Android : l’évolution impressionnante de l’interface en quelques images

Maj. le 3 février 2015 à 17 h 50 min

L’interface Android a énormément évolué au fil des versions, et c’est cette évolution que nous découvrons aujourd’hui en images. L’occasion de se rendre compte à quel point l’OS mobile de Google a évolué vite, pour devenir celui que l’on connaît actuellement et qu’on aime utiliser au quotidien sur nos téléphones et tablettes.

C’est en novembre 2007 qu’Android a été présenté officiellement, comme on le voit dans la vidéo suivante. Cela ne paraît pas si loin, mais en terme de fonctionnalités et d’interface, nous sommes très loin du petit bijou que nous connaissons aujourd’hui. Android est aujourd’hui un mastodonte avec un milliard d’appareils équipés et plus de 1,5 million de nouvelles activations chaque jour. Mais L’OS a fait du chemin, comme en témoignent les captures d’écran au fil de son évolution.

L’Histoire de l’interface Android en images

D’Android 1.0 en passant par 1.5 Cupcake, puis Donut, Éclair, Froyo, Gingerbread, Honeycomb, Ice Cream Sandwich, Jelly Bean et enfin KitKat, l’évolution a été très rapide comme nous le montre le site Ars Technica. Au début de son existence, Android proposait des mises à jour tous les trois mois, ce qui était bien plus rapide que ses concurrents chez Apple et Microsoft.

Le système d’exploitation mobile de Google est aujourd’hui arrivé à maturité, et les mises à jour se font plus rares. Cela a également pour avantage de diminuer la fragmentation de l’OS et d’harmoniser vers le haut les versions qui sont de plus en plus à jour, notamment grâce à la gamme Nexus et aux Google Edition, même si des efforts sont encore à faire du côté des constructeurs.

Voici un petit florilège des différentes parties de l’interface Android « à travers les âges ». Si vous vous intéressez à l’Histoire de l’OS, rendez-vous sur notre dossier consacré à l’Histoire d’Android.

Via

Réagissez à cet article !
  • Ce n’était pas mieux avant !

    • mangroove

      Non ça c’est sûr ! Je me rappel mon sony xperia X8 sous android 1.6 (mon premier smartphone :) )

      • pierre

        Moi aussi j’avais un x8 :), mon premier téléphone, et malgré les années ils fonctionne encore. Maintenant j’ai un g2

        • Mangroove

          C’est mon frère qui utilisait le X8 jusqu’à l’année dernière et il fonctionne encore :)

          Et maintenant moi j’ai un S3 4G :)

  • iAndroid

    Ce qui fait la force et la faiblesse d’Android, c’est justement son ouverture.
    C’est une force, car chacun peut y faire ce qu’il veut et les constructeurs (et opérateurs) aussi; mais c’est aussi une faiblesse car ils en profitent pour mettre des surcouches qui alourdissent et ralentissent le système. Et si iOS était ouvert, ce serait la même chose et ne serait pas aussi fluide.
    Mais Google doit résoudre son problème de fragmentation, et le programme Silver peut être une solution. Mais entre ce qui est prévu sur le papier et la réalité, ça ne se passe pas forcément comme prévu, et quand on voit que Google lui-même abandonne le développement des mises à jour au bout de 2 ans sur sa gamme Nexus, on ne peut pas dire qu’il montre l’exemple aux constructeurs. Et je connais beaucoup de personnes qui gardent leur smartphone tant qu’il fonctionne, c’est à dire qu’ils ont un smartphone de 4-5 ans d’âge. Par exemple, tous ceux qui ont un iphone 3 ou un S2 qui fonctionne ne souhaitent pas le changer. Ils ont juste changé la batterie, et c’est reparti pour un tour, ils se fichent complètement de ne pas avoir le dernier iOS ou le dernier KitKat.

  • jean-luc Mutabazi

    Pendant ce temps la chez IOS

  • Keur2Lion

    J’ai adoré Android depuis ses tout débuts et j’ai toujours eu foi en cet OS. Au final je n’ai pas fait un mauvais choix. Il me fallait un autre bateau pour abandonner le navire Symbian qui n’arrivait plus à faire front à la tempête « tactile ».

  • bmx22c

    On peut clairement voir l’avancée vers le flat design x)

  • youri_1er

    C’est marrant car j’ai connu presques toutes les versions commercialisés en France de cet OS (mon premier smartphone fut un HTC magic, mon actuel un Nexus 4) et je me disait justement que le changement n’était pas vraiment violent, et parfois pas spécialement bon.
    Rien que le recul des fonctionnalités de Maps me fait regretter certaines « avancés ».
    Le mobilisme actuel et l’avancé vers un design trop contraint de base (appli dialer vraiment affreuse) me font parfois penser à changer après tan d’années.
    D’un autre coté je connais les forces d’Android et je sait que ni WP ni IOS n’ont l’ouverture de cet OS et ne permettent autant de modifications, alors un peu par dépit je reste chez Google, mais j’attends qu’un véritable concurrent vienne bouleverser tout cela.

  • kifto

    une belle progression;perso,j’ai commence avec un xperia x10 sous 2.1 (la cata),puis un htc desire hd(tres bon mais autonomie…) et actuellement un note 2 qui est juste parfait depuis 18 mois…la progression de l’os est impressionante,reste a voir comment google va aborder le virage 64 bits…

  • Android : la course au changement. A n’importe quel prix.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : Oreo au point mort avec 0,5% des terminaux, Marshmallow passe en dessous des 30%

Découvrez la répartition des versions d’Android du mois de décembre à travers le classement que vient de publier Google, Oreo ne représente que 0,5% de part de marché et Marshmallow passe en dessous des 30%. Il reste encore beaucoup de chemin pour arriver au niveau du Nougat et Marshmallow. Analysons le classement pour voir de quoi il retourne exactement.