Des hackers peuvent détourner les NAS QNAP pour miner de la cryptomonnaie

 

D'après les chercheurs en sécurité informatique de Qihoo 360, certains NAS de la marque QNAP peuvent être détournés pour miner des cryptomonnaies. Tous les NAS de la marque disposant d'un firmware antérieur au mois d'août 2020 sont concernés.

nas detournement
Crédits : Pixabay

Les NAS, ou serveurs de stockage réseau, se sont toujours imposés comme une excellente alternative face au stockage sur le cloud ou via des périphériques de stockage plus classiques. Il faut dire qu'avec la fin du stockage gratuit sur Google Photos, ou encore les failles de sécurité présentes sur le cloud de milliers d'applications Android et iOS, recourir à un NAS paraît salvateur.

Pour rappel, un NAS vous permet de sauvegarder toutes sortes de données (images, vidéos, musiques, documents divers, etc.) et peut-être utilisé par plusieurs utilisateurs comme serveur commun. L'un des principaux avantages d'un NAS est de pouvoir partager et synchroniser des fichiers entre différentes plateformes comme Windows, Mac, iPhone et Android par exemple.

Seulement, il arrive que les NAS soient aussi victimes de certaines failles de sécurité. C'est en tout cas ce que révèlent les chercheurs en sécurité informatique de chez Qihoo 360. En effet, ces experts ont découvert que certaines références de NAS de la marque QNAP pouvaient être détournées pour miner de la cryptomonnaie à l'insu des utilisateurs.

nas qnap
Crédits : QNAP

Miner avec un NAS en toute discrétion

Cela étant possible grâce à l'exploitation d'une vulnérabilité découverte en octobre 2020, qui permet à un attaquant d'injecter du code malveillant et d'exécuter des commandes à distance. Une fois l'accès obtenu, l'attaquant serait par exemple en mesure d'installer un programme de minage comme UnityMiner et d'utiliser les ressources GPU dans l'interface de gestion Web du NAS pour miner des cryptomonnaies. Le tout en cachant toute information sur le processus de minage aux yeux de l'utilisateur.

Bien entendu, le GPU d'un NAS est loin d'atteindre la puissance d'une RTX 3060, la dernière carte de Nvidia particulièrement appréciée des cryptomineurs. Détourner un seul NAS ne permettrait d'obtenir que quelques centimes par jour. En revanche, un réseau composé d'un millier de NAS dédiés à la tâche pourrait à l'inverse rapporter beaucoup plus, et ce sans alerter qui que ce soit. Depuis, QNAP a corrigé cette vulnérabilité, mais il est toutefois conseillé aux utilisateurs de vérifier le firmware de leur NAS. Si ce dernier est antérieur au mois d'août 2020, le NAS pourrait effectivement être exploité à des fins de minage.

Source : Blog NetLab 360



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !