iPhone : des milliers d’ouvriers désertent l’usine Foxconn par peur du Covid

 

Une véritable hémorragie touche l'usine Foxconn de Zhengzhou. Les ouvriers la fuient par milliers de peur d'attraper le Covid, mais aussi à cause de la lassitude que provoque les mesures toujours plus restrictives imposées par leur employeur et par l'Etat chinois.

La terreur règne dans l’usine Foxconn de Zhengzhou. Depuis que des cas de Covid y ont été déclarés, l’entreprise qui fabrique des iPhone 14 pour Apple a imposé un confinement très strict à ses 200 000 ouvriers, dans le respect de la politique chinoise de “no Covid”. Tout comme à Shenzen en mars 2022, il est maintenant question d’imposer un couvre-feu dans l’enceinte de l’usine, mais aussi dans ses environs. Les travailleurs sont désormais bien décidés à fuir ces conditions de vie devenues insupportables.

À lire – Covid-19 : les smartphones du futur seraient capables de détecter le virus

Nombre de vidéos toutes plus impressionnantes les unes que les autres dévoilent le véritable exode qui est en train de se dérouler sur le site de cette immense usine dans laquelle vivaient et travaillaient près de 200 000 personnes. Ces employés fuient non seulement le confinement très strict qui leur est imposé, mais également par peur de contracter le virus mortel.

Les employés de l'usine Foxconn fuient par milliers, les livraisons d'iPhone 14 vont baisser en novembre

Les premiers cas de Covid-19 ont été déclarés à la mi-octobre dans cette usine du fabricant taiwanais. Depuis lors, les restrictions imposées jour après jour aux travailleurs n’ont été que plus drastiques. La direction de l’usine s’est jusqu’à maintenant refusée à communiquer le nombre de malades, ce qui n’a certainement pas aidé à rasséréner les ouvriers. L’un d’eux témoigne auprès de Reuters : “nous avons fermé le 14 octobre, et depuis on ne cesse d’être soumis à des tests PCR. Au bout de 10 jours, nous avons dû mettre des masques N95, et on nous a donné des médicaments traditionnels chinois”.

Jusque là, rien que de très normal, mais son témoignage se fait plus glaçant : “quand un test était positif ou qu’on suspectait quelqu’un de l’être sur la chaîne de production, on avait droit à une annonce, mais le travail continuait. Des employés étaient appelés au milieu de leur service, et si on ne les voyait pas le lendemain, cela voulait dire qu’ils avaient été emmenés ailleurs”. Des conditions de travail tout simplement infernales. Malgré les dénégations des responsables de Foxconn, la rumeur court que près de 20 000 employés ont été isolés sur le site de Zhengzhou. Ces événements auront des conséquences au niveau mondial. Les experts prévoient notamment que les livraisons d’iPhone 14 seront en baisse de 30 %.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !