Google Chrome va bloquer les téléchargements susceptibles de contenir des virus

Maj. le 12 avril 2019 à 11 h 00 min

Google Chrome multiplie les initiatives pour une meilleure sécurité des internautes. Dans une prochaine mise à jour, le navigateur va déployer des mesures pour bloquer les téléchargements susceptibles de contenir des virus et autres contenus à risque.

Google annonce de nouvelles fonctionnalités dans Chrome qui permettront de réduire les « téléchargements à risque ». Et pour y parvenir, l’entreprise compte s’attaquer aux contenus considérés comme mixtes. Il s’agit de sites qui se chargent via une page HTTPS mais qui incluent des contenus HTTP non sécurisés. Ces sites sont généralement susceptibles de poser des risques aux internautes et Google n’a jamais caché qu’il n’aimait pas les sites qui négligent leur sécurité.

Google Chrome va bientôt bloquer les téléchargements suspects

Dans un message envoyé aux membres du World Wide Web Consortium (W3C), Google expose son intention d'empêcher certains téléchargements dans Chrome. Les modifications annoncées concernent uniquement quelques types de fichiers à haut risque que les auteurs de virus utilisent principalement pour propager leurs logiciels malveillants. Il s’agit des fichiers de type exe (Windows), dmg (macOS), crx (extensions chrome), mais aussi des fichiers archives de type zip, gzip, bzip, tar, rar ou encore 7z.

Google invite les autres navigateurs à soutenir l’initiative en s’attaquant aux téléchargements susceptibles de poser des risques de sécurité. L’entreprise affirme ne pas vouloir bloquer pour le moment les téléchargements initiés depuis des pages non sécurisées qui se chargent via le protocole HTTP, car elle avertit déjà les utilisateurs avec une mention « Non sécurisé » à côté de la barre d’adresse.

Lire également :Password Checkup, cette extension Chrome vous avertit quand votre mot de passe a été piraté

Pour l’heure, ces mesures ne sont pas encore déployées dans Google Chrome, mais ce sera le cas dans l’une des futures mises à jour. Mozilla est visiblement prêt à lui emboîter le pas. Un représentant de la fondation a confié au site ZDnet qu’il est intéressé par cette idée qui est en phase avec de précédentes mesures déjà entreprises sur Firefox pour protéger les utilisateurs des contenus non sécurisés.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Voici le top 10 des pires mots de passe

Le top 10 des mots de passe les plus vulnérables au piratage a été dressé par une étude britannique. Pour mettre sur pied cette liste, le National cyber security centre (NCSC) s’est intéressé aux 100 000 mots de passe les plus…

Internet Explorer : Microsoft refuse de corriger une faille de sécurité critique

Internet Explorer est victime d’une nouvelle faille de sécurité critique, rapporte un chercheur en cybersécurité. Malgré les risques encourus par les utilisateurs, Microsoft refuse de proposer un correctif dans les plus brefs délais. Pour forcer la main de la firme, le chercheur a révélé l’existence de…

Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…