Un NFT de la première page de Wikipedia s’est vendu pour plus de 660 000 euros

 

Un NFT représentant la première page de Wikipedia vient d'être vendu aux enchères pour plus de 660 000 euros. Cette image JPEG représente à quoi ressemblait l'encyclopédie lors de sa création en 2001. 

Wikipedia NFT
Crédits : Wikipedia

Ce mercredi 15 décembre, Christie's, célèbre société de vente aux enchères londonienne, a vendu un NFT (jeton non fongible) de la première page de Wikipedia aux enchères pour la somme de 750 000 dollars (environ 664 450 euros). Pour ceux qui ne connaissent pas, un NFT est un certificat numérique qui permet d'authentifier des oeuvres d'Art en les inscrivant dans une blockchain, un registre décentralisé, résilient et infalsifiable.

Le token non fongible avait été mis en vente douze jours plus tôt pour la somme de 100 dollars. Ce fichier JPEG montre à quoi ressemblait Wikipédia, célèbre encyclopédie universelle, au moment où Jimmy Wales et Larry Sanger, cofondateurs du site web, ont mis en ligne la première page. “Ce que vous voyez affiché est-ce à quoi ressemblait Wikipédia lorsque j’ai configuré le logiciel”, affirme Jimmy Wales. Christie's précise que ce fichier est interactif. L'acquéreur pourra éditer le document afin de “recréer l’expérience de construire Wikipedia”. 

Sur le même thème : Nike rachète une marque de baskets virtuelles vendues sous forme de NFT

Les profits générés par le NFT vont financer un réseau social alternatif

Dans la foulée, la maison d'enchères a mis en vente un iMAC couleur fraise ayant appartenu à Jimmy Wales. Il s'agit de l'ordinateur ayant permis de mettre en ligne la première page de Wikipedia le 15 janvier 2001, il y a plus de 20 ans. ” Il s’agit de son ordinateur personnel, qu’il utilisait pour le développement et la recherche au moment du lancement du site”, explique Christie's. L'ordinateur a été vendu 187 500 dollars (environ 166 100 euros) au siège new-yorkais de Christie's.

Jimmy Wales s'est engagé à utiliser les fonds récoltés pour développer un réseau social alternatif à Facebook et consorts : WT.Social. D'après l'homme d'affaires américain, il s'agit d'un “réseau social décentralisé, non commercial, sans publicités, collectes de données ou désinformation et non toxique”.

Quelques mois plus tôt, un NFT du code source du web a été vendu pour la somme de 5,4 millions de dollars par Tim Berners-Lee, le créateur du World Wide Web, en association avec Sotheby, une autre maison d'enchères britannique qui exploite la blockchain et les innovations du secteur des cryptomonnaies. D'après un rapport de Nonfungible.com, le secteur des NFTs continue de croître, avec près de 6 milliards de dollars de transactions sur la blockchain Ethereum lors du troisième trimestre 2021.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !