eBay : des cadres ont harcelé un couple en leur envoyant des cafards, porc ensanglanté et araignées

Maj. le 16 juin 2020 à 15 h 40 min

6 anciens cadres d’eBay sont accusés d’avoir harcelé un couple de critiques. Pour se venger d’un article peu élogieux, les responsables ont envoyé des colis contenant une boîte de cafards vivants, un masque de porc ensanglanté, une couronne mortuaire et de la pornographie au domicile de leurs victimes. 

ebay colis harcèlement porc cafards

Six anciens responsables d’eBay sont accusés de harcèlement à l’encontre d’un couple de blogueurs, annonce un communiqué du procureur du Massachusetts, Andrew Lelling. Au cours du mois d’août 2019, les employés de la plateforme ont en effet mené une violente campagne de harcèlement contre les administrateurs d’un site dédié à la plateforme d’enchères en ligne. Les employés cherchaient visiblement à se venger d’un article particulièrement critique traitant d’un contentieux entre eBay et un acheteur.

Lire également : eBay – ils achètent un vieux PC à 90 € et y découvrent des documents militaires sensibles

Les 6 cadres risquent jusqu’à 5 ans de prison pour harcèlement

Pendant plusieurs semaines, les victimes ont reçu des colis intimidants, allant du « masque d’Halloween représentant un porc ensanglanté » à la « couronne mortuaire » en passant par « la boîte de cafards vivants ». parmi les colis les plus dérangeants répertoriés par la justice, on trouve aussi « un livre sur comment survivre à la perte d’une épouse » et des araignées. « Ces derniers paquets étant adressés au nom de l’éditeur de la newsletter mais envoyés chez ses voisins » précise Andrew Lelling.

Les 6 employés ne se sont pas arrêtés là. Pour intimider le couple, ils ont posté des menaces sur Twitter, ont tenté d’installer un GPS sur leur voiture et ont pénétré dans leur maison à plusieurs reprises. Pour endiguer l’enquête de police initiée par les victimes, les accusés ont falsifié des preuves, dont des mails internes, et menti aux forces de l’ordre.

Vu le timing, il n’est pas impossible que l’affaire soit liée à la démission du directeur général Devin Wenig en septembre dernier. « Notre enquête interne a montré que les communications de M. Wenig étaient inappropriées, mais il n’y a aucune preuve qu’il connaissait par avance ou qu’il ait encouragé les actions qui ont ensuite été menées contre la blogueuse et son mari » tempère eBay dans un communiqué de presse.

Quoi qu’il en soit, eBay affirme avoir congédié tous les accusés en septembre 2019 à la suite d’une vaste enquête interne. « eBay s’excuse auprès des personnes affectées et est désolé qu’elles aient eu à endurer cela » promet la firme américaine. D’après le procureur du Massachusetts, les anciens employés impliqués risquent d’écoper jusqu’à 5 ans de prison pour cyberharcèlement et subordination de témoin.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OLED : vos cheveux peuvent être recyclés en écrans dernier cri

Des scientifiques australiens ont trouvé une nouvelle méthode pour fabriquer des écrans OLED flexibles : utiliser des cheveux humains. Cette manière de faire peu conventionnelle permet de puiser dans une ressource jusque-là inexploitée. A un cheveu de révolutionner l’industrie. Des scientifiques…

Cette clé USB ne protège pas de la 5G, c’est une arnaque

La 5GbioShield est une clé USB censée protéger l’utilisateur des ondes 5G. Derrière cette affirmation farfelue se cache en réalité une arnaque bien montée par une société britannique. Vendue 315 euros, c’est en réalité un produit à 5 euros. Non,…