Les téléphones façon Nokia 3310 redeviennent populaires, les smartphones bientôt démodés ?

 

Les feature phone sont à la mode ! Moins sophistiqués que les smartphones, les téléphones portables basiques tels que le Nokia 3310 continuent de séduire les utilisateurs. Les feature phone ne manquent pas d'atouts, comme leur prix réduit et une autonomie de plusieurs jours.

Nokia 3310 feature phone
Un Nokia 3310 (2017) / Crédits : Phonandroid

Les feature phone, ces téléphones basiques dont les fonctionnalités se limitent essentiellement aux appels et aux SMS, ont la cote. D'après nos confrères de la BBC, de nombreux consommateurs abandonnent leur smartphone pour un téléphone portable basique. Entre 2018 et 2021, les recherches Google liées aux feature phone ont explosé de 89% dans le monde.

D'après une étude réalisée par le cabinet Deloitte, 1 britannique sur 10 utilise actuellement un feature phone plutôt qu'un smartphone. Selon les chiffres publiés par Counterpoint, les ventes de téléphones portables basiques continuent d'ailleurs d'augmenter. Le rapport de la société d'analyse estime qu'un milliard de feature phone ont été vendus dans le monde entre 2019 et 2022.

Lire aussi : les téléphones idiots comme le Nokia 3310 seront désormais taxés à partir du 1er janvier

Pourquoi certains utilisateurs abandonnent leur smartphone pour un feature phone ?

Light Phone, une entreprise new-yorkaise spécialisée dans les feature phone, affirme d'ailleurs avoir réalisé des bénéfices record en 2021, avec des ventes en hausse de 150 % par rapport à 2020. Le Light Phone a été pensé comme un téléphone portable d'appoint pour les individus qui souhaitent déconnecter de leur smartphone pendant un temps.

D'après Counterpoint, les téléphones basiques séduisent notamment les individus dont les revenus sont faibles, particulièrement dans les pays en voie de développement. “Un téléphone fonctionnel, couplé à des services mobiles de base, a été l'offre de référence permettant à ces utilisateurs de communiquer et de se connecter. La plupart de ces utilisateurs sont répandus en Afrique, dans certaines parties de l'Asie et en Amérique latine”, explique Counterpoint.

Néanmoins, les feature phone ne séduisent pas uniquement les consommateurs les moins fortunés. L'article de la BBC comprend plusieurs témoignages d'utilisateurs qui ont fait le choix d'abandonner le smartphone, bardé de fonctionnalités, pour se contenter d'un feature phone.

“Je n'ai pas remarqué jusqu'à ce que j'achète un téléphone ‘brique' à quel point un smartphone prenait le dessus sur ma vie”, explique une Britannique de 17 ans, très heureuse avec son téléphone à clapet à l'ancienne. Pour certains usagers, le retour à un feature phone est un antidote radical contre la nomophobie, l'addiction au smartphone.

“Avant, je serais toujours collé au téléphone, vérifiant tout et n'importe quoi, naviguant sur Facebook. Maintenant, j'ai plus de temps pour ma famille et moi. J'ai plus d'intimité”, déclare un consommateur ayant remplacé son smartphone par un Nokia 3310 il y a 5 ans. Initialement, l'homme cherchait à obtenir une meilleure autonomie en optant pour un feature phone.

Sur le terrain de l'autonomie, les téléphones portables basiques sont d'ailleurs bien plus performants que les smartphones, y compris les modèles haut de gamme comme l'iPhone 13 Pro Max ou le Galaxy S22 Ultra.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !