Nothing Phone 1 : DxOMark le descend en flammes sur la qualité sonore

 

Le site DxOMark a passé les micros et les enceintes du Nothing Phone au banc d’essais. Disons le tout net, les tests ne l’ont pas épargné. Carl Pei, PDG de Nothing aurait-il un peu lésiné sur la qualité des composants de son smartphone ?

Le Nothing Phone (1) sort du lot, c’est un fait. Mais pas forcément pour les bonnes raisons, comme en attestent les résultats publiés par DxOMark. La compagnie boulonnaise est connue pour être intraitable en matière de qualité photo et sonore. Les tests audio consistent à enregistrer des sons et ambiances avec les microphones intégrés du smartphone, et à faire jouer divers morceaux, films et dialogues à travers ses haut-parleurs. Le tout se déroule en laboratoire et en conditions d’utilisation réelles, avec des applications standard.

Selon le laboratoire, les caractéristiques sonores du Nothing Phone (1) sont en dessous de la moyenne dans tous les secteurs. En restitution sonore, il en résulte un son nasal et étriqué dont sont absentes les basses et les fréquences bas-médium. À un niveau moyen, le volume sonore est trop fluctuant alors qu’à fort volume, la compression appliquée est bien trop agressive. De façon prévisible, le tableau est encore plus sombre en termes de représentation spatiale. Cela dit, peut-on demander à un smartphone d’avoir la même capacité de reproduction que des enceintes dédiées ?

Faute de composants de qualité, le son du Nothing Phone (1) est médiocre

Tout n’est cependant pas à jeter. Selon DxOMark, le Nothing Phone (1) est meilleur en enregistrement qu’en restitution sonore, même s’il y a encore beaucoup à améliorer. Les aigus sont faiblards, et les fréquences basses manquent de définition. De manière générale, la qualité sonore est très variable en fonction des applications et de leurs conditions d’utilisation. Le micro associé à la caméra selfie est qualifié de médiocre, évitez de l'utiliser si vous souhaitez enregistrer une bande-son audible. Une mention assez bien est accordée aux algorithmes d’annulation de bruit, qui sont parfois trop énergiques. Cela peut être gênant lors d'enregistrements de vidéos de concert ou lors de la prise d’appels, car la clarté peut s’en ressentir.

À lire – Capteurs photo : comment bien comprendre les scores DxOMark

Le Nothing Phone (1) obtient 103 points au classement audio de DxOMark. Sans être tout à fait catastrophique, c’est une conclusion décevante pour un smartphone qui se veut innovant. Le Nothing Phone (1) possède bien des atouts, mais si vous êtes à la recherche d’une expérience sonore à la hauteur, il faudra plutôt vous tourner vers le Black Shark 5 Pro, la référence en la matière avec 161 points DxOMark ou encore vers le toujours épatant Asus ROG Phone 5.

Source : DxOMark

  • Amazon
    499€
    Découvrir l'offre
  • Fnac
    555.46€
    Découvrir l'offre


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !