Life360 vendrait les données de localisation précises de millions d’utilisateurs

 

Life360, un service de géolocalisation mondialement populaire qui se présente comme une plateforme de sécurité familiale, vendrait des informations de géolocalisation de millions d’utilisateurs à d’autres entreprises.

Life360
Crédit : Life360

D’après le témoignage de 2 anciens employés de l’entreprise relayés par The Markup, une communauté de journalistes d'investigation à but non lucratif, Life360 vendrait des données de localisation d'enfants et d'adultes à une douzaine de courtiers en données qui fournissent ensuite ces données à d'autres tiers. Vendre les données des utilisateurs est assez courant dans l’industrie, puisque même Apple et Google s’adonnent à cette pratique.

Pour ceux qui ne le savent pas, Life360 est un service basé sur la localisation qui permet à vos amis et à votre famille de partager leur position exacte. L’application est notamment utilisée par des parents qui souhaitent savoir où se trouvent leurs enfants. Le logiciel, utilisé par près de 33 millions d’utilisateurs dans le monde, est l'une des plus grandes sources de données du secteur, c’est pourquoi les employés anonymes ont exprimé leur inquiétude quant à la manière dont les données sont utilisées et au manque de garanties pour éviter les abus.

À lire également : Attention, le Bluetooth de votre smartphone permet de vous suivre à la trace

Tile a récemment été racheté par Life360

Les employés auraient décidé d’alerter les journalistes sur ces pratiques à cause de l’acquisition de Tile. En effet, Life360 a récemment racheté Tile, une société qui fabrique des trackers basés sur la technologie Bluetooth et qui fait concurrence aux AirTags d'Apple pour 205 millions de dollars.

Tile, le fruit d’une campagne de crowdfunding réussie en 2013, a développé sa gamme de produits au fil des ans avec une variété de trackers différents et des partenariats avec d'autres entreprises pour utiliser sa technologie. La société propose notamment un service d'abonnement, Tile Premium, qui offre des fonctionnalités supplémentaires, des batteries de rechange et une assurance contre les pertes potentielles.

Life360 affirmait que Tile lui permettrait de fournir une « solution globale » pour localiser les animaux domestiques, les personnes et les objets perdus, mais ces déclarations sont désormais alarmantes, compte tenu des problèmes de confidentialité des données soulevés dans le rapport de The Markup. En effet, au moment du rachat, Tile avait intégré sa technologie dans plus d'un million de dispositifs tiers, des téléphones et ordinateurs portables aux colliers pour chiens. De plus, le réseau de Tile, similaire au réseau Find My d’Apple, comptait plus de 30 millions d’utilisateurs à travers le monde le mois dernier.

Quelles sont les entreprises à qui Life360 vend vos données ?

Parmi les sociétés auxquelles Life360 vendrait les données de localisation de ses utilisateurs, on peut notamment citer Cuebiq, Arity, Safegraph ainsi X-Mode, un fournisseur de données de localisation. Un employé de X-Mode interrogé par The Markup aurait corroboré les propos des employés anonymes de Life360 en déclarant que les données de localisation brutes reçues de Life360 étaient l'une de leurs « offres les plus précieuses » en raison du « volume et de la précision des données ».

Interrogé sur la question, Chris Hulls, PDG de Life360, a simplement déclaré à The Markup que les données sont une « partie importante du modèle commercial » qui permet aux services de base de Life360 d'être offerts gratuitement. « Nous n'avons aucun moyen de confirmer ou d'infirmer l'exactitude » de la question de savoir si Life360 fait partie des plus grandes sources de données du secteur, a déclaré le fondateur et PDG de Life360, Chris Hulls, dans une réponse par courriel aux questions de The Markup. « Nous considérons les données comme une partie importante de notre modèle économique qui nous permet de garder les services de base de Life360 gratuits pour la majorité de nos utilisateurs, y compris les fonctionnalités qui ont amélioré la sécurité des conducteurs et sauvé de nombreuses vies ». Voilà qui est clair, les utilisateurs qui tiennent à la confidentialité de leurs données pourraient bien fuir l’application.

D’après la politique de confidentialité de l’entreprise, Life360 n’a pas le droit de revendre d’informations à des organismes gouvernementaux dans les cas d’application de la loi, mais la société peut toujours « partager des données avec des tiers ». Ces données seraient anonymisées pour que l’on ne puisse pas « vous identifier directement », mais elles soulèvent tout de même des questions en matière de vie privée.

Source : The Markup



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !