Deux semaines après avoir déployé la seconde version preview d’Android 11, Google met en ligne une mise à jour pour celle-ci afin de corriger quelques bugs récalcitrants. Son déploiement sera comme toujours progressif et s’effectuera en OTA, sans avoir besoin de flasher la ROM. Une bonne nouvelle pour ceux qui testent la preview sans être experts.

android 11 liste smartphones compatibles

Comme en 2019 avec Android 10, Google prépare cette année l’arrivée d’Android 11 en s’appuyant sur sa communauté de développeurs. L’idée est simple : rassembler le plus d’usagers possible pour imaginer tous les scénarios possibles et repérer les erreurs éventuelles qui provoqueraient des bugs, des fermetures inopinées d’applications, voire des blocages du système d’exploitation. Il y a deux semaines, nous rapportions dans nos colonnes que Google déployait la seconde version de la preview d’Android 11.

Lire aussi : Android 11 : Google renforce les permissions des apps sur le microphone et le capteur selfie

Une seconde version qui bénéficie aujourd’hui d’une petite mise à jour intermédiaire. L’information a été officialisée sur le site de Google dédié à Android et aux développeurs. Appelée « Android 11 Developer Preview 2.1 », cette mise à jour n’a pour but que de corriger quelques bugs et quelques incompatibilités selon certains scénarios. La liste officielle des correctifs n’est pas très longue. Mais elle concerne aussi bien Android (blocage du système et ralentissement), WearOS (fermeture accidentelle de l’application qui gère les accessoires connectés) et l’application « Paramètres » où un bug affectait son moteur de recherche interne.

Déployée en OTA

Pour installer la mise à jour, deux méthodes comme toujours. Première méthode : attendre la notification de la mise à disposition en OTA du fichier d’installation. Notez que le déploiement de la mise à jour est comme toujours progressif et peut varier de quelques jours à une semaine en fonction des zones géographiques. Deuxième méthode : télécharger l’image complète de la ROM en version 2.1 et flasher le smartphone. Cette seconde méthode est plus risquée que la première.

Google déploie de plus en plus de mises à jour correctives pour les versions « developer preview ». Les deux versions d’Android 11 en ont profité. Ce n’était pas le cas auparavant : les previews d’Android 10 et des moutures passées ont toutes été mises à jour quand Google avait une nouvelle fonctionnalité à soumettre. Ce changement de stratégie est intéressant. Plusieurs hypothèses sont possibles l’expliquent. L’une d’entre elles est la proportion de plus en plus grande d’utilisateurs non-développeurs qui l’installent sur leurs Pixel pour essayer les nouveautés avant tout le monde. N’hésitez pas à partager la vôtre dans les commentaires ci-dessous.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android 11 : Google déploie par erreur la mise à jour en beta

Android 11 a été déployé par erreur sur une poignée de Pixel. Malgré l’annulation de la conférence de lancement de la mise à jour, Google vient de pousser la première beta publique sur quelques appareils. Cette nouvelle fuite offre un…

Android 11 : Google annule la présentation du 3 juin 2020

Android 11 est une nouvelle fois reporté. En réaction aux émeutes éclatées aux États-Unis, Google a préféré annuler la présentation du 3 juin 2020 dédiée aux nouveautés de la mise à jour. Pour l’heure, on ignore quand la première beta…