Le premier moteur d’avion à hydrogène au monde testé avec succès par Rolls-Royce et EasyJet

 

Une première dans le domaine de l'aviation a été réalisée au Royaume-Uni : Rolls-Royce et EasyJet ont déclaré avoir effectué « le premier essai au monde d'un moteur d'avion moderne fonctionnant à l'hydrogène ».

Rolls-Royce moteur d'avion à hydrogène
Crédit : Rolls-Royce

Rolls-Royce a déclaré avoir fait fonctionner un moteur d'avion à l'hydrogène, ce qui constitue une première mondiale pour l'industrie aéronautique, qui envisage depuis des années maintenant d'utiliser ce carburant pour décarboniser le transport aérien. Le test a été mené conjointement avec la célèbre compagnie aérienne low cost EasyJet.

L'essai a été réalisé sur un prototype d'un moteur d'avion régional Rolls-Royce AE 2100-A modifié dans une installation au Royaume-Uni. Le moteur a utilisé ce que l'on appelle de « l'hydrogène vert », un type d'hydrogène créé par électrolyse avec de l’électricité provenant de sources d’énergies renouvelables, dont notamment éoliennes et marémotrices.

Rolls-Royce veut décarboner le transport aérien

Si faire fonctionner un moteur à réaction converti à l'hydrogène est une avancée importante en soi, il est tout aussi essentiel de savoir d'où vient l'hydrogène. Ce dernier est produit par ce que l'on appelle le reformage du méthane à la vapeur, qui implique la séparation des atomes d'hydrogène du méthane. Cela libère donc du dioxyde de carbone, bien que l'hydrogène vert gagne du terrain à mesure que le monde s'oriente vers des sources d'énergie plus propres.

Même si cet essai a été concluant, on ne s’attend pas à pouvoir voler avec des avions à hydrogène dans un avenir proche. Le moteur AE 2100 qui a été utilisé dans le test équipe l'avion de ligne régional Saab 2000 de 50 places, ainsi que divers avions militaires tels que la plate-forme de surveillance Lockheed P-3 Orion et les transporteurs de troupes C-130. Pour les avions commerciaux de plus grande taille, comme les A320 de 150 places, la technologie de la combustion directe devrait être associée à des moteurs beaucoup plus puissants.

Airbus avait lui-même déclaré il y a quelques années que les premiers avions écologiques à hydrogène ne voleraient qu’en 2035. Rolls-Royce prévoit d'effectuer d'autres tests sur l’avion à hydrogène, y compris des essais en vol, mais il n'a pas précisé quand ces tests auraient lieu. En attendant, on pourrait bien voir débarquer des avions électriques, puisqu’un premier appareil avec 3600 kg de batteries a réussi son premier vol.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !