Xiaomi porte plainte contre les Etats-Unis après avoir été blacklisté

 

Xiaomi vient de déposer une plainte contre le gouvernement des Etats-Unis. Le groupe conteste l'une des dernières mesures prises par l'administration Trump. Placé sur liste noire mi-janvier, le constructeur chinois risque de se retrouver privé de ses investisseurs américains. 

xiaomi plainte etats unis

Le 14 janvier 2021, l'administration de Donald Trump a placé 11 entreprises chinoises, dont Xiaomi, sur une liste noire. Accusé de collaborer avec l'armée chinoise et de fournir des “technologies de pointe”  à Pékin, Xiaomi ne pourra plus s'appuyer sur des investissements provenant des Etats-Unis.

La mesure entrera en vigueur à partir du 11 novembre 2021 et s'annonce catastrophique pour le capital de Xiaomi. Ce jour là, tous les investisseurs américains devront liquider leurs parts chez Xiaomi. Dès le 15 mars, plus aucun investisseur américain n'aura le droit d'acheter des actions de la firme chinoise.

Sur le même sujet : Xiaomi blacklisté – les États-Unis ont-ils peur de la suprématie tech chinoise ?

Xiaomi contre-attaque et poursuit les Etats-Unis en justice

Xiaomi avait rapidement démenti les accusations de Washington et assurait ne pas être “détenu, contrôlé ou affilié à l'armée chinoise et qu'elle n'est pas une société militaire communiste chinoise”. Le constructeur de smartphones promettait de prendre “des mesures appropriées pour protéger ses intérêts et ceux de ses actionnaires”. 

C'est désormais chose faite, rapportent nos confrères de Bloomberg. Ce vendredi 29 janvier 2021, Xiaomi a déposé une plainte contre le gouvernement des Etats-Unis. “Xiaomi Corp. porte plainte contre le Département du Trésor et de La Défense des Etats-Unis, contestant la liste noire qui empêche les investisseurs américains d'acheter les titres du géant chinois des smartphones” peut-on lire dans le dépôt de plainte.

Dans la plainte, Xiaomi affirme que la liste noire mise en place est contraire à la constitution des Etats-Unis. Pour rappel, Huawei avait déjà tenté d'annuler les sanctions à son encontre en invoquant la constitution. Sans succès. Quoi qu'il en soit, il se murmure que Joe Biden réfléchit actuellement à lever les sanctions contre Huawei décrétées par son tristement célèbre prédécesseur. Si ça se confirme, la nouvelle administration pourrait bien revenir sur les sanctions financières qui touchent Xiaomi dans la foulée. On vous en dit plus dès que possible.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi Mi 11 3
Le Xiaomi Mi 12 serait le premier smartphone avec Snapdragon 895

Le Xiaomi Mi 12 serait le premier smartphone du marché à être alimenté par le SoC Snapdragon 895 de Qualcomm. D’après les premières informations apparues sur la toile, la marque chinoise mettrait une nouvelle fois tout en oeuvre pour s’assurer…

leak redmi note 10 pro
Xiaomi présentera le Redmi Note 10 Pro Max ce 4 mars 2021

Xiaomi présentera une nouvelle génération de smartphones ce 4 mars 2021, les Redmi Note 10. En plus du Note 10 et du Note 10 Pro, le fabricant chinois annoncera une troisième déclinaison encore plus haut de gamme, le Redmi Note…