Windows 10 : Microsoft corrige une faille béante de Cortana qui permet à n’importe qui de pirater votre PC

 

Vous êtes sous Windows 10 ? Microsoft vient de corriger une grave faille de sécurité touchant l'assistant vocal Cortana. Celle-ci permettait à un attaquant d'exécuter des commandes avec provilèges administrateur depuis l'écran de verrouillage, à condition d'avoir un accès physique à un PC sous Windows 10. Les hackers peuvent ainsi lancer des scripts PowerShell ou lancer des malware sur une clé USB. Microsoft vient de corriger la faille lors du patch Tuesday cette semaine. 

Microsoft vient de patcher cette semaine une faille majeure de l'assistant vocal de Windows 10 Cortana, permettant à n'importe quel attaquant de pirater facilement un PC à condition d'avoir un accès physique à la machine. Comme on peut le voir dans l'exemple ci-dessus, en vidéo, un attaquant peut par exemple détourner l'assistant pour lancer un script PowerShell depuis une clé USB. Et changer par exemple le mot de passe administrateur – sans jamais voir accès à un compte sur la machine. De quoi donner un accès total à une session utilisateur quels que soient ses privilèges par exemple.

Windows 10 : une grave faille de sécurité de Cortana vient d'être corrigée

Le bug a initialement été découvert par McAfee qui en a publié les détails le 23 avril. Pour ne rien arranger, Windows 10 révèle la lettre correspondant à une clé USB via une notification lorsque celle-ci est branchée. Selon Microsoft, la faille ne touche que les installations PC et serveurs qui ont bénéficié de la mise à jour Creators Update et/ou April 2018 Update. Les chercheurs insistent : “que peut on faire [grâce à cette faille, ndlr] à ce stade ? Ce que vous voulez. Notre démonstration montre que l'on peut changer le mot de passe et se logguer dans une installation de Windows 10 en utilisant cette simple technique”. 

L'exploitation de cette faille (au demeurant assez simple à exploiter) est désormais très bien documentée, ce qui renforce les risques pesant sur les machines qui n'ont pas encore bénéficié du patch. Si vous n'avez pas encore mis à jour votre machine avec le patch CVE-2018-8140, il est fortement recommandé de désactiver Cortana, ou à minima de désactiver l'accès à Cortana depuis l'écran de verrouillage.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
windows 10 hack font
Une police de Windows 10 permet aux hackers de pirater des PC à distance

Des pirates se sont servis d’une simple police Windows 10 pour s’introduire à distance dans le PC de leurs victimes. La faille a permis d’autoriser l’accès au noyau par des programmes malveillants, le rendant ainsi vulnérable aux attaques. Microsoft a depuis…

phishing postmate
Phishing : des pirates ciblent les livreurs d’une filiale d’Uber

Une campagne de phishing cible les coursiers de Postmates, un service de livraison très présent aux États-Unis. Les hackers se font passer pour des employés de la filiale d’Uber afin d’obtenir les identifiants des travailleurs. Ces derniers accusent l’application de…