Google présente son ordinateur quantique 100 millions de fois plus rapide qu’un PC

Maj. le 18 juin 2019 à 10 h 28 min

Malgré le scepticisme de certains scientifiques, Google en partenariat avec la Nasa affirme avoir prouvé l’efficacité de son ordinateur quantique D-Wave X2. Celui-ci est 100 millions de fois plus rapide qu’un ordinateur classique mais bien entendu, reste encore loin d’un usage universel.

Ce nouvel ordinateur intégrant une puce composée de 1000 qubits (bits quantiques) a réalisé une vitesse de calcul impressionnante balayant tout sur son passage. Le test consistait en un complexe problème d’optimisation comportant 945 variables habituellement employé en intelligence artificielle. Face à un ordinateur classique, le quantique a pu résoudre ce problème 10⁸ plus rapidement et pour cause :

Précision : Le qubit est la nouvelle génération du bit (1 ou 0) faisant fonctionner nos ordinateurs actuels. Ici, la vitesse de calcul est grandement améliorée car les qubits peuvent représenter 0, 1, voire 0 et 1 en même temps mais aussi en superposition des autres valeurs.

En faisant passer une seconde épreuve avec l’algorithme Quantum Monte Carlo destiné à faire en sorte que des processeurs classiques reproduisent le comportement de systèmes quantiques, le D-Wave X2 a là encore été 10⁸ plus rapide. Ainsi, pour Google la confirmation que l’ordinateur de la société canadienne D-Wave bénéficiait d’une accélération quantique venait d’être donnée, un revirement dans l’histoire de l’informatique à première vue.

Ces tests ont été menés dans un laboratoire de la NASA à Moffet Field (Californie) et auraient donc abouti à la révélation officielle du « premier ordinateur quantique commercialisé au monde » selon D-Wave, affirmation éveillant tout de même le doute au sein de la communauté scientifique. Ces derniers restent sceptiques quant à son mode de calcul qui, selon eux, ne correspond pas réellement à une opération quantique, se rapprochant plus d’un super-calculateur. Argument réfuté par Harmut Neven préposé au laboratoire d’intelligence artificielle quantique de Google.

Ce dernier s’est exprimé face à la presse américaine et a repris les résultats du test, prouvant que le D-Wave X2 était capable au cours d’une résolution de problème, de procéder à des accélérations 100 millions de fois supérieures à un ordinateur classique doté d’un seul cœur.

Ce que le D-Wave X2 a fait en une seconde, un ordinateur classique aurait pris 10000 ans. – Harmut Neven

Malgré ses assertions, de nouveaux tests devront être effectués afin de réellement savoir si le champagne peut être sabré ou non. De plus, il ne s’agit que d’un prototype et nous nous trouvons dans les balbutiements de l’informatique quantique ainsi, du chemin reste encore à parcourir avant de disposer de ce type de technologie à grande échelle. Le D-Wave X2 a avant tout été créé pour des problèmes d’optimisation mais pourrait dériver vers des tâches propres à l’intelligence artificielle.

via/via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
USB 4 : les premiers appareils compatibles arrivent en 2020

Les spécifications de la norme USB 4 sont presque finalisées. L’USB-IF a annoncé que les premiers appareils compatibles sortiront en 2020. Les caractéristiques avaient été en partie dévoilées en mars dernier. On sait notamment que la nouvelle génération de l’USB…

Huawei reporte le lancement de son nouveau PC portable MateBook

Huawei a indéfiniment reporté le lancement d’un nouvel ordinateur portable de la gamme des MateBook. Privé de Windows et de processeurs Intel suite au décret de Donald Trump, la marque chinoise aurait mis l’entièreté de sa division PC en stand-by. …

Microsoft prépare un PC Surface pliable avec deux écrans

Microsoft travaille sur une Surface pliable équipée de deux écrans. Le PC aurait même fait l’objet d’une première démonstration en interne. Si la firme a vraisemblablement enterré l’idée de sortir un smartphone pliable sous Windows, elle continue visiblement de développer…