Batterie : les algues pourraient bientôt faire fonctionner vos smartphones

Maj. le 16 mai 2017 à 15 h 22 min

La technologie offerte dans les smartphone actuels ne cesse de progresser proposant ainsi des matériaux toujours plus performants. Dans le but d’améliorer l’autonomie des batteries et de réduire leur empreinte carbone, une équipe de scientifique affirme avoir progressé de manière significative sur des batteries fonctionnant à l’aide d’algues maritimes.

batterie algue smartphone

Selon l’American Chemical Society, l’équivalent de notre CNRS, des recherches menées conjointement par l’Université chinoise de Qingdao et le Laboratoire National de Los Alamos, ont réussis à développer « des nanofibres de carbones poreux à partir d’extraits d’algues« . Les conclusions du Dr Yang, le directeur des recherches, ont été remises le 5 avril.

Des algues comme conducteur principal

Le principal problème des batteries au lithium, largement utilisées dans tous les modèles de smartphone, c’est qu’elles proviennent d’un minerai, qui à cause de l’extraction et de la fabrication, devient très polluant. La découverte de l’équipe du Dr Yang permettrait d’équiper les batteries de téléphone et des tablettes d’un matériau durable provenant d’une source renouvelable à l’infini : les algues. Possédant une faculté de régénération rapide, propre et économique, la technologie rend plus durable le process de production des batteries.

Travaillant sur ce concept de batterie depuis 2015, le Dr Yang et ses collègues reconnaissent volontiers que de nombreux progrès sont encore à réaliser mais que bientôt l’algue sera à la fois, une source de nourriture saine et une alimentation propre pour nos smartphones.

Les batteries traditionnelles au lithium-ion ont généralement une capacité de 372 milliampères par gramme (mAhg-1) alors que celles utilisées avec les dérivées d’algues ont une capacité réversible de 625 milliampères. Vulgairement, le potentiel des batteries aux algues permettrait d’être multiplié par deux en comparaison des batteries au lithium-ion. De plus, les batteries fonctionnant à l’algue permettrait d’optimiser la durée de vie de celle-ci, diminuant ainsi les recharges sur secteur. A la suite de ses recherches le Dr Yang déclare :

Les matériaux à base de carbone sont les matériaux les plus polyvalents utilisés dans le domaine du stockage et de la conversion d’énergie. Nous voulions produire des matériaux à base de carbone via un chemin vraiment » vert « . Étant donné leur faculté de régénération, nous avons choisi l’extrait d’algues comme précurseur et modèle pour synthétiser des matériaux de carbone poreux. 

Imaginant la prochaine génération de batteries, le Dr Yand affirme que grâce à la composition chimique particulière des algues, ce matériau peut être presque deux fois plus puissante que ceux utilisés traditionnellement en carbone, comme le graphite. Facilement cultivable et accessible, l’algue marine est un ingrédient intelligent et propre à utiliser, puisqu’on le trouve dans toutes les surfaces aquatiques, en grande quantité.

Réagissez à cet article !
  • Lazlow

    Prochains 4271c135 :
    – Vos fientes matinales pourraient faire tourner le prochain Galaxy S9 !
    ou

    – Le prochain iPhone 8 binouze édition fonctionnera grâce à votre sueur !

    • Lazlow

      J’ai raté ma vie. Moi aussi j’aurais dû faire rédacteur de talent à répéter inlassablement les mêmes papelards pour un site sans vie…

      • PipoNaPipo

        ca me fascine les mecs comme toi qui passent leur vie à cracher sur un site, mais qui refresh 40 fois la home

        • Lazlow

          Ça me fascine les mecs comme toi qui sont fascinés par des mecs qui passent leur vie à cracher sur un site.

          J’sais pas moi, j’ai d’autres objets de fascination… :)

          • PipoNaPipo

            on dirait pas…

          • Lazlow

            Ou comment juger la personnalité et la vie de quelqu’un à partir de l’espace commentaires d’un site internet… :)

          • PipoNaPipo

            ou comment juger de la qualité et de l’intégrité d’un rédacteur à partir de l’espace commentaire d’un site internet… :)

          • Lazlow

            Ah, j’ai parlé d’un rédacteur en particulier maintenant.

            Décidément, il faut d’urgence que j’apprenne à écrire, ça ne va plus là !

  • 2sfhim

    La 150ème technologie R-E-V-O-L-U-T-I-O-N-N-A-I-R-E de batterie annoncée en 5 ans. On attend toujours leur mise en production.

    • Mélo

      Oui mais peut-être qu’avec Mélenchon ça va aller plus vite ?

    • Thenv

      En même temps, pour utiliser une technologie innovante d’un point de vue matériel, toutes les infrastructures doivent être reconstruites et les anciennes démantelés, ce qui amène un coût non négligeable pour les entreprises sans pour autant faire des bénéfices équivalent aux actuel batteries.

      Sans compter que ça coûte moins cher de faire travailler des enfants au Congo pour aller chercher tel ou tel minerais au fin fond d’un puits que des des gens avec des connaissances techniques, donc des diplômes, donc un salaire élevé qui vont « créer » ce nouveau matériaux.

  • Search_ID

    Comme pour la plupart des articles à ce sujet, ce genre de batteries n’est pas prêt de voir le jour malheureusement, le carbonate de lithium étant très abondant, fait marcher l’économie et est plutôt facile à extraire. L’argent que ça rapporte fait de l’ombre aux problèmes de pollution…
    Les batteries lithium ont encore de beaux jours devant elles.

    Je vous invite à regarder un doc très intéressant qui parle de ça :

    https://www.youtube.com/watch?v=ZDd7qObmckY

    • PipoNaPipo

      ENFIN un commentaire intéressant, merci beaucoup!

  • Roger

    Soit on multiplie par deux soit on double tout court, mais doubler par deux ça doit bien faire du fois quatre ça !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Western Digital annonce un disque dur de 40 téraoctets d’ici 2025

Western Digital, l’un des leaders en matière de conception et fabrication de disques durs annonce que sa nouvelle technologie MAMR va permettre de commercialiser des disques durs de 40 To dès 2025. La technologie de stockage, éprouvée et très bon…

86ace914145a317646abb752786cd4b9]]]]]