Le phishing a maintenant recours à de fausses fenêtres de connexion quasiment indétectables

 

Mis en évidence par un chercheur en sécurité, les pirates peuvent simuler de fausses fenêtres d’identification mais avec de « vraies » url. De quoi brouiller encore un peu plus les pistes.

Phishing Bitdefender
Crédit Elisa Ventur sur Unsplash

Le phishing (ou hameçonnage) n’est pas un phénomène nouveau et beaucoup d’internautes ont appris à se méfier de certains messages soi-disant envoyés par leur banque, leur caisse de sécurité sociale ou tout autre organisme ou entreprise qu’ils sont susceptibles de connaitre.

Le but de ces messages est de vous attirer sur une réplique exacte du site où vous croyez être. Toutefois, il suffit souvent de regarder l’url qui s’affiche dans votre navigateur pour se rendre compte qu’elle n’est pas tout à fait conforme à ce qu’elle devrait. L’extension peut être différente ou quelques caractères bizarres présents.

De fausses fenêtres mais avec de vraies url

Mais, les pirates jamais à court d’innovation ont créé un nouveau type d’attaque dite “Browser-in-the-browser” (BitB) qui permet de sophistiquer un peu plus ce type de procédé. Leur but est de substituer la fenêtre d’identification qui apparait normalement lorsque vous essayez de vous connecter à un service par une autre qui n’a pour objectif que de vous dérober votre login et votre mot de passe.

Cette attaque a été documentée par un chercheur en sécurité connu sous le nom de mr.d0x. Il explique que les pirates profitent des capacités grandissantes des langages utilisés pour coder les sites (HTML, CSS et JavaScript). Il est toujours nécessaire de faire venir l’internaute sur un faux site pour l’inciter à se connecter pour s’identifier. L’objectif étant de déclencher l’affichage d’une fausse fenêtre pop-up de connexion extrêmement bien imitée.

Antiphishing Bitdefender
A gauche la fausse fenêtre de connexion, à droite la vraie. Crédit : mr.d0x

Là où le système est particulièrement retors, c’est qu’il permet lorsque l’on passe sa souris en rollover sur la fenêtre frauduleuse d’afficher une url en bas de navigateur parfaitement conforme. L’internaute aura vraiment l’impression d’être au bon endroit. Une fois son login et mot de passe saisis, il est trop tard pour faire marche arrière. Ses identifiants sont à présent entre de mauvaises mains.

Pour se prémunir de ce genre d’attaque, l’extrême vigilance est certes une bonne méthode mais loin d’être infaillible, le plus simple étant de s’équiper d’un logiciel de protection digne de ce nom comme Bitdefender Total Security. Il intègre déjà ce type de menace et ne se laissera pas berner pas ce subterfuge.

Cet article a été rédigé en partenariat avec Bitdefender. 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !