Haptique : Microsoft présente l’écran donnant différentes sensations de toucher

Microsoft a fait la démonstration d’un prototype d’écran tactile permettant de ressentir que l’on appuie sur une touche ou différents degrés d’adhérence de la surface.

microsoft ecran haptique

Les écrans avec un retour tactile sont étudié depuis longtemps, mais pour le moment, il n’a guère été fait mieux qu’une vibration tentant de simuler le fait que l’on vient par exemple d’appuyer sur une touche du clavier. Or, au delà du confort, il est établi que l’on fait plus d’erreur lorsque l’on ne ressent pas un clavier physique sous ses doigts, d’où la difficulté supérieure d’écrire sans regarder les touches, comme on peut le faire avec un clavier physique.

Microsoft est donc sur coup, et sa branche Microsoft Research Asie a donc dévoilé des techniques permettant d’aller plus loin que la sensation de vibration. Il ne s’agit pas de simples concepts, mais de prototypes déjà fonctionnels.

L’objectif de Hong Tan, chercheuse chez Microsoft, est « d’impliquer pleinement le sens du toucher dans l’interception homme-machine« . Arriver à une telle chose ne changera pas vraiment l’efficacité des machines, mais rendra l’expérience bien plus appréciable et immersive.

haptique microsoft

Trois système sont d’ors et déjà en jeu et fonctionnels, dans le premier, l’écran est composé de couches d’un matériau disposés sous une vitre flexible. Le matériau se déforme face à un courant électrique, et la vitre également, ce qui abouti à la sensation concrete d’appuyer sur un bouton.

Le deuxième système  se base sur un courant alternatif envoyé à l’écran, le faisant vibrer à haute fréquence, ce qui change la friction entre celui ci et le doigt. Ainsi, il est possible de faire varier l’adhérence du doigt sur la surface.

Le troisième est ressemblant mais différent, son but est également de faire varier l’adhérence mais également la sensation de texture, lisse ou « rugueuse ». Il se base quant à lui sur une charge électrique au niveau de l’écran créant un différentiel électrique entre le doigt et la surface, et donc une légère attraction, faisant varier les sensations.

Pour le moment, bien que l’avancée soit fascinante, cette technologie haptique manque d’application concrète la rendant populaire. Microsoft évoque tout de même des fonctions vraiment utiles si la technologie évoluait. Au delà de pouvoir sentir la résistance d’un fichier que l’on glisse sur son écran, elle pourrait par exemple offrir la possibilité « de sentir la texture d’un vêtement sur un magasin online ».

Les choses vont bien plus loin que les baskets indiquant quand changer de direction. De notre côté, imaginons également le champ d’action de ce genre de technologies sur le monde du jeu vidéo, dont le Graal est de repousser l’immersion toujours plus loin. La réalité virtuelle d’appareils tels que le prochain casque développé par Samsung et Oculus pourraient profiter de telles avancées.

 

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le CSA lance sa campagne « Pas d’écran avant 3 ans »

Le CSA lance ce 19 octobre 2018 sa campagne de prévention « Pas d’écran avant 3 ans » pour sensibiliser les parents sur les dangers des smartphones, tablettes et TV pour les tout petits. Jusqu’au 21 octobre, spots et reportages sont diffusés à…