Pokémon Go est lié à un nombre inquiétant d’accidents de la route

 

Selon une étude réalisée par des chercheurs américains de l'université de Perdue, Pokémon Go a été la cause de centaines d'accidents de la route durant ces quatre ans d'existence. Le préjudice se compte en milliards de dollars d'après ces experts. 

pokémon go accident
Crédits : Paintimpact.com via Flickr

Après l'alcool, les stupéfiants ou la fatigue, Pokémon Go pourrait bien intégrer la liste des causes de mortalité sur les routes. C'est en tout cas que ce que révèle une étude édifiante, et il faut le dire alarmante, des chercheurs américains de l'université de Perdue, dans l'État de l'Indiana.

Pour rappel, Pokémon Go a été un véritable carton lors de son lancement en juillet 2016. Le jeu développé par les équipes de Niantic s'appuie sur la réalité augmentée et invite les joueurs à capturer des pokémons tout en se promenant. Ce concept novateur a très rapidement connu le succès, le jeu ayant rapporté 600 millions de dollars en seulement trois mois d'activité.

Le rapport inquiétant entre Pokéstops et accidents de la route

Avec 600 millions de téléchargements et 3,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires, Pokémon Go est aujourd'hui un monstre du jeu mobile. Pour autant, il est également responsable d'un très grand nombre d'accidents de la route. Dans cette étude baptisée “Mort par Pokémon Go : les conséquences économiques et humaines du jeu au volant“, les chercheurs ont constaté une nette augmentation des accidents de la route à proximité des Pokéstops avant et après le 6 juillet 2016, date de lancement du jeu.

Pour rappel, les Pokéstops sont des points d'intérêts qui permettent notamment d'obtenir des items en jeu comme des œufs, des pokéball ou des élixirs de soin. Après s'être penchés sur plus de 12 000 rapports d'accidents du comté de Tippecanoe (Indiana), les chercheurs ont conclu que 134 accidents de plus se sont produits à proximité d'un pokéstop durant les 148 jours qui ont suivi le lancement du jeu. Selon leurs calculs, ces accidents potentiellement causés par Pokémon Go ont occasionné 410 188 euros de dommages matériels.

Soit une augmentation de 22% du montant total des dommages provoqués par des accidents de la route aux États-Unis. En outre, ces 134 accidents enregistrent 31 blessés. Aux dommages matériels, les chercheurs ont ajouté le coût des hospitalisations et l'augmentation du prix des assurances des conducteurs. Ils ont ensuite extrapolé ces chiffres à l'échelle du pays. Ainsi, les chercheurs évaluent le coût total des accidents provoqués par Pokémon Go entre 2 et 7,3 milliards de dollars aux États-Unis, en seulement 148 jours de carrière.

À lire également : Pokémon Go – guide et astuces pour tout attraper et être le meilleur dresseur

Niantic a pris des mesures pour empêcher ces pratiques

Très rapidement, Niantic a été contraint de prendre des mesures pour empêcher les joueurs de jouer au volant. Depuis une mise à jour publiée en octobre 2016, jouer en voiture même en étant passager est interdit. En outre, Niantic a fixé une nouvelle limite de vitesse pour faire éclore les oeufs Pokémon. Désormais, il ne faut pas dépasser les 10,5 km/h.

Sur son site officiel, Niantic rappelle d'ailleurs que “Pokémon GO ne doit pas être utilisé au volant d'un véhicule. Cette directive est renforcée par des avertissements et comportements au sein de l'application”. Enfin, il faut rappeler qu'un décret est entré en vigueur en mai 2020 en France. Désormais, utiliser son smartphone au volant est punissable d'une suspension de permis de six mois.

Source : Université de Perdue



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !