SpaceX déploie les satellites de OneWeb, le concurrent de Starlink, après l’ultimatum de la Russie

 

Le fournisseur d'accès Internet par satellite OneWeb a été contraint de demander à son concurrent SpaceX de l'aider à mettre ses satellites en orbite, après que le précédent partenaire de lancement de l'entreprise britannique, la société d'État russe Roscosmos, a tenté de faire pression sur la société pour qu'elle rejette les sanctions de la guerre en Ukraine.

OneWeb satellite
Crédit : OneWeb

OneWeb a annoncé qu'elle avait conclu un accord avec son concurrent SpaceX pour reprendre le lancement de sa constellation de satellites Internet plus tard cette année, 18 jours seulement après que Roscosmos a suspendu les lancements des appareils, qui devaient avoir lieu à l’aide de fusées russes Soyouz. L'agence spatiale russe avait d'ailleurs récemment été piratée par Anonymous.

Pour rappel, à la suite de l'invasion russe de l'Ukraine, l'agence spatiale russe, Roscosmos, a exigé que les satellites de OneWeb ne soient pas utilisés à des fins militaires. OneWeb a refusé, et la Russie a donc retiré les 36 satellites qui devaient être lancés par sa fusée Soyouz le 4 mars 2022, obligeant ainsi OneWeb à se tourner vers son concurrent principal SpaceX, qui déploie déjà sa propre constellation de satellites Internet Starlink.

Lire également : Starlink atteint un débit de 120 Mbit/s, le service fait mieux que l’Internet fixe !

OneWeb sauvé par SpaceX après avoir été abandonné par les Russes

L'ultimatum russe n’a pas été très bien accueilli par les dirigeants de OneWeb, qui appartient conjointement au gouvernement du Royaume-Uni et à la société indienne Bharti Global. L’entreprise a donc été obligée de suspendre tous les autres lancements avec la Russie et de chercher un autre fournisseur de lancement à mi-chemin du processus pluriannuel de déploiement de sa constellation. La société a finalement demandé de l'aide à son concurrent SpaceX, qui n’a pas mis longtemps à accepter.

« Nous remercions SpaceX pour son soutien, qui reflète notre vision commune du potentiel illimité de l'espace », a déclaré Neil Masterson, PDG de OneWeb, dans un communiqué aujourd'hui. « Avec ces plans de lancement en place, nous sommes sur la bonne voie pour terminer la construction de notre flotte complète de satellites et fournir une connectivité robuste, rapide et sécurisée autour du globe ».

Le premier lancement avec SpaceX est prévu en 2022 et viendra ajouter des satellites à la constellation déjà en orbite de OneWeb qui compte actuellement 428 satellites, soit 66 % de la flotte totale prévue de 648 satellites. Le réseau de OneWeb fournira une connectivité mondiale à haut débit et à faible latence.

Source : OneWeb



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !