NFT : il gagne des millions d’euros en vendant de simples selfies

 

Sultan Gustaf Al Ghozali est à la tête d’un business très fructueux et pourtant, il n’a rien d’un entrepreneur. Son idée de génie a tout simplement été de vendre ses selfies sous la forme de NFT. S’il ne pensait pas au début que ces derniers valaient beaucoup d’argent, sa collection a rapidement dépassé le million de dollars.

selfie nft

OpenSea est une plateforme un peu particulière. Spécialisée dans la vente de NFT, on y trouve, par définition, un peu tout et n’importe quoi. Vous voulez acheter le code source du web — à condition d’avoir un portefeuille bien garni ? C’est possible. Forcément, une telle liberté mène également à quelques dérives. Il n’est pas rare de tomber sur du contenu volé, à plus ou moins grande échelle. Gare aux chaînes YouTube que vous y trouverez, notamment, car un certain StakeTheWeb s’amuse à les subtiliser à ses créateurs.

Sultan Gustaf Al Ghozali ne fait rien d’illégal en soi, mais son profil est certainement l’une des plus grandes curiosités du site. Depuis 4 ans, cet étudiant indonésien se prend en selfie chaque jour. Récemment, il a eu l’idée de les regrouper dans une collection sur OpenSea appelée Ghozali Everyday. Naturellement, il n’en pensait pas obtenir une fortune, alors il fixa d’abord le prix à 0,000 01 ETH, soit à peine 3 centimes d’euros.

Il devient millionnaire en vendant ses selfies en NFT

« Je me disais que ça pourrait être drôle si l’un des collectionneurs collectionnait mon visage », explique Ghozali. « Je n’ai jamais pensé que quelqu’un voudrait acheter les selfies, c’est pourquoi je n’ai fixé leur prix qu’à 0,000 01 ETH ». Mais, le marché des NFT étant ce qu’il est, le prix d’un selfie a rapidement grimpé à 0,9 ETH. À l’heure actuelle, la collection est évaluée à 381 ETH, soit presque un million d’euros.

Sur le même sujet : Un artiste crée The NFT Bay, un site pour pirater tous les NFT

« Je n’arrive pas à croire que les gens ont acheté ma photo #NFT. 35 déjà vendues en un jour », déclare Ghozali sur Twitter. Une nouvelle preuve, s’il en fallait une, que les NFT sont un marché imprévisible, pour ne pas dire volatile. Comme chaque nouvelle tendance sur le web, de nombreuses personnes parviendront à faire fortune en trouvant le bon filon. À l’heure actuelle, le secteur global pèse 22 milliards de dollars.

Source : OpenSea



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !