on ne peut pas changer ses empreintes digitales, ben non, c’est pas sûr. Donc rien à voir avec la forme du Priv. Ils préfèrent un mot de passe image avec lequel le mouvement pour déverrouiller son téléphone va changer à chaque fois.
    Quant au fait qu’il n’y ait pas de « lecteur vidéo, explorateur de fichier, application galerie », ça doit venir d’Android parce que sur BlackBerry, on les a par défaut et ils sont très bien.^^

    • slayers84

      Sauf que le lecteur d’empreintes c’est très sécurisé car les empreintes sont stockées dans une enclave fortement cryptée séparer des autres composants donc rien n’y personne n’y a accès à part l’utilisateur et augmente fortement la vitesse de déverrouillage (1s) car il suffit de poser son doigt méme ecran étains!! Donc c’est dommage qu’il ne l’on pas fait

      Blackberry aurait pu intégrer ces propres applications sur Android mais il a dû se dire qu’il y a tellements de super apps explorateur de fichiers, lecteur vidéos etc… Sur Android que ce n’était pas la peine qu’il s’embête à les intégrés je pense
      Dommage aussi que le hub ne soit pas au niveau de la version Blackberry os10 mais c’est un beau smartphone

  • Frenchman75

    Je suis d’accord avec Walter. J’habite au Canada et ca fait un mois et demi que le PRIV est sorti! C’est de loin le meilleur telephone Android sur le marche offrant la version la plus sécurisée d’Android, un clavier virtuel excellent et un clavier physique qui sert aussi de curseur et qui permet de bénéficier de l’intégralité de l’écran quand on surfe le web ou qu’on rédige un texte. La finition est excellente avec un matériau souple et anti-glissant a l’arrière du telephone qui permet une prise en main inégalée. Allez sur les sites des opérateurs americans, Canadiens et au Royaume-Uni qui offrent le PRIV et vous pourrez constatez de vous meme! Les personnes qui l’ont acheté l’adorent. J’ai eu l’occasion de l’utiliser a plusieurs reprises et il est fantastique. Je vais l’acheter très prochainement des que mon abonnement arrive a échéance!

    • Shem68

      Je regrette, mais entre son prix et tous les défauts que j’ai cité et qui sont mis en évidence dans l’article, ça n’est clairement pas ce qui se fait de mieux sur Android, et encore heureux, car ce serait mettre la barre bien bas !
      Il a certainement son intérêt et trouvera ses adeptes, je n’en doute pas, mais on est à l’évidence loin de la perfection. Les gens qui l’ont acheté l’adorent et ça ne m’étonne pas, c’est très souvent le cas quelque soit le smartphone, en particulier ici sachant que BlackBerry était attendu comme le messie et que beaucoup de nostalgiques veulent à tout prix y voir le renouveau qu’ils espèrent depuis longtemps. C’est surement pas un mauvais appareil, mais il est cher et loin d’être parfait. Alors plus que parfait, n’en parlons pas :p

      • Frenchman75

        Les défauts cités dans ce test sont infondés pour la plupart. La finition est excellente contrairement a ce que l’auteur dit et la récente mise a jour du mois de Décembre a améliorée les performances de la camera en faible luminosité et le système d’exploitation fonctionne maintenant parfaitement avec de très bonnes performances. Le PRIV a été élu parmi les 3 meilleurs Android smartphones par Android Central aux US et comme l’un des meilleurs smartphones par de nombreux sites de tech Nord Américains (Techno Buffalo, The Next Web, PhoneDog, Wall Street Journal et bien d’autres), et au Royaume-Uni (The Register…). Beaucoup de personnes étaient aussi sceptiques comme toi avant de l’essayer et ils ont complètement changé d’avis après l’avoir essayé. Meme Monsieur Thierry Henry en fait l’éloge sur sa page Twitter! Essaye le et tu verras, ce telephone est un veritable bijou qui se différencie complètement de la concurrence!