Bitcoin : Steam n’accepte plus la cryptomonnaie à cause de sa volatilité et des frais de transaction

Le Bitcoin n’est plus en odeur de sainteté sur Steam. La plateforme de jeux vidéo n’accepte plus la cryptomonnaie comme moyen de paiement. Elle est jugée trop volatile actuellement et engendre des frais de transaction trop importants. Valve, le développeur de Steam, estime que le Bitcoin n’offre pour le moment pas assez d’avantages pour compenser ses défauts.

Le Bitcoin n’est plus accepté sur Steam. Valve, le développeur de la plateforme de jeux vidéo, explique sa décision dans une note de blog datée du 6 septembre 2017. Le distributeur y précise avoir « observé une grande volatilité de la valeur du Bitcoin ainsi qu’une augmentation importante des frais de traitement des transactions sur le réseau Bitcoin« . Deux raisons qui l’ont motivé à arrêter les frais pour l’instant.

Alors que le cours du Bitcoin dépassait les 11 000 dollars le 5 décembre 2017, il atteignait les 14 000 dollars dès le 7 septembre 2017. Une progression fulgurante qui dure depuis des mois. Mais si la tendance est à la hausse, sa volatilité effraie Valve et Steam. « Le niveau d’instabilité est devenu extrême ces derniers mois, jusqu’à une perte de valeur de 25% en quelques jours. Une telle dépréciation génère des problèmes pour les clients souhaitant régler par Bitcoin« , se justifie Steam.

Le Bitcoin n’est plus accepté sur Steam

Autre soucis pointé du doigt par la plateforme, les frais de transaction facturés par le réseau Bitcoin, « qui ont explosé cette année« . Steam explique que ces frais ont atteint un montant de 20 dollars fin novembre 2017/début décembre 2017. Quand le paiement par Bitcoin a été introduit sur la plateforme, ces frais s’élevaient à 0,20 dollars, soit cent fois moins. Ceux-ci « rendent l’achat de jeux sur Steam déraisonnablement onéreux« , estime Valve, qui précise n’avoir « aucun contrôle sur le montant de ces frais« .

Un exemple concret des problèmes que peut engendrer le paiement par Bitcoin lors de l’achat d’un jeu est expliqué. « Lors de la validation de l’achat, le client doit transférer un montant x en bitcoin correspondant au prix du jeu, plus le montant facturé par Bitcoin pour les frais de traitement. La valeur du bitcoin n’étant garantie que pendant un certain temps, si la transaction n’est pas validée pendant cette période, le montant nécessaire en bitcoin peut alors augmenter de manière significative, provoquant l’échec de la transaction« , indique Steam.

La distributeur ajoute que ce genre de cas s’est multiplié au cours de l’année 2017, et que ce sont des situations difficiles à gérer. « Généralement, pour résoudre ce problème, nous devons soit rembourser le paiement original à l’utilisateur soit lui demander de transférer des fonds additionnels pour régler la totalité du prix d’achat « . Or, le remboursement des jeux sur Steam devient problématique avec des frais de transaction à 20 dollars. « À ce stade, il est devenu déraisonnable d’accepter le Bitcoin comme moyen de paiement« , conclue Steam, qui ne s’interdit pas de changer d’avis si le Bitcoin redevient pertinent pour sa communauté et lui-même.

Réagissez à cet article !
  • Grabo20

    Logique.

  • KRATT

    le projet UTRUST vas réglé ces problèmes

    • Grabo20

      C’est quoi ? Un fork ?

      • NaNouk

        ça ressemble plutôt à un projet relatif à la création d’un tiers gérant les transactions entre un vendeur et un acheteur et pouvant supporter de multiples devises simultanément. Pour caricaturer, un Paypal avec des BTC, de l’ETH, … sachant que chaque transaction est in fine convertie en monnaie fiduciaire pour limiter les variations de cours.

        Mais j’ai peut-être lu un peu trop vite.

  • bazbazbaz

    À partir du moment où on cette monnaie ne sera plus acceptée nulle part, je ne vous fais pas un dessin sur ce qui va se passer… et là, apparemment, ce n’est que le commencement.

  • aRmata

    je ne suis pas un fervant defenseur du bitcoin, je croise meme les doigts pour qu’il s’effondre (j’ai raté le coche en 2009) je suis sur Ripple, Iota et Santiment depuis leurs sortie sur lesquels j’ai beaucoup investi. Mais il faut être honnete (je pense) reconnaitre que PERSONNE ne peut l’interdire… Personne.. ils peuvent appliquer les lois qu’ils veulent dans les pays qu’ils veulent ils ne pourront pas stoper une monnaie qui ne leurs appartient pas. c est le but d etre décentralisé.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Litecoin : le Bitcoin humilié par une monnaie virtuelle dont le cours s’envole de 8000% en 1 an à peine !

Le Bitcoin humilié par une monnaie virtuelle, le Litecoin, dont le cours s’envole de 8000% en 1 an à peine, faisons le point sur ce nouveau challenger. Un exploit incroyable pour une monnaie virtuelle bien moins mise en lumière que le Bitcoin qui reste la plus populaire. Son inventeur, un ancien de Google, a de quoi être particulièrement satisfait du succès de sa création.

Bitcoin : vous devez déclarer la cryptomonnaie aux impôts !

L’envol du Bitcoin a suscité l’interêt du gouvernement. Bien décidé à recevoir sa part du gâteau virtuel, l’Etat rappelle que les plus values réalisées par les cryptomonnaies sont imposables : vous devez donc déclarer vos Bitcoins. Comment ?