Test du Xiaomi Mi Note 10 : Miam Miam !

test xiaomi mi note 10

Maj. le 10 avril 2020 à 18 h 36 min

Un peu plus d’un an après son arrivée en France, Xiaomi lance le Mi Note 10. Le constructeur continue de miser sur une stratégie agressive : inonder le marché de modèles à l’excellent rapport techno-prix. Avec le Mi Note 10, Xiaomi mise sur la photographie avec un module composé de 5 capteurs. Rien que ça.

test xiaomi mi note 10

Depuis son arrivée en France en juin 2018, Xiaomi inonde le marché des smartphones avec en moyenne une sortie toutes les six semaines. Petit dernier de la famille, le Mi Note 10 se positionne comme l’une des références du constructeur. Les produits de la gamme Mi Note ont réussi à conquérir le coeur des utilisateurs grâce à une excellente autonomie, des écrans de qualité et des formats taillés pour le multimédia.

Cette année, Xiaomi va plus loin et dote le Mi Note 10 de talents de photographe. Il intègre un quintuple module photo dont un capteur de 108 mégapixels. Le tout pour 550 euros ! Xiaomi parvient-il à s’imposer sur ce segment ultra-concurrentiel ? Le Mi Note 10 tient-il toutes ses promesses ? Quid de la photographie ? Nous l’avons testé en avant-première.

Prix et date de sortie du Mi Note 10

Le Mi Note 10 est disponible au prix de 549,90 euros sur le site officiel de la marque et dans les boutiques partenaires. Une fois encore, Xiaomi adopte un positionnement ultra-agressif et devrait faire de son Mi Note 10 une nouvelle référence du marché.

test xiaomi mi note 10 prix

Fiche technique

DésignationXiaomi Mi Note 10
Ecran6,47'' AMOLED 3D Curved
600 nit (HBM) / 430 nit (typ)
Contrast 400000:1
DCI-P3
Certifié TÜV Rheinland
Mode lecture 2.0
ProcesseurSnapdragon 730G 8nm
GPUAdreno 618
Mémoire vive6 Go de RAM
Stockage128 Go
Micro SDNon
Capteur photo arrièreUltra haute résolution : f/1,69 ; champ de vision 82° ; capteur 108 MP 1/1,33” (photosites 1,6 µm) ; stabilisation optique et électronique ; 4-en-1 super Pixel
Téléobjectif 2x : 50 mm f/2 ; capteur 12 MP (photosites 1,4 µm) ; stabilisation optique et électronique
Téléobjectif 5x : 125 mm f/2 ; capteur 5 MP ; stabilisation optique ; zoom optique x5, zoom hybride x10, zoom numérique x50
Ultra grand-angle : 13 mm f/2,2 ; champ de vision 117° ; capteur 20 MP 1/2,8’’(photosites 1 µm)
Macro : f/2,4 ; capteur 2 MP 1/5" (photosites 1.75µm) ; autofocus 2 à 10 cm
Capteur photo avant32 mégapixels (photosites 1,6 µm) avec objectif ouvrant à f/2
Réseau4G toutes fréquences
ConnectivitéNC
PortsUSB-C / Jack 3,5 mm
CapteursLecteur d'empreintes sous l'écran
Autonomie5260 mAh
Résistance à l'eauNon
ColorisMidnight Black, Glacier White, Aurora Green
Dimensions157,8 x 74,2 x 9,67 mm
Poids209 grammes
OSAndroid 9.0 + MIUI 11
Prix549,90 euros

Design premium

S’il n’arborait pas de petite encoche en forme de goutte d’eau en façade, on pourrait confondre le Mi Note 10 avec un OnePlus 7T Pro. De face, l’écran incurvé de 6,47’’ brille par son intégration exemplaire. Les bordures épousent parfaitement le châssis et les contours de la dalle restent très fines : 2 mm sur les côtés et le front, 3 mm pour le menton.

test xiaomi mi note 10 encoche

test xiaomi mi note 10 menton

Tout de verre vêtu (attention aux traces de doigts), le nouveau smartphone de Xiaomi se distingue surtout par ses cinq capteurs photo. Positionnés à la verticale dans le coin supérieur gauche, ils descendent jusqu’au milieu de la coque. Si deux des capteurs épousent parfaitement la surface, le triple module principal dépasse de deux petits millimètres.

test xiaomi mi note 10 design

Xiaomi regroupe les touches physiques (alimentation, volume) et le slot pour carte SIM sur la bordure droite. L’USB-C, le haut-parleur et le jack 3,5 mm (oui il y en a un) sont réunis sur la bordure inférieure. Comme la tranche supérieure, elle est d’ailleurs légèrement creusée, apportant un effet de style bienvenu.

test xiaomi mi note 10 capteurs photo

test xiaomi mi note 10 boutons

Le Mi Note 10 ne s’adresse pas à tous les publics. Imposant (157,8 x 74,2 x 9,67 mm) et massif (208 g), il combat dans la catégorie des super poids lourds aux côtés du Galaxy Note 10+ ou du OnePlus 7T Pro par exemple. L’utilisation à une main se révèle donc quasi impossible.

test xiaomi mi note 10 design logo

test xiaomi mi note 10 performances

Malgré son format géant, le nouveau Mi Note reste élégant. Ses courbes, le choix des matériaux, le niveau de finitions, tous les ingrédients d’un modèle premium sont réunis.

Ecran AMOLED convaincant

Avec son écran de 6,47’’, le Mi Note 10 se classe parmi les mastodontes du marché aux côtés du OnePlus 7T Pro par exemple. Xiaomi opte pour une dalle AMOLED incurvée recouverte d’un verre de protection Gorilla Glass 5 de Corning. Le constructeur promet un taux de contraste de 400000:1 et une luminosité de 430 nits. La compatibilité DCI-P3 assure un excellent confort lors du visionnage de films et séries puisqu’il s’agit du format adopté par les studios hollywoodiens.

test xiaomi mi note 10 ecran

Dans les faits, l’écran du Mi Note 10 se révèle très réussi. Ne mâchons pas nos mots, il est même impressionnant pour un smartphone à ce prix. Les contrastes sont très bons, les noirs profonds et la luminosité excellente. Les couleurs tirent légèrement vers le bleu mais Xiaomi autorise la personnalisation de la colorimétrie dans les paramètres d’affichage. Notons d’ailleurs que ce menu est très complet.

Le chinois semble vouloir prendre soin de vos petits yeux : le Mi Note 10 a obtenu la certification TÜV Rheinland garantissant une faible émission de lumières bleues. Enfin, le Mode Lecture 2.0 réchauffe les couleurs pour réduire la fatigue oculaire.

Audio : Jack is back !

Alors que la plupart des marques choisissent de s’en débarrasser, Xiaomi continue de croire au jack 3,5 mm. Les adeptes apprécieront. Pour améliorer l’expérience audio, le constructeur propose plusieurs options d’écoute. Un égaliseur complet (7 bandes) et 11 pré-réglages (par défaut, rock, jazz, pop, classique, hip-hop, blues, electronic, country, dance, metal) permettent de personnaliser le son.

Xiaomi autorise également l’écoute en haute définition (compatible Hi-Res), à condition bien sûr d’utiliser un casque compatible (avec ou sans fil). Attention, l’activation de cette fonction bloque l’accès à l’égaliseur. Il faudra donc choisir.

Si la qualité de son se révèle très bonne avec des écouteurs, elle reste moyenne depuis les haut-parleurs. Xiaomi ne propose pas de stéréo et l’unique sortie sur la tranche inférieure manque d’équilibre. On s’en contente pour visionner quelques vidéos ou jouer quelques minutes, mais on branchera rapidement un casque pour plus d’immersion. Quoi qu’il en soit, pour son prix, le Mi Note 10 se révèle très bon sur le terrain de l’audio.

Très bonnes performances

Alors qu’il nous a habitués à des processeurs haut de gamme, Xiaomi opte ici pour une puce milieu de gamme de Qualcomm. A l’instar du Reno 2 d’Oppo, le Mi Note 10 embarque le Snapdragon 730G (gravé en 8nm), un dérivé « gaming » de la 730.

test xiaomi mi note 10 benchmarks

Ce choix permet à Xiaomi de compresser les coûts (et donc le prix) tout en répondant aux besoins des utilisateurs. En effet, les benchmarks, bien qu’acceptables, ne reflètent pas vraiment le potentiel du Mi Note 10. Au quotidien il se révèle rapide et fluide pour tout type d’usage. Les 6 Go de RAM LPDDR4x assurent une parfaite gestion du multitâche alors que les 128 Go de stockage UFS 2.1 raviront les plus gros consommateurs de contenus.

La puce graphique Adreno 618 garantit une excellente expérience de jeu, même avec les licences les plus exigeantes. Nous avons pu nous amuser sur PUBG Mobile, Asphalt 9 et Call of Duty Mobile avec les configurations graphiques maximales sans jamais souffrir de bugs ou de ralentissements. Que demander de plus ?

Une interface en constante évolution

Le Mi Note 10 tourne sous MIUI 11.0.3 basé sur Android 9 Pie (mise à jour de sécurité du 1er septembre 2019). Adulée ou critiquée, l’interface de Xiaomi a le mérite de ne laisser personne indifférent. Parmi ses points forts, on compte les infinies possibilités de personnalisation, la charte graphique séduisante et quelques fonctionnalités facilitant l’utilisation au quotidien.

test xiaomi mi note 10 interface

Ses détracteurs soulignent l’absence de tiroir d’applications ou le trop grand nombre de bloatwares et applications en doublon. Il est vrai que l’installation automatique des appli sur la page d’accueil nous rappelle davantage iOS qu’Android. D’autres constructeurs ont fait ce choix et l’installation d’un lanceur d’applications alternatif comme Nova Launcher permet de corriger ce point.

test xiaomi mi note 10 logiciel

Que l’on aime ou non MIUI (les goûts et les couleurs), on doit bien reconnaître que Xiaomi améliore son logiciel vite et bien. Sur les précédentes versions, nous déplorions par exemple la mauvaise gestion des notifications avec les modèles à encoche. Xiaomi a corrigé le problème. En outre, le Mi Note 10 adopte tous les standards de 2019 notamment le mode sombre et la navigation par gestes, parfaitement intégrés à l’ensemble.

test xiaomi mi note 10 lecteur empreintes

Enfin, Xiaomi propose la reconnaissance faciale (sans technologie 3D). Pour plus de sécurité, il intègre un lecteur d’empreintes sous l’écran très efficace.

Excellente autonomie et recharge rapide 30 W

Côté autonomie, Xiaomi ne souhaite pas ternir la réputation de sa gamme Mi Note. Le nouveau modèle hérite d’une batterie généreuse de 5260 mAh ce qui lui permet de se classer parmi les smartphones les plus endurants du marché. Comptez deux jours d’autonomie pour une utilisation polyvalente et jusqu’à deux jours et demi pour les utilisateurs plus modérés. Le Mi Note 10 nous a surtout impressionnés dans sa gestion des usages gourmands. Nous n’avons perdu que 4% de batterie en 45 minutes de jeu sur Call of Duty Mobile par exemple.

test xiaomi mi note 10 autonomie

Compatible avec la recharge rapide, le Mi Note 10 est fourni avec un chargeur (là encore généreux) de 30 W. Cela permet de gagner 50% de batterie en une trentaine de minutes. Une charge complète nécessite un peu plus d’une heure à peine. Seule petite déception : l’absence de recharge sans fil. Mais au regard du prix, peut-on vraiment en vouloir à Xiaomi ?

test xiaomi mi note 10 recharge

Appareil photo : et maintenant 5 capteurs

Dans la famille Toujourplus, je demande le petit frère ! Alors que la plupart des grands constructeurs adoptent un triple ou quadruple module photo, Xiaomi équipe son Mi Note 10 de cinq capteurs, rien de moins :

  • Ultra haute résolution : f/1,69 ; champ de vision 82° ; capteur 108 MP 1/1,33” (photosites 1,6 µm) ; stabilisation optique et électronique ; 4-en-1 super Pixel
  • Téléobjectif 2x : 50 mm f/2 ; capteur 12 MP (photosites 1,4 µm) ; stabilisation optique et électronique
  • Téléobjectif 5x : 125 mm f/2 ; capteur 5 MP ; stabilisation optique ; zoom optique x5, zoom hybride x10, zoom numérique x50
  • Ultra grand-angle : 13 mm f/2,2 ; champ de vision 117° ; capteur 20 MP 1/2,8’’(photosites 1 µm)
  • Macro : f/2,4 ; capteur 2 MP 1/5″ (photosites 1.75µm) ; autofocus 2 à 10 cm
test xiaomi mi note 10 appareil photo

Avec cet arsenal de capteurs, Xiaomi opte pour une stratégie à l’opposé de Google et mise sur la polyvalence. Malgré toute sa bonne volonté le constructeur chinois ne parvient pas à atteindre le niveau d’excellence d’un Pixel 4, ni même d’un Pixel 3a vendu 400 euros en début d’année. Néanmoins, le Mi Note 10 reste un très bon photophone.

Zoom x2

Zoom x5

Dans de bonnes conditions de lumière, les clichés sont de qualité avec un très bon piqué, de bons contrastes et des couleurs naturelles.

De nuit, Xiaomi a toujours cette fâcheuse tendance à compenser l’absence de lumière par un bruit numérique trop agressif. Les photos ressortent alors plus (trop ?) lisses. Néanmoins, dans ces conditions, le Mi Note 10 s’en sort tout de même très bien. Les couleurs ne bavent pas, les détails restent tout de même bien présents et les contrastes demeurent très bons. Il éprouve en revanche beaucoup de difficultés à traiter les sources de lumière dans les environnements obscurs : effets de halo et saturation ternissent l’ensemble.

Xiaomi propose de capturer des photos de 108 MP pour des clichés plus détaillés, plus justes, avec de meilleurs contrastes, bref bien meilleurs. De nuit, la qualité des clichés monte d’un cran avec une meilleure restitution des couleurs et un meilleur piqué.

IMG_20191102_182422
IMG_20191031_183744
IMG_20191031_183124
IMG_20191031_150309
IMG_20191031_150203

Ultra grand-angle et portraits

Xiaomi cède lui aussi à la tendance de l’ultra grand-angle pour le meilleur et pour le pire. Dans de bonnes conditions de lumière, les clichés se révèlent acceptables avec une bonne conservation des détails. En revanche, la distorsion est trop agressive et la saturation baisse de manière trop drastique. De nuit, difficile d’obtenir des résultats exploitables tant la perte de détails est flagrante.

Ultra grand-angle

Pour les portraits, Xiaomi associe son capteur de 108 MP au téléobjectif 2x (capteur de 12 MP). Lors du shoot, on observe donc un zoom sur le sujet ce qui nous oblige souvent à nous repositionner. Un défaut que l’on retrouve sur tous les smartphones combinant un téléphoto au module principal. Les portraits obtenus se révèlent plutôt bons même s’ils présentent trois défauts majeurs : les contours manquent parfois de précision, le bokeh aurait pu être plus progressif et les visages moins lisses.

Zoom 2x, 5x, 10x et 50x

Dans un souci de polyvalence, Xiaomi met l’accent sur le zoom. Un premier capteur de 12 MP intègre un téléobjectif capable d’effectuer un zoom x2. Les résultats se révèlent excellents avec un très peu de bruit numérique et des couleurs naturelles.

Zoom x2

Zoom x5

Ultra grand-angle

Un second téléobjectif (capteur de 5 mégapixels) permet de réaliser un zoom optique x5 avec des résultats très satisfaisants. Le zoom hybride x10 se révèle acceptable mais le bruit et le grain commencent à détériorer la qualité globale. Enfin, le zoom numérique x50 reste anecdotique et relève surtout d’un argument marketing : dans les faits, les clichés sont inexploitables.

Mode Macro

Comme Honor et OnePlus, Xiaomi adopte les photos macro. Le constructeur repousse encore les limites avec un autofocus jusqu’à 2 cm. Contrairement au zoom x50, ce mode se révèle impressionnant et permet de capturer des détails que l’on ne verrait même pas à l’oeil nu. Néanmoins, les loupés ne sont pas rares notamment à cause d’une stabilisation poussive. Il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour obtenir un cliché net.

Caméra frontale

A l’avant Xiaomi intègre un capteur de 32 mégapixels (photosites 1,6 µm) avec objectif ouvrant à f/2. Comme toujours, nous conseillons de désactiver le mode beauté si vous ne voulez pas obtenir des selfies avec des visages de poupées russes. Nous le recommandons d’autant plus que les selfies se révèlent particulièrement détaillés avec un excellent rendu des couleurs. Le mode portrait en revanche lisse trop les visages. Dommage, car les contours sont précis et le bokeh assez doux.

Vidéo

Le Mi Note 10 peut filmer jusqu’en 4K à 30 im/s ou en Full HD à 60 im/s. Tous les modes de prise de vue de l’appareil photo sont disponibles en vidéo, avec des résultats logiquement très disparates. Xiaomi propose une multitude de modes dont la super stabilisation. S’il se révèle efficace pour un smartphone à ce prix il n’atteint pas le niveau d’un modèle premium comme l’iPhone 11 Pro ou le Galaxy Note 10+. Un mode Vlog permet d’appliquer des filtres colorimétriques pour apporter un style à vos vidéos en un clic. Un mode embellissement corrige les défauts du visage. Enfin, le Mi Note 10 peut filmer en slow motion jusqu’à 960 fps.



Notre avis sur le Xiaomi Mi Note 10

Comment ne pas craquer pour le Mi Note 10 ? Tous les ingrédients d’un excellent smartphone sont réunis : excellente autonomie, bonnes performances, magnifique écran, design premium et appareil photo de qualité. Ses quelques faiblesses ne nous permettent pas de lui donner la note maximale. On peut citer par exemple l’absence de recharge sans fil ou l’appareil photo et l’interface encore perfectibles. Mais pour 550 euros, ce sont des petits défauts que l’on pardonne très vite, jusqu’à les oublier. Ne vous y trompez pas, le Mi Note 10 est une nouvelle référence du marché.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
Test du Google Pixel 4a : un milieu de gamme hyper convaincant

Tout juste annoncé, tout juste testé. Google vient enfin d’officialiser son Pixel 4a, un smartphone compact, abordable et pourtant bien nanti. Nous avons eu l’occasion de le tester durant plusieurs jours et vous livrons toutes nos conclusions concernant celui qui…

Test du OnePlus Nord : retour aux sources gagnant

Après avoir pris une orientation ultra-premium, OnePlus revient à ses origines et lance le OnePlus Nord. Derrière ce nom se cache un smartphone bien plus abordable mais tout aussi séduisant que ses frères. Après une première prise en main concluante, nous avons pu utiliser le Nord pendant quelques jours. Voici notre test complet.

Test de l’Asus ROG Phone 3 : le retour du roi

Le ROG Phone 2 était déjà le smartphone gaming le plus abouti. Son successeur relève encore le niveau. Si le design du ROG Phone 3 est plus sage, la fiche technique, elle, oublie cette fausse modestie grâce à la plate-forme…

Test Motorola Edge 5G : Motorola revient à son meilleur niveau

Le Motorola Edge est un smartphone qui se place sur le marché du milieu de gamme « plus ». Il cherche à se différencier de la concurrence grâce à son design tout en sobriété ainsi que grâce son écran (très) incurvé sur…

Test Sony Xperia 1 II : la vraie bonne surprise de l’été

Le Sony Xperia 1 II est, à n’en pas douter, un excellent smartphone qui n’a pas à rougir de la concurrence de Samsung, Xiaomi, Oppo ou Huawei. Doté d’un écran hors du commun, d’une excellente plate-forme technique et d’une prise…

Test du Redmi Note 9 : Xiaomi serait-il en perte de vitesse ?

La gamme Redmi Note de Xiaomi a toujours été considérée comme la référence du rapport qualité-prix dans le segment de marché autour des 200 euros. Le Redmi Note 9, vendu au même prix que ses prédécesseurs, en est la dernière…

Test du Xiaomi Black Shark 3 : un bon smartphone gaming à prix abordable

Black Shark, filiale de Xiaomi spécialisée dans le gaming lance deux nouveaux smartphones. Si le Black Shark 3 Pro vise un public aisé, le Black Shark 3 s’adresse aux joueurs au budget plus contenu. Que vaut ce nouveau smartphone gaming à moins de 600 euros ? Réponse dans notre test complet !

Test du Nubia Red Magic 5G : à quelques marches du podium

Équipe d’un Snapdragon 865 et offrant jusqu’à 256 Go de stockage et 12 Go de RAM, le Nubia Red Magic 5G s’annonce d’ores et déjà comme l’un des smartphones les plus puissants du moment. Avec son design et ses accessoires…

Test du Realme X50 Pro 5G : aux frontières du Real

Après une première incursion sur le marché français avec des modèles d’entrée de gamme, Realme lance le X50 Pro un modèle premium vendu seulement 599,90 euros. À la lecture de sa fiche technique, on s’attend à trouver le meilleur rapport qualité-prix du marché. Mais qu’en est-il réellement ? Nous l’avons testé pendant plusieurs jours.

Test du Xiaomi Mi 10 Pro 5G : le diable est dans les détails

Xiaomi commercialise le Mi 10 pro depuis le 7 avril 2020. Proposé à 1000 euros, il est le premier smartphone grand public de la marque à atteindre ce niveau de prix. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours.

Test OnePlus 8 : les yeux plus gros que le ventre

Dans un contexte assez particulier OnePlus a annoncé les OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro. Cette année, le numéro 4 du marché des smartphones premium (en France) s’attaque à Apple, Samsung et Huawei. Le défi est-il relevé ? Premiers éléments de réponse dans notre test complet du OnePlus 8.

Test du OnePlus 7 Pro : OnePlus atteint les sommets

OnePlus lance le OnePlus 7 Pro, un smartphone truffé de technologies dernier cri. La marque qui monte souhaite rivaliser avec les ténors du marché ultra-premium que sont Samsung ou Apple. Objectif atteint ? Nous l’avons testé.

Test du Galaxy S20 Ultra : un mastodonte toutes catégories

Fraîchement reçu à la rédaction, le S20 Ultra n’a pas fait l’unanimité. Certains l’ont adoré parce que « ça doit être génial de regarder Netflix sur un tel écran », ou « de prendre des photos avec un tel capteur », quand d’autres ont…