WhatsApp tacle discrètement Messenger et rappelle l’importance du chiffrement de bout-en-bout

 

Alors que Facebook Messenger vient enfin de se doter d'une fonctionnalité de chiffrement, WhatsApp vient de publier une publicité plutôt acide dans laquelle le service rappelle l'importance du chiffrement en bout en bout. Un petit tacle discret à son “concurrent”.

whatsapp chiffrement pub
Crédits : WhatsApp

Chez WhatsApp, on aime rappeler de temps en temps que l'application est l'une des références des messageries instantanées chiffrées, aux côtés de Telegram ou Signal. En effet, l'entreprise vient tout juste de diffuser une nouvelle publicité sur YouTube baptisée : “Doubt Delivered”.

Dans ce court spot publié le 28 janvier 2022, on y suit un facteur pas vraiment respectueux de la vie privée et de la confidentialité des utilisateurs. Pour cause, il ouvre systématiquement les courriers et les colis des gens avant de les livrer. Sans surprise, il sont tous scandalisés. “Pourquoi vous me livrez mon courrier ouvert ?”, s'agace un homme. “Vous voulez payer mes factures étant donné que vous les consultez ?”, s'exaspère une autre personne.

Pourquoi toute cette mise en scène ? Pour arriver à cette conclusion du faux facteur : “ les SMS non-chiffrés, ils sont comme ces courriers, ils sont juste ouverts”, explique-t-il. La légende du spot publicitaire enfonce le cloud en rappelant que “chaque jour, plus de 5,5 milliards de messages sont envoyés sans la protection du chiffrement de bout en bout”. WhatsApp conclut : “Les messages sont exposés comme ces livraisons”.

Comme des airs de petit tacle envers Facebook Messenger

Si cette publicité vise explicitement les SMS, on ne peut s'empêcher d'y voir un pied-de-nez à Facebook Messenger, qui vient tout juste de se doter d'une fonctionnalité de chiffrement. Mieux vaut tard que jamais comme on dit. Seulement, il faut rappeler que le système n'est pas activé par défaut. En effet, il faudra procéder à quelques manipulations pour ouvrir une conversation chiffrée. De fait, l'utilisateur lambda peut très bien passer à côté de la fonctionnalité. Chose impossible sur WhatsApp puisque toutes vos conversations sont chiffrées par défaut.

Du côté de Facebook Messenger et Instagram, il faudra attendre 2023 avec de voir débarquer le chiffrement par défaut, d'après les dernières déclarations de Meta. Selon les dires de l'entreprise, ce retard est due à ses préoccupations concernant la sécurité des utilisateurs. Meta ne souhaite pas que le chiffrement de bout en bout ne l'empêche de détecter les activités criminelles sur ses plateformes.

Source : Mashable



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !