Combien d’écrans de smartphones sont cassés chaque jour ?

Depuis l’avènement des premiers smartphones tactiles, la hantise des utilisateurs est de casser l’écran. La moindre chute peut être fatale. C’est d’autant plus vrai depuis que les écrans sont plus grands et surtout mieux intégrés à l’ensemble du design. Mais à quel point ce phénomène est-il répandu ? Combien d’écrans sont cassés chaque jour ?

smartphone casse an

Ah les écrans de smartphones ! Depuis le premier iPhone, ils sont devenus la pièce maîtresse de nos compagnons mobiles. En 2018, les écrans sont plus grands et recouvrent presque l’intégralité de la face avant. Cela permet de profiter d’un confort d’affichage tout en favorisant une bonne prise en main.

Revers de la médaille : la moindre chute est fatale. Et nous sommes visiblement maladroits. En 2017, les consommateurs ont dépensé 3,4 milliards de dollars pour remplacer leurs écrans brisés. Et pourtant, selon une étude de SquareTrade, 65% des utilisateurs ne réparent pas les écrans fissurés, 38% les écrans complètement brisés.

Dans certains cas, seule la couche de verre recouvrant l’écran est cassée (bien souvent Corning Gorilla Glass). Le smartphone peut donc être utilisé sans souci, même si le confort est moindre. Néanmoins, le risque d’aggraver la situation existe : les fissures laissent passer l’humidité par exemple, et une autre chute peut avoir des conséquences bien plus ennuyantes.

138 264 écrans de smartphones sont cassés chaque jour

Toujours selon l’étude de SquareTrade, 5761 écrans de smartphones sont cassés chaque heure. Cela équivaut à 138 264 smartphones par jour, 96 par minutes, soit presque 2 smartphones chaque seconde. Pendant que vous lisiez cet article 130 écrans de smartphones ont été brisés. 66% des utilisateurs ont cassé l’écran de leur smartphone en 2017.

Pourtant, les accesssoiristes redoublent d’effort pour proposer des protections de qualité. Les incontournables sont les films de protection en verre trempé. Certains constructeurs comme OnePlus, Huawei ou Honor livrent leurs smartphones avec un film déjà installé.

Avec l’arrivée des smartphones pliants et leurs écrans géants, les risques sont encore plus importants. Et les factures risquent d’être bien plus salées. Les chiffres évoqués plus haut pourraient être encore plus impressionnants à l’avenir. Les réparateurs ont un bel avenir devant eux. A moins que nous ne soyons plus prudents.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !