CNIL : 50% des applications ne respectent pas la vie privée

Maj. le 6 octobre 2018 à 1 h 33 min

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) vient d’effectuer un nouvel audit des sites internet et des applications mobiles les plus visitées dans le monde.

Alors que l’étude a débuté en mai dernier, les résultats viennent de tomber et les résultats sont plutôt étonnants en ce qui concerne les données personnelles des utilisateurs.

La CNIL affirme que 50% des applications mobiles ne respectent pas la vie privée de chacun

Les applications mobiles ne respectent pas notre vie privée

À la suite de cet audit, la CNIL a tenu des propos pour le moins inquiétants :

Les conclusions de cette opération montrent l’insuffisance, voire parfois l’absence, d’une information claire des internautes sur les conditions de traitement de leurs données personnelles.

On apprend donc au travers de l’étude que la moitié des applications mobiles ne fournissent aucune information sur la protection des données des utilisateurs.

Le problème qui se pose vient d’un non respect de la vie privée puisque les utilisateurs qui font usage de ces applications n’ont alors aucun contrôle sur leurs données. En conséquence, ils ont 1 chance sur 2 qu’une application fasse un usage non toléré des données collectées.

À cela, la CNIL soulève dès lors deux problèmes majeurs :

Lorsque ces politiques de protection des données existent, elles sont parfois trop généralistes ou, à l’inverse, trop focalisées sur un seul aspect technique, comme par exemple celui des cookies

En effet, on indique bien souvent à l’utilisateur les moyens mis en place pour stocker ses informations, quelles méthodes sont employées, mais ce qui intéresse pourtant l’internaute, c’est la finalité des données personnelles, et à défaut, la durée de conservation de celles-ci, et pour quel(s) motif(s).

Mais la Commission dénonce également la difficulté pour les utilisateurs à accéder à l’information ou que ces dernières ne soient pas compréhensibles pour tous :

la CNIL a également parfois constaté des sites à destination d’internautes français dont les mentions d’information sont rédigées en anglais

Par ailleurs, vous aurez de votre côté souvent remarqué que les données relatives à la protection de notre vie privée sont souvent noyées dans la masse des conditions d’utilisation d’une application (ou d’un site d’ailleurs).

Pour répondre de ces résultats, la CNIL et plusieurs de ses homologues ont pris la décision de contacter les sites concernés et de mettre tout en œuvre pour assurer la protection des données des utilisateurs.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android Q : votre adresse MAC sur les réseaux WiFi va être aléatoire

Avec Android Q, l’adresse MAC de votre smartphone sera par défaut aléatoire en fonction des réseaux WiFi sur lesquels vous vous connectez. La fonctionnalité était déjà disponible dans les dernières versions d’Android. Il fallait non seulement l’activer dans les options…

Malware Android : +58 000 smartphones infectés par un logiciel espion en 2018

Un malware espion a été repéré dans plus de 58 000 smartphones Android en 2018, rapporte Kaspersky Lab. D’après les chercheurs, 35 000 des utilisateurs touchés n’avaient pas conscience qu’un logiciel malveillant espionnait leurs conversations, leur localisation et leurs photos.   Dans un nouveau rapport, les…

Android : une faille de sécurité permet de vous espionner depuis 2013

Android est victime d’une grave faille de sécurité. Grâce à cette brèche, un pirate peut facilement installer un malware sur votre smartphone pour collecter vos données personnelles, dont votre historique de navigation. Toutes les versions d’Android, à partir de Kit Kat…

Android : un malware ruine l’autonomie des smartphones

Des nombreux utilisateurs se plaignaient de problèmes d’autonomie et de data lorsqu’ils lançaient certaines applications Android. Les enquêtes ont conduit à la découverte d’un malware publicitaire qui diffuse des annonces vidéo que personne ne voit jamais et qui ont un…

La plupart des antivirus Android sont inefficaces contre les malwares !

Les antivirus Android servent-ils à quelque chose ? AV-Comparatives s’est penché sur 250 antivirus disponibles sur le Play Store. Or, plus de 55% d’entre eux s’avèrent inefficaces contre les malwares et seules 23 des applications testées (9%) offraient une protection…

Apex Legends : cette fausse application Android cache des malwares

Apex Legends, le jeu vidéo du moment, n’est pas encore disponible sur Android. Bien décidé à profiter du succès du titre, des pirates ont mis en ligne de fausses applications sous forme d’APK. Sans surprise, ces applications factices sont parfois…

Google Play Store : 17 000 applications Android vous espionnent en permanence

17 000 applications Android du Google Play Store espionnent leurs utilisateurs en permanence, révèlent des chercheurs en cybersécurité. En opposition totale avec les règles de confidentialité mises en place par Google, elles collectent les données de votre smartphone à votre insu. Leur but…