Traduction de brevets : un virage que les entreprises ne doivent pas rater

Les brevets sont des documents légaux complexes et indispensables aux entreprises quels que soient leurs domaines : ils permettent de réutiliser des droits et de commercialiser des inventions, souvent le fruit d’importants efforts de recherche et de développement. Les formulations techniques de ces documents sont extrêmement complexes à maîtriser, et requièrent les services de traducteurs humains expérimentés.

Selon l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), les dépôts de brevet dans le monde ont augmenté sans discontinuer ces huit dernières années. En 2017, cet organisme rattaché à l’ONU rapporte que 3.168.900 brevets ont ainsi été déposés dans le monde, sans compter les 1,7 millions de designs industriels déposés. Les récentes évolutions technologiques, en particulier l’Internet des Objets, la 5G, ou les semi-conducteurs – pour ne citer qu’eux – stimulent ce phénomène au niveau mondial, et ces brevets protègent les entreprises et les créateurs aux quatre coins de la planète.

À qui confier une tâche aussi délicate que la traduction de brevets ?

Qu’une entreprise s’appelle Huawei, Qualcomm, Sony, ou soit une start-up plus confidentielle de la French Tech, les brevets sont vitaux. Aussi, ils doivent être protégés à l’échelle internationale, ou a minima dans plusieurs espaces juridiques. Ce qui signifie, concrètement, qu’il est nécessaire de les traduire. Cela étant, les brevets ont des conséquences sur le plan légal et leur formulation exige une précision et une délicatesse extrêmes.

Pour qu’une idée soit protégée de la même manière dans deux pays différents, il faut, entre autres, que la demande inclue une documentation détaillée dans la langue cible et qu’elle suive certaines règles qui peuvent varier d’un pays à l’autre. Autrement dit, traduire un brevet n’est pas simple, et la tâche ne peut être confiée à un traducteur inexpérimenté sur le sujet, au risque pour l’entreprise commanditaire de perdre à terme un avantage compétitif souvent décisif pour s’étendre à l’international.

Global Voices propose notamment des services de traduction technique avec des professionnels spécialisés dans les nouvelles technologies. L’entreprise propose en plus de ses services de traduction, des services de localisation et d’adaptation. Les traducteurs possèdent le langage sectoriel nécessaire avec au minimum 5 ans d’expérience dans le domaine.

Les traductions de Global Voices sont conformes à la certification ISO 9001:2015. Celle-ci implique entre autres la satisfaction du client, l’efficacité du service et la norme européenne de qualité NF EN-15038 qui oblige Global Voices à garantir la qualité de la traduction par la compétence de ses traducteurs et la relecture par une tierce personne.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android Q : comment installer la beta 1

Android Q est désormais disponible en version beta. Plusieurs mois avant l’arrivée de la version finale, Google a mis à disposition des utilisateurs d’un Pixel, Pixel 2 ou Pixel 3 une première beta publique. On vous explique comment faire pour télécharger et installer la 10ème version…