Anonymous pirate l’agence spatiale russe et dévoile des fichiers sensibles

 

La cyberguerre contre la Russie se poursuit. Un groupe de hackers affilié à au collectif Anonymous a piraté un site web appartenant à l'institut russe de recherche spatiale. Les pirates en ont profité pour partager des documents sensibles dans un fichier Zip sur Twitter, contenant notamment des notes manuscrites, des feuilles de calcul et des descriptions de missions lunaires.

piratage russe agence spatiale
Crédits : Roscomos

Comme vous le savez, la guerre en Ukraine a également lieu sur le Cyberespace. Dès les premiers moments du conflit, les infrastructures de l'Ukraine ont été frappées par une cyberattaque massive, dont l'objectif consistait à supprimer toutes les données des PC du pays. Peu de temps après, le collectif Anonymous a annoncé son entrée officielle en cyberguerre contre la Fédération russe.

Depuis cette déclaration, les hackers ont multiplié les attaques contre des institutions russes et les sites de différents médias et des principales agences de presse. Bien entendu, les opérations pour déstabiliser les installations russes se poursuivent. Nous venons d'apprendre qu'un groupe de pirates affilié au collectif Anonymous vient de pirater un site web appartenant à l'institut russe de recherche spatiale (IKI).

Les hackers ont visiblement ouvert une brèche dans un sous-domaine du site Web de l'IKI, bien que d'autres sous-domaines restent en ligne. La partie compromise du site concerne le projet d'observatoire spatial mondial ultraviolet (WSO-UV), un projet similaire au télescope spatial Hubble et dont le lancement est prévu en 2025.

À lire également : Ukraine – l’Europe se prépare à une cyberattaque de la Russie avec des exercices de défense

piratage russe agence spatiale
Crédits : Twitter

Anonymous continue ses opérations pour détraquer les sites russes

Ce jeudi matin, un compte Twitter populaire lié à Anonymous a partagé les détails de l'opération et a attribué les mérites de cette attaque à un groupe baptisé vOg3lSec. À l'heure où nous écrivons ces lignes, le site uv.ikiweb.ru était toujours hors-service. Grâce à nos confrères du site The Verge, on peut y voir un capture d'écran de la page d'accueil du site, qui a été modifiée pour l'occasion par les pirates. On pouvait y lire :

Hey P… de Russes… Désolé… Cosmonautes ?? Je ne sais pas quoi dire, trouvez un site web sympa au lieu de menacer les gens avec l'ISS, compris ?“. La dernière partie du message fait référence à une déclaration de Dmitry Rogozin, chef de l'agence spatiale russe. En effet, le responsable a fait entendre qu'il était enclin à cesser les partenariats entre la Roscosmos et la NASA, mettant de fait en péril le futur de la station spatiale internationale.

Par ailleurs, le compte Twitter YourAnonNews a partagé un fichier zip hébergé sur le cloud qui contiendrait des fichiers russes issues de l'attaque de l'agence spatiale russe. Selon Vice, ces documents comprendraient des notes manuscrites, des PDF et de feuilles de calcul ainsi que des descriptions de missions lunaires.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !