Xiaomi a déposé un brevet intéressant évoquant un capteur photo rotatif pour un smartphone. Il pourrait nous donner un aperçu sur l’une des fonctionnalités sur laquelle travaille le constructeur chinois.

Brevet de Xiaomi

Les brevets déposés ne sont pas toujours synonymes de produits futurs, mais ils permettent de voir sur quoi les constructeurs travaillent et quelles idées, utilisées ou non, ils veulent protéger. Le brevet du jour a été déposé par Xiaomi en juin 2019 et publié le 23 juin 2020.

Ce brevet, validé sous le numéro CN 305868884 S, se concentre sur l’appareil photo d’un smartphone. On peut y voir un module rattaché à un endroit sur le capot arrière, mais capable de pivoter sur lui-même.

En le faisant pivoter, l’utilisateur peut ainsi accéder à un deuxième capteur qui, une fois placé dans une certaine position, permet de prendre des selfies. Les illustrations du brevet sont parlantes.

Pas le premier constructeur à y penser

Ce brevet ne décrit pas une révolution, mais une nouvelle façon d’utiliser le capteur photo d’un smartphone. D’autres constructeurs ont en effet déjà essayé de bousculer le format classique du APN arrière/APN frontal.

On peut par exemple évoquer l’Oppo Reno 2, qui proposait un capteur de selfie directement inclus dans la coque et qui en ressortait seulement sur demande. De même, le ZenFone 6 d’Asus proposait un capteur deux-en-un, capable de pivoter sur lui-même si vous souhaitez prendre un selfie. Le brevet de Xiaomi reprend quelque peu cette dernière idée, mais en changeant la manière donc bougerait l’APN. Ici, ce ne serait pas un capteur unique qui ferait toutes les photos, mais deux capteurs inclus dans un seul module rotatif.

Xiaomi travaille sur plusieurs pistes afin d’éliminer le capteur frontal de nos smartphones. Avec ce brevet, on l’a vu, mais également avec d’autres idées encore plus révolutionnaires. Il y a peu, la firme avait annoncé plancher sur un smartphone doté d’un appareil photo frontal directement sous l’écran. Une telle chose permettrait d’éliminer totalement les bords, mais également de se passer d’encoche ou de poinçon, astuces de design qui viennent un peu « casser » l’affichage.

Dans tous les cas, Xiaomi se creuse la tête pour changer la manière d’inclure un APN dans un smartphone. Pensez-vous que ce brevet soit la solution ? Dites-le-nous dans les commentaires !



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
MIUI 12 : Xiaomi déploie la mise à jour sur ces 13 smartphones

Xiaomi vient de lancer le déploiement de la mise à jour MIUI 12 en version finale sur 13 smartphones de son catalogue. On vous propose de découvrir la liste complète des téléphones concernés par cette première vague. Enfin, on vous explique aussi…