Snapchat supprime le filtre de vitesse après la mort de plusieurs adolescents sur la route

 

Snapchat a décidé de retirer son filtre qui indique la vitesse de son utilisateur. La firme a plusieurs fois été mise en cause dans des affaires d’accident de la route ayant coûté la vie à des adolescents, qui ont délibérément roulé plus vite pour afficher un score généreux sur leurs photos.

Snapchat
Crédits : Unsplash

Si les réseaux sociaux ont pour but premier de nous connecter les uns et les autres, ce ne sont pas les dérives qui manquent. On connaît depuis longtemps les risques d’une utilisation trop poussée de ces applications, cela sans compter ceux qui s’en servent de manière détournée. Déjà dans le viseur du ministère de l’Intérieur pour être le « réseau social de la drogue », Snapchat s’attire également les foudres des parents de jeunes et des associations de sécurité routière.

En cause : son filtre qui affiche la vitesse de l’utilisateur au moment où est prise la photo. Disponible depuis 2013, ce dernier a encouragé de nombreuses personnes à adopter des comportements dangereux sur la route. Comprenez ne pas respecter les limitations de vitesse pour prendre un snap à toute allure et impressionner ses amis. Rouler vite tout en regardant son smartphone, le combo n’a malheureusement pas été gagnant pour de nombreux adolescents, qui ont trouvé la mort au volant de leur voiture.

Sur le même sujet : Comment supprimer son compte Snapchat

Le filtre vitesse de Snapchat a causé la mort de nombreux adolescents

Pendant longtemps, Snapchat a néanmoins défendu son filtre, avant de finalement céder sous la pression en le transformant en autocollant, difficile à trouver dans les sous-menus. En effet, les familles des victimes sont nombreuses à avoir porté plainte contre la firme, au vu des accidents qui se sont enchaînés. En 2015, un conducteur ressort d’un accident avec d’importantes séquelles cérébrales tandis que, la même année, un autre pilote tue trois femmes sur les routes de Philadelphie. L’année suivante, cinq personnes trouvent la mort pour ces mêmes raisons. En 2017, une collision à presque 200 km/h coûte la vie à trois hommes.

Suite à ces tragédies, Snapchat a finalement décidé de supprimer le filtre controversé, assurant que « rien n’est plus important que la sécurité de [sa] communauté », avant d’ajouter que la fonctionnalité est « à peine utilisée » suite aux mesures entreprises par les développeurs. « Des vies seront sauvées », se félicite l’avocat Joel Feldman qui a longtemps travaillé sur ces dossiers sensibles. « Des accidents seront évités, mais l’avocat en moi dit : “Mon Dieu, pourquoi cela a-t-il pris si longtemps ?” ».

Source : NPR



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !