Samsung, Google, Apple sortiraient des lentilles de contact connectées avant 2030

 

Après les montres, les bracelets, les écouteurs et les lunettes, le futur produit connecté indispensables pourraient bien être des lentilles de contact. Selon une étude du cabinet Global Market Vision, le marché des lentilles connectées connaitra une forte expansion d’ici 2029. Plusieurs grandes firmes travaillent sur le sujet, dont Samsung, Google et Apple. Reste à savoir qui arrivera en premier.

lentilles de contact connectées étude
Google Smart Contact Lens

Une récente étude remet sur le devant de la scène l’un des marronniers des nouvelles technologies : les lentilles de contact connectées. Cette étude provient de la société Global Market Vision. Elle affirme que ce type de produit devrait connaitre une forte expansion dans un avenir très proche. En effet, les auteurs du document tablent sur une arrivée commerciale de lentilles de contact avant 2029. Soit dans les huit prochaines années.

Lire aussi – Samsung prépare une smartwatch avec capteur de sucre pour le diabète

L’étude s’appuie sur différents projets en cours au sein de grandes entreprises technologiques et médicales. L’étude cite bien évidemment Samsung, Google et Apple, ainsi que Sony ou encore Sensimed. La présence de Samsung, Google et Apple dans cette liste n’est pas une surprise. En effet, elles ont toutes déposé des brevets en lien avec des lentilles de contact intelligentes durant la dernière décennie. Cependant leurs projets respectifs ne ciblaient pas toujours le même usage.

Lentilles de contact connectées : un projet vieux de 10 ans chez Google

Les premières lentilles de contact connectées sont nées il y a bientôt dix ans. En effet, en 2014, Google Inc. (devenu plus tard Alphabet) annonçait que sa filiale Google X (devenu depuis simplement X) développait les premières lentilles intelligentes dont le but est de mesurer en temps réel le taux de sucre dans les larmes afin d’aider les diabétiques à contrôler leur glycémie sans utiliser une méthode invasive.

Quelques mois après avoir dévoilé son projet, Google signe un accord avec le groupe suisse Novartis pour produire ces lentilles de contact connectées. Mais les deux partenaires ne sont jamais parvenus à développer un produit commercialisable. Pourquoi ? Parce que les études affirmaient que les larmes ne sont pas suffisamment précises pour mesurer le taux de sucre et être utilisées dans le cadre d’un traitement du diabète. Certains experts ont même qualifié le projet d’infaisable, car les larmes, comme la sueur, sont trop influençables par des éléments environnementaux, comme la chaleur ou l’humidité.

Il faudra attendre 2020 avant d’entendre à nouveau parler du projet de Google et Novartis. Il y a deux ans, le groupe pharmaceutique affirmait avoir considérablement avancé dans le développement de ces lentilles de contact connectées et pouvoir effectuer des tests dans les cinq ans. Soit avant 2025. Parallèlement, Google X a déposé un nouveau brevet à propos d’un accessoire connecté qui ressemble beaucoup à son projet d’origine. Voilà qui est prometteur.

Samsung, Sony et Apple travaillent sur des lentilles pour la réalité augmentée

Citons également trois autres projets dont le champ d’application n’est pas médical, mais informatif. Il s’agit d’afficher des informations en « réalité augmentée », c’est-à-dire en surimpression de la vie réelle. En 2016, Sony déposait un brevet sur des lentilles connectées capables, théoriquement, d’afficher de telles informations. La même années, Samsung faisait de même. En 2021, un célèbre analyste financier affirme qu'Apple travaille sur des lentilles contact connectées pour afficher ici aussi de la réalité augmentée. Rappelons que celle-ci est depuis longtemps l’un des « dadas » d’Apple. En revanche, cet analyste estime qu'Apple ne serait pas prêt avant 2030.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !