Bitcoin : la France veut réguler la cryptomonnaie

Maj. le 19 janvier 2018 à 12 h 10 min

Le Bitcoin continue d’intéresser les autorités au point que la France va demander l’organisation d’un débat pour sa régulation au G20. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, l’a annoncé sur LCI ce 17 décembre 2017. Son objectif affiché est de « garantir la sécurité des épargnants » d’un « risque spéculatif évident. La lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme est aussi une des raisons de cette demande.

 bitcoin france

Le Bitcoin est dans le viseur de la France. « Je vais proposer à la prochaine présidence du G20, la présidence argentine, (qu’à) l’occasion du sommet du G20 en avril (2018) nous ayons une discussion tous ensemble sur cette question du Bitcoin, sur l’évaluation des risques et sur les possibilités de régulation« , a déclaré sur LCI le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire.

La France veut réguler le Bitcoin

« C’est une proposition que portera la France à l’occasion du prochain sommet des ministres des finances du G20. Je suis là pour garantir la sécurité aux épargnants. Il y a un risque spéculatif évident. Il faut le regarder, l’examiner, et regarder comment (…) avec tous les autres pays membres du G20 nous pouvons réguler le Bitcoin », estime-t-il. D’après un financier, les investisseurs « doivent se préparer à perdre tout leur argent » avec le Bitcoin. Ils sont pourtant 30 nouveaux investisseurs chaque seconde.

L’Union Européenne s’est déjà attaquée à la question du Bitcoin ce 15 décembre 2017 en adoptant un accord visant à renforcer la lutte contre le blanchiment d’argent (trafic de drogue notamment) et le financement du terrorisme. Le texte prévoit entre autres la fin de l’anonymat des transactions sur les plates-formes de cryptomonnaies. D’après plusieurs enquêtes, ces moyens auraient été utilisées pour financer des attentats sur le sol européen.

Cette nouvelle réglementation doit encore être approuvée par les députés européens avant de devenir une loi de l’UE. Le gouvernement français a d’ailleurs précisé que les possesseurs de Bitcoin devaient les déclarer aux impôts. Le cours du Bitcoin dépassait les 10 000 dollars fin novembre. Le jour de la décision des parlementaires européens, le 15 décembre 2017, il frôlait déjà les 18 000 dollars.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !