Bitcoin, Ripple, Ethereum : non, la Corée du Sud n’interdira pas les cryptomonnaies

Maj. le 12 janvier 2018 à 16 h 49 min

Le Bitcoin, le Ripple et l’Ethereum viennent de s’effondrer suite à une annonce du ministre de la Justice sud-coréen. Le ministre souhaite n’exclue pas de suspendre voire d’interdire tous les échanges de crypto-monnaies sur le territoire. Suite à cette déclaration formulée au matin du 11 janvier 2018, le marché mondial des crypto-monnaies dans son ensemble a perdu plus de 100 milliards de dollars de valeur en quelques heures. De nombreux articles alarmistes concluaient que les crypto-monnaies seraient interdites. Or, le gouvernement sud-coréen vient d’opposer un démenti et se désolidarise des déclarations de son ministre.

bitcoin ripple ethereum corée sud cryptomonnaies

Catastrophe pour le petit monde des cryptomonnaies. Dans le cadre d’une conférence de presse organisée ce 11 janvier 2018 ce matin, le ministre de la justice sud-coréen Park Sang-ki a annoncé que la Corée du Sud allait voter une loi pour interdire toutes les transactions de monnaies virtuelles sur son territoire. Le gouvernement s’inquiète face à ce nouveau phénomène, et suggère que les échanges de crypto-monnaies pourraient être suspendus. Il n’en fallait pas plus pour affoler les marchés !

Bitcoin, Ripple, Ethereum : un vent de panique souffle sur les cryptomonnaies

Le cours du Bitcoin a chuté de 2000 dollars, et son prix mondial sur le GDAX a aussitôt chuté de 12% avant de rebondir dans les heures suivantes. Les monnaies alternatives (altcoins) ont été touchées encore plus violemment. Le prix mondial de l’Ethereum a chuté de 9%, et le Ripple a directement chuté de 50%. Selon CNBC, le marché mondial des cryptomonnaies dans son ensemble a perdu 106 milliards de dollars en quelques heures.

Or le gouvernement sud-Coréen a démenti son intention de suspendre ou même d’interdire un jour les cryptomonnaies sur son territoire. L’annonce reprise par l’agence de presse Reuters, aurait été faite de manière indépendante par le ministre de la Justice Park Sang-ki sans avoir consulté le Premier ministre au préalable – plusieurs ministères se sont désolidarisés de ces déclarations, dont le ministère des Finances du pays qui aurait appris ces déclarations comme tout le monde par voie de presse.

Bien sûr, cette volatilité des cours peut sera interprétée par certains comme une preuve de plus que les cryptomonnaies risquent de vous ruiner. Pour rappel, la Chine est jusqu’à aujourd’hui le seul pays à avoir banni les échanges de crypto-monnaies.

Réagissez à cet article !
  • aRmata

    beaucoup s’accordent a dire que cela ne passera jamais ne croyez pas betement ce genre d’information

    • Adarion 29

      Peut être mais des valeurs aussi spéculatives sont très sensible aux rumeurs/déclaration publique que ce soit à la hausse comme à la baisse.

      • tapioka

        Bah vue que les crypto-monnaies ne reposent sur rien, la seule manière de déterminer leur valeur c’est la loi de l’offre et de la demande voilà pourquoi le prix est sensible aux rumeurs et autres déclarations

  • Fabulous Internet

    Cela était démenti !

  • Spitfire

    Vivement que Kim leur balance une belle quantité de bombe !

    • DarkSamS

      NON ! Je n’ai pas encore reçu android Oreo 8.0 sur mon Galaxy S7 edge 😂

      • Spitfire

        Mdr 😂😂 c’est de ça que tu te soucis ?

        • DarkSamS

          C’est vrais je dois encore envoyer ma voiture Hyundai pour une expertise du coup voilà quoi 🙄 non j’abuse lol 😁 bah je sais pas toi qui souhaite qu’ils bombardent les Sud coréen au final y’aurais quoi d’autre ??? 🤨 Ah oui le Riz, zut c’est chinois ou japonaisnais ou africain…

  • Johnyboy

    Et pendant ce temps, le BosCoin, principale blockchain sud-coréenne concurrente d’Ethereum, voit son prix doubler en 24h en pré-vente ! En vente dans quelques jours d’après le site officiel

  • Seb

    Ces « monnaies » sont bien trop capricieuses pour être fiables, il est évident qu’en cet état ça ne durera pas bien longtemps, surtout que les gouvernements s’en mêlent.
    Un simple éternuement et c’est tout qui s’effondre. Trop aléatoire.

    • Johnyboy

      Certaines sont déjà utilisées par les banques et autres organismes financiers pour transférer de l’argent quasiment instantanément et sans frais ;)

      • Seb

        Et avec une facture énergétique monstrueuse. Ce truc est un véritable non-sens dans un contexte où on essaie de sensibiliser les populations aux économies d’énergie. Un simple achat en BC demande 110 000 fois l’énergie d’une transaction par carte classique.

        J’espère vraiment que ça va se casser la gueule.

        • Borny

          Sources ?

          • Seb

            PA modérant les liens, je t’invite à taper « bitcoin consommation énergétique » dans ton moteur de recherche préféré. Extrait du premier lien :

            « Le cours du Bitcoin s’envole… et son coût énergétique aussi. Une étude révèle que la crypto-monnaie a nécessité 30,25 TWh d’électricité en 2017, une consommation supérieure à celle de 159 pays. »

            Sans parler d’une news parue ici-même :

            « Le Bitcoin exige une consommation énergétique incroyable pour fonctionner. Ce défaut est l’un des principaux inconvénients de la cryptomonnaie et pourrait même mener à sa mort. Désastre écologique selon ses détracteurs, son empreinte carbone ne cesse de s’accroître. Problème : il n’est pas possible de la diminuer sans remettre en cause l’environnement Bitcoin entier.  »

            En revanche, mon chiffre de 110 000 fois, je ne le retrouve pas, une boulette probablement. Mais plusieurs sites font état de 5000 à 7000 fois. On parle aussi, pour une transaction, de l’équivalent d’une ampoule allumée pendant 3 mois, soit 100KWh (source PA).

          • Johnyboy

            C’est uniquement le bitcoin qui consomme autant, y’a plein de crypto qui ne consomment pas grand chose. Faut se renseigner…. Toutes les crypto en Proof Of Stake ne consomme quasiment rien. Elles remplaceront peut-être le bitcoin, on verra.
            De toute façon il existe plein d’amélioration ou alternative au bitcoin qui fonctionnent très bien depuis des années et qui règles les problèmes que tu cites.

          • Seb

            Je m’auto-cite :

            « Le souci, c’est que, comme c’est mon cas, les gens ne voient que le BC dès qu’on parle de crypto-monnaies. Ne penses-tu pas que si le BC s’effondre, la confiance que porte la population dans les crypto-monnaies ne risque pas de s’effondrer elle aussi, et par conséquent tout le système ? »

            (inutile de doubler ta réponse, une seule me suffira ! ;) )

          • Johnyboy

            De moins en moins en fait. https://uploads.disquscdn.com/images/e14440c2abaaf50995bde50526eecaad92ca02d8669e138768aabfb0a1b1240e.png
            Les investisseurs et les nouveaux entrants commencent à beaucoup plus regarder les autres crypto que le bitcoin, c’est en partie pour cela qu’elles font de meilleures performances.

            Les parts de marché du bitcoin sont aux plus bas historique (32% environ) et il est en chute libre depuis quelques semaines. Pourtant, la valeur globale du marché des crypto se maintient quasiment à son plus haut historique (valeur actuelle de 742 milliards, avec un pic à 813 milliards, il n’a subit qu’une faible baisse en comparaison à la chute du bitcoin de 20.000 à 13.000 dollars). C’est donc bien que la confiance envers les cryptos de manière générale ne chute pas (ou très peu). L’argent investi dans le bitcoin n’est finalement pas retiré mais redigiré dans d’autres cryptos.

            Cf. l’image jointe des parts de marchés des principales cryptos.

          • Seb

            Merci pour la précision.

          • Johnyboy

            De rien.

            Mais effectivement, il reste une corrélation impactante en tant qu’investisseur entre le prix du bitcoin et des autres cryptos. Quand le bitcoin chute violemment, c’est la panique et quasiment toutes les autres cryptos voient leur prix chuter (certaines plus, certaines moins, rare sont celles qui ne bougent pas, ou qui montent à l’inverse). Quand il monte trop vite également, les autres tendent à baisser (les gens se ruant sur le bitcoin sans trop réfléchir).

            C’est sa forte volatilité et le fait que beaucoup de crypto ne peuvent être achetées qu’avec des bitcoins ou des ethers qui est problématique actuellement.

          • Jean Mathieu

            Seb, certaines monnaies se minent mais ce n’est pas le cas de toutes.
            Tu as encore beaucoup à apprendre dans le domaine, mais c’est un sujet passionnant, je te conseille de l’approfondir.

          • Seb

            Merci du conseil, je vais voir ça.

        • Johnyboy

          C’est uniquement le bitcoin qui consomme autant, y’a plein de crypto qui ne consomment pas grand chose. Faut se renseigner…. Toutes les crypto en Proof Of Stake ne consomme quasiment rien. Elles remplaceront peut-être le bitcoin, on verra.
          De toute façon il existe plein d’amélioration ou alternative au bitcoin qui fonctionnent très bien depuis des années et qui règles les problèmes que tu cites.

          Le succès actuel du bitcoin est juste dû au fait qu’il a été le premier sur le marché et que les médias ne parlent quasiment que de lui, alors que beaucoup de crypto sont bien plus évoluées.

          D’ailleurs, les autres cryptos ont bien plus augmenté en prix que le bitcoin en 2017, le bitcoin a fait une faible performance en comparaison, faut arrêter de ne voir que lui.

          Son prix a été multiplié par 10 environ en un an, quand d’autres comme Ethereum ont été multipliés par 100, et même par 350 (Ripple).

          • Seb

            Le souci, c’est que, comme c’est mon cas, les gens ne voient que le BC dès qu’on parle de crypto-monnaies. Ne penses-tu pas que si le BC s’effondre, la confiance que porte la population dans les crypto-monnaies ne risque pas de s’effondrer elle aussi, et par conséquent tout le système ?

      • tapioka

        Si y a des frais de transaction, surtout sur le bitcoin vu sa popularité! Par contre je ne suis pas sûr de la véracité de ton commentaire, t’as des sources?

        • Johnyboy

          Des sources ? Suffit de connaitre les crypto existantes ! Avec Ripple par exemple, je transferts des fonds d’une plateforme de trading à une autre en moins de 30 secondes pour quelques centimes de frais de transaction. Ce réseau est utilisé par des banques et a beaucoup de gros partenaires financiers

  • Guillaume Soghonian

    N’hésitent pas à leur signaler, certains ici comprendront que le plagiat et la non citation des sources est une plaie.
    C’est signalé de mon côté.

  • Jean Mathieu

    La corée du sud veut simplement que l’argent lié aux marketplaces soit taxé, son ministre de la finance encourage les cryptomonnaies. Au passage, un article intéressant pour acheter des cryptomonnaies avec un minimum de commissions :

    https://medium.com/@mdemurtas/comment-acheter-des-altcoins-avec-le-moins-de-frais-possible-916d9635208b

  • Grabo20

    Et parle encore sans savoir. Vous ne savez pas vous arrêter à l’information. À quand un site qui relaie l’info sans tenter d’expliquer le pourquoi du comment.

    La Chine n’a pas interdit les cryptomonnaies, et le fait qu’elles aient chuté suite à une annonce de ce type ne prouve rien du tout.

    Pour rappel, toutes les banques du sud font progressivement faillite, et quand ça arrivera à la France, tous vos comptes seront bloqués pour éviter l’effet boule de neige, de plus si la France a besoin de rembourser une partie de la dette elle a le droit de prendre votre argent depuis quelques années.

    Bref.

  • Romain Vitt

    Euh… nous n’avons rien censuré.

    • Guillaume Soghonian

      Et supprimer un commentaire qui n’enfreint pas les règles, comment cela s’appelle ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Bitcoin, Ethereum, Ripple : pourquoi les cours s’effondrent ?

Rien ne va plus pour les investisseurs dans les cryptomonnaies. Face aux menaces de réglementations émanant de plusieurs pays du monde, les cours du Bitcoin, de l’Ethereum, du Ripple et de nombreuses autres devises se sont complètement effondrés.