Facebook vous avertit si vous partagez un article vieux de plus de 3 mois

 

Facebook met désormais en garde les internautes qui partagent des articles publiés il y a plus de 3 mois. Avec cette nouvelle mesure de prévention, le réseau social cherche à lutter contre la propagation d’anciennes informations présentées comme récentes. En parallèle, le groupe américain va afficher des informations contextuelles sur les articles concernant la pandémie de Covid-19. 

facebook avertit articles vieux

« Nous avons lancé le déploiement global d’un écran de notification qui permettra aux gens de savoir quand les articles de presse qu’ils sont sur le point de partager ont plus de 90 jours » annonce Facebook dans un communiqué sur son site web. L’option sera donc disponible partout dans le monde dans les jours à venir.

Sur le même sujet : Facebook met fin au fructueux marché noir d’antiquités sur sa plate-forme

Facebook lance une nouvelle option pour combattre les fake news

Si vous vous apprêtez à partager un article de presse publié il y a plus de 3 mois, une fenêtre d’avertissement vous mettra instantanément en garde. Le réseau social laisse néanmoins les internautes libres de partager le contenu sur leur mur malgré tout. Facebook affirme avoir mis au point cette fonctionnalité en réaction aux inquiétudes des organes de presse. Certains médias affichent d’ailleurs de plus en plus ostensiblement la date de parution de leurs papiers afin d’éviter les méprises.

Pour tromper les utilisateurs, ou simplement par méconnaissance ou distraction, certains internautes présentent parfois des articles plus anciens comme récents. Cette tactique est régulièrement employée par des groupuscules d’extrême droite ou d’extrême gauche pour propager de fausses informations. Dans la même optique, certains comptes utilisent aussi des photographies datant de plusieurs années, ou capturées dans d’autres régions du monde, pour berner les internautes.

Dans la foulée, Facebook annonce l’arrivée de nouvelles mesures visant à endiguer la propagation de fausses informations sur le coronavirus. Lorsqu’un internaute partagera un contenu lié à la pandémie, une fenêtre de notification apportera des informations contextuelles supplémentaires sur le sujet. Dans la même optique, Facebook alerte les internautes qui partagent des fake news sur le coronavirus.

« Notre objectif est de permettre aux gens d’identifier plus facilement le contenu qui est opportun, fiable et le plus important pour eux » précise le communiqué. cette mesure s’annonce similaire à l’option qui met en doute la véracité de certains contenus en fonction des retours des internautes. Que pensez des mesures déployées par Facebook ? On attend votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…