Attention à ces fausses offres d’emploi, elles menacent de voler l’argent et les données des étudiants

 

Les étudiants sont devenus une cible de choix pour les pirates et les cyberarnaques. C'est en tout cas ce que révèle le dernier rapport des chercheurs en sécurité informatique de Proofpoint.

arnaque etudiant web

Avec la démocratisation du télétravail, les arnaques et les tentatives de piratage ont explosé depuis ces deux dernières années. Dernièrement, nous avons d'ailleurs appris que les propriétaires de cryptomonnaies étaient particulièrement visés par ces cyberattaques. C'est ce qu'on appelle le cryptojacking, des malwares développés pour miner des cryptomonnaies en exploitant les PC des victimes. Les arnaques à la carte bancaire sont aussi populaires, comme le spoofing qui consiste à se faire passer pour l'établissement bancaire d'une cible pour lui soutirer de l'argent. 

Or, les chercheurs en sécurité informatique de Proofpoint mettent en lumière une autre partie de la population, devenue elle aussi une cible de choix pour les pirates : les étudiants à la recherche d'un emploi. Ces experts dénombrent pas moins de 4000 escroqueries par mail par jour. “Ces types de menaces peuvent faire perdre aux gens leurs économies ou les inciter à participer à une opération criminelle sans le savoir”, alerte Proofpoint.

À lire également : Des pirates cachent des malwares dans les descriptions de vidéos YouTube

arnaque etudiant web
Crédits : Proofpoint

Les pirates se font passer pour des recruteurs pour arnaquer les étudiants

Le mode opératoire est simple. Les cybercriminels se font passer pour des recruteurs et des employeurs et tentent d'attirer les étudiants dans leurs filets avec de fausses offres d'emploi. Très souvent, ils exploitent la promesse d'un travail à domicile pour collecter des données personnelles, voler de l'argent ou bien inciter les victimes à participer à des activités illégales à leur insu malgré le blanchiment d'argent. Ce qui évidemment peut mal se terminer pour la victime, qui peut être poursuivie en justice pour avoir participé à une entreprise criminelle.

Parmi les menaces liées au travail identifiées par Proofpoint, près de 95% visent des établissements d'enseignement, principalement des lycées et des universités. Si la plupart des cibles se trouvent aux États-Unis, les pirates ciblent occasionnellement des entités européennes et australiennes. Pourquoi ces sites en particulier ? Premièrement, les étudiants internationaux ne reconnaissent pas forcément les signes révélateurs d'un mail frauduleux, tandis que l'inflation croissante et le coût exorbitant de l'éducation aux US pèsent sur les finances des étudiants, rendant la promesse d'argent rapide plus attrayante.

D'après l'Internet Crime Complaint Center du FBI, les étudiants victimes de ces arnaques perdent en moyenne 3000 euros. Dans son communiqué de presse, Proofpoint a partagé plusieurs exemples d'offres d'emploi frauduleuses comme ce poste d'assistant personnel pour l'UNICEF ou encore des emplois de mannequin pour des marques de mode comme Zaful et Fashion Nova.

arnaque etudiant web
Crédits : Proofpoint



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !