Apple n’est plus l’entreprise la plus rentable du monde

 

Ce mercredi 11 mai, Apple a perdu sa place d’entreprise la plus rentable au monde. Ce titre revient désormais à Saudi Aramco, le géant saoudien du pétrole, qui pèse aujourd’hui 2400 milliards de dollars. La firme de Cupertino, quant à elle, est désormais capitalisée à 2310 milliards de dollars en bourse.

apple store logo
Crédit : Unsplash

Ces dernières années, Apple a battu un à un tous les records de rentabilité de l’Histoire. Après avoir dépassé les 1000 dollars de capitalisation en bourse au cours de l’année 2018, sa valorisation explose littéralement dans les années suivantes jusqu’à franchir le cap des 2500 milliards de dollars en 2021, une première dans l’histoire de Wall Street. De fait, la firme de Cupertino a longtemps été l’entreprise la plus rentable de la planète. Jusqu’à aujourd’hui.

Ce 11 mai 2022, Apple a dû abandonner son trône au profit de Saudi Aramco. La compagnie nationale saoudienne saoudienne a fait fortune en devenant la première société pétrolière au monde. Or, depuis le début de l’inflation qui touche l’ensemble de la planète, le pétrole est devenu une denrée de luxe. Ainsi, le cours d’Aramco, qui a fait son entrée en bourse en 2019, a grimpé de 25 % depuis le début de l’année.

Apple perd son titre d’entreprise la plus rentable au monde

Ainsi, la firme saoudienne affiche aujourd’hui une capitalisation boursière d’environ 2400 milliards de dollars. Pendant ce temps, Apple subit le revers de la pénurie de composants qui reprend de la vigueur et, de fait, la frilosité des investisseurs. Ce mercredi, l’action de la marque à la pomme a chuté de 5,2 % à Wall Street, suivi d’une autre baisse de 2,7 % le lendemain. Aujourd’hui, Apple ne vaut plus « que » 2310 milliards de dollars et est donc relégué au second plan.

Sur le même sujet : Tesla dépasse les 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière, loin devant Facebook

Après avoir atteint cap symbolique des 3000 milliards de capitalisation en janvier, le constructeur a donc perdu 700 milliards de capitalisation suite à la flambée de prix dans le secteur de la tech et des problèmes d’approvisionnement chez ses partenaires chinois. De son côté, Saudi Aramco et les autres compagnies pétrolières bénéficient du rally des cours du brut, tandis que le prix de l’essence continue d’augmenter.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !